#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Wallace post mortem  
  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les cin´┐Żcrivains

Succ´┐Żs ou fiascos, leurs films ne laissent personne indiff´┐Żrent. Zoom sur les hommes et les femmes de lettres que le septi´┐Żme art a s´┐Żduit, l´┐Żinstant d´┐Żune prise, et plus si affinit´┐Żs.

Dans un article paru dans le quotidien Lib´┐Żration en 1999, Patrick Modiano confiait avoir souvent r´┐Żv´┐Ż de poss´┐Żder ´┐Ż une cam´┐Żra l´┐Żg´┐Żre et m´┐Żme invisible qui permettrait de filmer les rues de Paris, de jour comme de nuit, et qui capterait les visages et les paroles des passants, et les suivrait dans leurs aventures quotidiennes sans qu´┐Żils s´┐Żen aper´┐Żoivent. ´┐Ż Plus loin, il avouait avoir malheureusement r´┐Żalis´┐Ż que ´┐Ż la cam´┐Żra ne pourrait jamais avoir la l´┐Żg´┐Żret´┐Ż du stylo ´┐Ż et s´┐Żinterrogeait alors sur ce qui ´┐Ż d´┐Żcide certaines personnes, quand elles sont au carrefour du cin´┐Żma et de la litt´┐Żrature, ´┐Ż prendre un chemin plut´┐Żt que l´┐Żautre. ´┐Ż Mais en posant une telle question, Patrick Modiano ´┐Żcartait toutes ces autres personnes qui ont choisi de ne pas choisir.

Cin´┐Żma d´┐Żauteurs

Les d´┐Żbats sur les rapports qu´┐Żentretiennent la litt´┐Żrature et le septi´┐Żme art remontent ´┐Ż la fin du XIXe si´┐Żcle, en 1895 plus exactement, date ´┐Ż laquelle les fr´┐Żres Lumi´┐Żres organis´┐Żrent pour la premi´┐Żre fois une projection cin´┐Żmatographique publique et payante. Au cours du si´┐Żcle suivant, ces d´┐Żbats se r´┐Żsum´┐Żrent le plus souvent aux questions d´┐Żadaptation. On ne compte plus aujourd´┐Żhui le nombre de livres transpos´┐Żs sur grand ´┐Żcran. Les succ´┐Żs Le Parfum, Ne le dis ´┐Ż personne, Ensemble, c´┐Żest tout, Un Secret et American Gangster, pour ne mentionner que les plus r´┐Żcents, ont tous connu une premi´┐Żre jeunesse dans les rayons des librairies avant de figurer au top des box-offices. Et le ph´┐Żnom´┐Żne n´┐Żest pas pr´┐Żs de s´┐Żarr´┐Żter. La r´┐Żussite du Forum International Litt´┐Żrature et Cin´┐Żma qui se tient chaque ann´┐Że et depuis 2001 ´┐Ż Monaco en est une preuve formelle. Il n´┐Żest pas rare que les ´┐Żcrivains jouent un r´┐Żle dans ces adaptations cin´┐Żmatographiques en rev´┐Żtant, le cas ´┐Żch´┐Żant, le costume de sc´┐Żnariste. Pour ne citer qu´┐Żun exemple, Tonino Benacquista, auteur des Morsures de l´┐ŻAube et de Saga, a collabor´┐Ż ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcriture de plusieurs scenarii, parmi lesquels figurent deux films de Jacques Audiard : Sur mes l´┐Żvres et De battre mon c´┐Żur s´┐Żest arr´┐Żt´┐Ż. Nombreux sont ceux qui ont suivi un parcours identique. Mais combien sont all´┐Żs jusqu´┐Ż´┐Ż troquer leur plume contre une cam´┐Żra ?

Touche-´┐Ż-tout de g´┐Żnie

Dans les ann´┐Żes 1920, l´┐ŻEurope fut prise d´┐Żassaut par un groupe de r´┐Żvolutionnaires. Leur devise : ´┐Ż Changer le monde, changer la vie. ´┐Ż Pour suivre ces deux mots d´┐Żordre emprunt´┐Żs ´┐Ż Marx et Rimbaud, les surr´┐Żalistes firent ´┐Żclater tous les dogmes artistiques. Ainsi l´┐Ż´┐Żpoque vit-elle appara´┐Żtre des cr´┐Żateurs prot´┐Żiformes qui cultiv´┐Żrent leur talent sur un bon nombre de domaines. Ce fut notamment le cas du peintre espagnol Salvador Dal´┐Ż qui participa ´┐Ż la r´┐Żalisation de plusieurs films et ´┐Żcrit, outre son Journal d´┐Żun g´┐Żnie, un roman intitul´┐Ż Visages cach´┐Żs. En marge du mouvement, Jean Cocteau s´┐Żillustrait tour ´┐Ż tour au th´┐Ż´┐Żtre, au cin´┐Żma et en litt´┐Żrature. Bien plus tard, en Italie, les ´┐Żuvres anticonformistes du po´┐Żte, romancier, sc´┐Żnariste et metteur en sc´┐Żne Pier Paolo Pasolini firent grand bruit.

De salles combles en salles d´┐Żsert´┐Żes

Si le g´┐Żnie est rare, le talent l´┐Żest un peu moins. Pour s´┐Żen persuader, il n´┐Żest qu´┐Ż´┐Ż voir le nombre de transfuges r´┐Żussis. Pagnol, Duras, Handke, Breillat... D´┐Ż´┐Żus par les diff´┐Żrentes adaptations de leurs ouvrages, certains ´┐Żcrivains choisirent de passer derri´┐Żre la cam´┐Żra. C´┐Żest ainsi que l´┐Żauteur d´┐ŻHiroshima mon amour tourna en 1969 D´┐Żtruire, dit-elle. Suivirent Nathalie Granger et le c´┐Żl´┐Żbre India Song qui re´┐Żu le Prix de l'Association fran´┐Żaise des cin´┐Żmas d'art et d'essai ´┐Ż Cannes. Avec une dizaine de films ´┐Ż son actif, Duras a pourtant toujours plac´┐Ż l´┐Ż´┐Żcriture au-dessus du reste, se consid´┐Żrant comme ´┐Ż un ´┐Żcrivain qui fait des films ´┐Ż. Aujourd´┐Żhui encore, les cin´┐Żcrivains font recette. Podium de Yann Moix, adapt´┐Ż de son roman ´┐Żponyme, attira plus de trois millions de spectateurs en 2004. Fort de ce succ´┐Żs, Moix s´┐Żest lanc´┐Ż dans un nouveau projet et tourne actuellement Cin´┐Ż Man, son deuxi´┐Żme film. A contrario, d´┐Żautres plumes ont rat´┐Ż leur passage au cin´┐Żma. Prenons les exemples de Bernard-Henry L´┐Żvy, Stephen King et Paul Auster. Si les ouvrages des trois hommes se classent toujours premiers dans les listes de ventes, leurs films furent de v´┐Żritables fiascos. Un budget impressionnant, de belles t´┐Żtes d´┐Żaffiche et une renomm´┐Że ne suffisent donc pas ´┐Ż garantir un succ´┐Żs dans les salles obscures. De courts en longs-m´┐Żtrages, la plupart des ´┐Żcrivains majeurs du XXe si´┐Żcle ont plus ou moins fray´┐Ż avec le cin´┐Żma. Quoi de plus normal pour un cr´┐Żateur de succomber aux tentations des autres arts ? Inversement, combien de cin´┐Żastes ont flirt´┐Ż avec la litt´┐Żrature ? Michel Audiard qui avouait ´┐Żtre devenu metteur en sc´┐Żne sur un malentendu a sign´┐Ż une dizaine de romans. Mais il n´┐Żest pas le seul. Apr´┐Żs avoir travaill´┐Ż les sc´┐Żnarios de plusieurs bandes dessin´┐Żes, le r´┐Żalisateur espagnol Pedro Almod´┐Żvar a imagin´┐Ż l'histoire de Patty Diphusa, la V´┐Żnus des lavabos. Que dire enfin des recueils de nouvelles toujours plus d´┐Żcal´┐Żes que publie r´┐Żguli´┐Żrement Woody Allen ? En litt´┐Żrature comme au cin´┐Żma, le style et l´┐Żimage ont tous les pouvoirs.

Ellen Salvi



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
USA 2008, la campagne litt´┐Żraire 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
Beautiful people 
Entre Zonards 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |