#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Wallace post mortem  
  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Short Cuts Part II

Deuxi´┐Żme s´┐Żlection de l'´┐Żt´┐Ż. Zone-litt´┐Żraire vous fait d´┐Żcouvrir la suite de tous les autres livres qu'elle a aim´┐Ż pendant l'ann´┐Że ´┐Żcoul´┐Że. Pour pouvoir faire la part belle ´┐Ż un maximum d'ouvrages, voici une petite compilation valant le d´┐Żtour.

Queer as Code

Un petit ph´┐Żnom´┐Żne de soci´┐Żt´┐Ż. Dans le monde entier, on s´┐Żest arrach´┐Ż le code de Da Vinci. Traduit en 44 langues, soit 46 millions de lecteurs ! Un film, 280 millions de dollars de recettes, 4 millions d'entr´┐Żes en France. Un filon qui a donc "plut´┐Żt" march´┐Ż. Et des avatars de s'engouffrer dans la sucess story, jusqu'au dernier du nom, le Gay Vinci Code.

Bienvenue dans un monde o´┐Ż l´┐Żhomosexualit´┐Ż r´┐Żgne´┐Ż et o´┐Ż ´┐Żtre h´┐Żt´┐Żro c'est "old". Charlus Glandon est un ´┐Żminent s´┐Żmiologue gay. Seul ombre aux ic´┐Żnes, son neveu, C´┐Żdric, journaliste ´┐Ż Tut´┐Żt est h´┐Żt´┐Żrosexuel. Et ´┐Ż´┐Ż, sa famille ne lui pardonne pas. A la recherche d´┐Żeux-m´┐Żmes et d'aventure, ils m´┐Żnent l'enqu´┐Żte sur la mort de G´┐Żd´┐Żon de Vaugoubert, conservateur du Mus´┐Że des Arts et traditions homosexuels. Leurs recherches vont les conduire tout droit sur la piste d'un des plus grands myst´┐Żres de tous les temps : "le secret du Grand Piquet" ! D´┐Żmarre alors la r´┐Żsolution d'une ´┐Żnigme autour des paroles d'une chanson de Dalida. Cette "folle" aventure n´┐Żest pourtant pas sans danger, car ils sont poursuivis par la toute-puissante confr´┐Żrie de la ´┐Ż Vieille Tente ´┐Ż, tandis qu'une redoutable drag-queen tueuse des saunas qui est lanc´┐Że sur leurs pas´┐Ż
Pascal Fioretto, n´┐Żgro-journaliste, signe ainsi un livre certes cod´┐Ż gay, mais qui au final nous r´┐Żgale d'une bonne paire...de sourires.

Gay Vinci Code, Pascal Fioretto
Chiflet&Cie;, 205 pages, 15´┐Ż

Resident Evil

Auteur d´┐Żune quinzaine d´┐Żouvrages aux Etats-Unis, Percival Everett fut justement remarqu´┐Ż en 2004 lors de la sortie en France de son roman, Effacement, qui fustigeait avec intelligence et cynisme la condition afro-am´┐Żricaine. Cette fois, c´┐Żest entre autres au fanatisme religieux, ´┐Ż l´┐Żomnipotence militaire, ´┐Ż la surpuissance des m´┐Żdias, qu´┐Żil s´┐Żattaque, via l´┐Ż´┐Żpop´┐Że du survivor, Ted Larue.
Alors qu´┐Żil s´┐Żappr´┐Żtait ´┐Ż se suicider (pitch : couple bancal, carri´┐Żre rat´┐Że), l´┐Żhonorable professeur Th´┐Żodore Larue perd litt´┐Żralement la t´┐Żte dans un accident de voiture. Bien. C´┐Żest pendant l´┐Żenterrement que l´┐Żaffaire se corse : voil´┐Ż notre d´┐Żcapit´┐Ż qui se l´┐Żve tranquillement de son cercueil, devenant ainsi le premier ressuscit´┐Ż officiel depuis J´┐Żsus-Christ ! Panique logique s´┐Żensuit, suivie d´┐Żune redoutable mais ´┐Żvidente renomm´┐Że pour notre h´┐Żros qui se passerait bien de l´┐Żint´┐Żr´┐Żt national pour sa petite personne. Occup´┐Ż d´┐Żabord ´┐Ż essayer de sauver ce qui reste de sa famille, le-tr´┐Żs-normal-bien-que-mort Ted Larue est bient´┐Żt enlev´┐Ż et livr´┐Ż ´┐Ż tous ceux que sa r´┐Żsurrection fascine, int´┐Żresse ou effraie.
Une passionnante chasse au mort vivant, occasion d´┐Ż´┐Żvoquer une Am´┐Żrique loufoque et plut´┐Żt flippante, mais aussi conte philosophique sur la condition existentielle. Perceval Everett a m´┐Żrit´┐Ż sa place parmi les auteurs am´┐Żricains ´┐Ż lire aujourd´┐Żhui.

D´┐Żsert am´┐Żricain, Perceval Everett.
Actes Sud, 319 pages, 22 euros.


Le tourbillon de la vie

Ca commence comme une banale variation sentimentale sur le th´┐Żme de l´┐Żinfid´┐Żlit´┐Ż masculine et ses incidences sur le couple : un soir, Ann Hidden, compositrice de musique contemporaine, surprend son mari en train de prodiguer une chaleureuse ´┐Żtreinte ´┐Ż une inconnue. D´┐Żabord abattue et d´┐Żboussol´┐Że, mais ´┐Żpaul´┐Że par un ami d´┐Żenfance providentiellement resurgi dans ce moment critique, elle renverse rapidement la situation en d´┐Żcidant de quitter son conjoint de fa´┐Żon aussi abrupte que radicale. Vente de sa maison, transformation physique, destruction de toute trace de son ancienne vie commune, comme pour faire table rase d´┐Żun pass´┐Ż qui ne serait que manque.
Mais ´┐Ż force de jeter, c´┐Żest la substance m´┐Żme de son existence et sa raison d´┐Ż´┐Żtre qu´┐Żelle dilapide. En proie ´┐Ż une telle perdition, c´┐Żest dans une d´┐Żlocalisation g´┐Żographique plus accrue qu´┐Żelle trouvera un ressort, ´┐Ż d´┐Żfaut de r´┐Żelle solution, ´┐Ż ce mouvement de sa vie.
Comme Stromboli pour Ingrid Bergman chez Rossellini, l´┐Ż´┐Żle d´┐ŻIschia et sa villa offrent ´┐Ż Ann un moment d´┐Ż´┐Żpiphanie qui lui ouvrent la voix d´┐Żune renaissance physique et intellectuelle. Exp´┐Żrimentant diff´┐Żrents modes de vie, diff´┐Żrentes formes de couples, voire m´┐Żme de petites communaut´┐Żs, elle se retrouve pourtant inexorablement confront´┐Że ´┐Ż sa solitude.
Au fil des chapitres rythm´┐Żs par les doutes, les rencontres, les saisons et les ann´┐Żes, se d´┐Żgage une voix qui d´┐Żvoile la vuln´┐Żrabilit´┐Ż et l´┐Żind´┐Żcision de cette femme artiste qui peine visiblement ´┐Ż trouver sa place dans le monde et qui survit pourtant ´┐Ż tous ceux qui l´┐Żentourent.
De l´┐Żart d´┐Żaccommoder la solitude, l´┐Żangoisse cr´┐Żatrice et de composer avec une certaine inaptitude au bonheur : aucune morale ni philosophie simpliste de la part de Pascal Quignard, mais beaucoup de justesse et de talent. Il est rare de lire les interrogations et les questionnements f´┐Żminins aussi finement capt´┐Żs et exprim´┐Żs, qui plus est sous une plume masculine.

Villa Amalia, Pascal Quignard
Gallimard, 298 pages, 18,5 ´┐Ż



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
USA 2008, la campagne litt´┐Żraire 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
Beautiful people 
Entre Zonards 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |