#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Wallace post mortem  
  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Genre humain

On ne na´┐Żt pas femme ou homme, on le devient´┐Ż Certains, m´┐Żmes, ne sont ni l´┐Żun ni l´┐Żautre. Et ce qui est bien, quand on ´┐Żcrit, c´┐Żest qu´┐Żon peut ´┐Żtre les deux. Bienvenue dans la r´┐Żvolution des genres´┐Ż

Le genre humain ne sera vraiment apais´┐Ż que lorsque la ´┐Ż guerre des sexes ´┐Ż aura prit fin. Cela peut para´┐Żtre utopique, mais il s´┐Żagit bien de cela : d´┐Żune bataille qui dure depuis des lustres, et qui fait peu de bruit. Car cette guerre-l´┐Ż est tacite, silencieuse, et elle fait de nombreuses victimes ; mais les soldats se montrent peu, et les bombes explosent ´┐Ż l´┐Żint´┐Żrieur des corps. On ne voit pas tout le sang qui s'en ´┐Żcoule. Ni les frustrations et les vies qui tournent court, comme ´┐Ża, dans l´┐Żoubli. Tout se fait dans l´┐Żintimit´┐Ż des chaumi´┐Żres, dans les conflits de jeunes mari´┐Żs, ou au sein des traditions les plus rid´┐Żes.
C´┐Żest un fait : la soci´┐Żt´┐Ż a toujours oppos´┐Ż masculinit´┐Ż et f´┐Żminit´┐Ż, dans un syst´┐Żme de codes psychorigides et in´┐Żbranlables. La binarit´┐Ż est partout : dans le commerce, la publicit´┐Ż, l´┐Ż´┐Żducation, la s´┐Żduction´┐Ż Sortir des sentiers battus constitue un crime risible, une aberration hilarante. La vie devrait pourtant se vivre comme dans un cabaret´┐Ż Un cabaret o´┐Ż chacun pourrait montrer sur sc´┐Żne. Pour montrer ce qu´┐Żil est, de ses facettes les moins ´┐Żvidentes ´┐Ż la configuration la plus concr´┐Żte de sa personnalit´┐Ż.

Vous voyez le genre´┐Ż

Le Carrousel, dans les ann´┐Żes 50/60, ´┐Żtait un cabaret comme il n´┐Ży en aura plus jamais : un lieu fantasque, o´┐Ż les ailes se d´┐Żployaient dans toute leur envergure. C´┐Żest aussi un lieu o´┐Ż travestis et transsexuelles ont suscit´┐Ż, pour la premi´┐Żre fois, un fort int´┐Żr´┐Żt m´┐Żtin´┐Ż de s´┐Żduction. A cette ´┐Żpoque, la fascination pour ces ´┐Ż oiseaux de nuit ´┐Ż ´┐Żtait une r´┐Żelle r´┐Żvolution, et la c´┐Żl´┐Żbre Coccinelle s´┐Żest mise ´┐Ż briller, entre provocation amus´┐Że et m´┐Żdiatisation outr´┐Że.
Il y avait donc Coccinelle, mais il y avait Bambi, aussi. Dans Marie, parce que c´┐Żest jolie (aux ´┐Żditions Bonobo), son autobiographie romanesque, on retrouve tout cet amour du ´┐Ż devenir soi ´┐Ż. Devenir femme, devenir artiste de cabaret, puis enseignante du Fran´┐Żais dans un coll´┐Żge´┐Ż La voix est douce, le style riche, l´┐Żhistoire intense et savamment distill´┐Że. En ´┐Żcoutant la voix sage de Bambi ´┐Ż ou plut´┐Żt de Marie-Pierre Pruvot, qui est aujourd´┐Żhui retrait´┐Że ´┐Ż, on comprend que la lutte est toujours la m´┐Żme : les codes sociaux n´┐Żont pas chang´┐Ż, devenir gar´┐Żon ou fille rel´┐Żve toujours d´┐Żune politique de cloisonnement, et il faudrait presque une horde d´┐Ż´┐Żcrivains rageurs pour essayer de d´┐Żconstruire un peu les genres. Heureusement, il y a Virginie Despentes.
Issue d´┐Żune autre g´┐Żn´┐Żration, et avec une toute autre voix, Despentes nous prouve qu´┐Żelle, dans un cabaret, elle aurait pu assumer tous les r´┐Żles : physio, ma´┐Żtre de c´┐Żr´┐Żmonie, et peut-´┐Żtre m´┐Żme l´┐Żensemble des artistes r´┐Żunis´┐Ż Son King Kong Th´┐Żorie (aux ´┐Żditions Grasset) est tout simplement un manifeste contre les marionnettes sociales, et contre les hypocrisies ambiantes : il n´┐Ży a d´┐Żailleurs aucune performance dans cet essai, sinon un spectacle constant du vrai et de la lucidit´┐Ż. Despentes se place dans le ´┐Ż hors genre ´┐Ż, elle survole hommes et femmes, ne prend jamais vraiment parti et parle sans fards de ce qui coule dans les veines de notre soci´┐Żt´┐Ż binaris´┐Że.
A quand une r´┐Żvolution des genres ? A quand une expression compl´┐Żtement libre de ceux-ci ? A leur fa´┐Żon, nos deux auteurs se rejoignent. Leurs livres disent la m´┐Żme chose : ´┐Żtre soi-m´┐Żme, ´┐Ża passe forc´┐Żment par la case jugement. Pour toujours ? Pas si s´┐Żr´┐Ż

Marie, parce que c'est joli, Marie-Pierre Pruvot,
Ed.Bonobo,276 pages, 19 euros.
King Kong Th´┐Żorie, Virginie Despentes,
Ed.Grasset, 156 pages, 13,90 euros.

Julien Canaux



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
USA 2008, la campagne litt´┐Żraire 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
Beautiful people 
Entre Zonards 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |