#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  
  Mort d'Harold Pinter  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Portrait de Nora Hamdi

Rendez-vous avec Nora Hamdi au Zorba, bar de Belleville. Longs cheveux noirs ondul´┐Żs et silhouette longiligne. C´┐Żest exactement la photo sur la couverture de son deuxi´┐Żme roman : Plaqu´┐Ż or. Elle m´┐Ż´┐Żvoque imm´┐Żdiatement S´┐Żloula, l´┐Żh´┐Żro´┐Żne de son livre. La fronti´┐Żre entre l´┐Ż´┐Żcrivain et son personnage n´┐Żest-elle pas infime ?

On s´┐Żassoit ´┐Ż une table pour converser. J´┐Żai envie d´┐Żen savoir plus. Effectivement, Nora et S´┐Żloula se ressemblent beaucoup. On dirait des jumelles. Toutes deux ont quitt´┐Ż leur banlieue pour s´┐Żinstaller ´┐Ż Paris. Elles en sont tomb´┐Żes amoureuses la premi´┐Żre fois o´┐Ż elles y ont pos´┐Ż le pied. D´┐Żautant que cette ville, c´┐Żest Saint-Germain des-Pr´┐Żs, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir qu´┐Żelles lisaient ´┐Ż la biblioth´┐Żque.
Nora n´┐Ża jamais su ce qu´┐Żelle voulait faire gamine, mais elle savait ce qu´┐Żelle ne voulait pas faire. ´┐ŻEn fait j´┐Ż´┐Żtais limite autiste, je parlais peu, j´┐Ż´┐Żtais beaucoup en observation. J´┐Żai toujours eu un rapport ´┐Żtrange avec la r´┐Żalit´┐Ż ´┐Ż.C´┐Żest aussi pour cela qu´┐Żelle ´┐Żcrit, parce qu´┐Żelle a des trous dans son histoire et ne se souvient plus trop de son enfance. Alors elle tente de retrouver sa m´┐Żmoire sur le papier. ´┐Ż j´┐Żme visite face ´┐Ż l´┐Żinconnu ´┐Ż. Mais attention, elle dit qu´┐Żelle n´┐Żest pas ´┐Żcrivain : elle n´┐Żaime pas ´┐Ż la posture de l´┐Ż´┐Żcrivain parisien : le c´┐Żt´┐Ż je pose, attention, je mets les lunettes ´┐Ż, elle trouve ´┐Ża ringard.
Elle aime bien l´┐Żanonymat. Il est vrai qu´┐Żelle a l´┐Żair d´┐Żune nature plut´┐Żt timide. Souvent elle se frotte les mains, et ses yeux sont mobiles, comme pour fuir le regard de l´┐Żautre.
´┐Ż Evidemment que j´┐Żassume ce que je fais mais c´┐Żest pour moi et pour les gens qui me liront. Et puis je trouve qu´┐Żen ce moment n´┐Żimporte qui fait n´┐Żimporte quoi. Moi j´┐Żai toujours fait de l´┐Żart. Artiste c´┐Żest quand m´┐Żme quelque chose qui se paie. A 20 ans, je faisais de la peinture. A 8h30, j´┐Ż´┐Żtais devant ma toile. Tous les jours, jusqu´┐Żau soir m´┐Żme si rien ne sortait ´┐Ż. Et c´┐Żest pareil avec les mots. ´┐Ż C´┐Żest une vraie guerre en fait l´┐Ż´┐Żcriture ´┐Ż.

En ce moment, elle travaille sur son troisi´┐Żme roman, en m´┐Żme temps que dans une usine de montage de bobines de films : ´┐Ż ´┐Ża ne m´┐Żenchante pas vraiment, c´┐Żest carr´┐Żment pas passionnant mais c´┐Żest pour la thune ´┐Ż. Elle a l´┐Żimpression de ne plus avoir de cerveau. A la fois c´┐Żest une ´┐Ż v´┐Żritable exp´┐Żrience humaine le milieu ouvrier, de voir tous ces gens se crever pour 1000 euros ´┐Ża fait r´┐Żfl´┐Żchir. C´┐Żest comme mon p´┐Żre qui a boss´┐Ż comme quatre sur les chantiers. ´┐Ż
En plus de tout cela, elle aimerait adapter Plaqu´┐Ż or au cin´┐Żma et le r´┐Żaliser elle-m´┐Żme. D´┐Żailleurs, elle est en train de chercher un producteur. Elle pense aussi ´┐Ż une pi´┐Żce de th´┐Ż´┐Żtre : ´┐Ż Parce que c´┐Żest puissant et fort et que ´┐Ża d´┐Żgage beaucoup d´┐Ż´┐Żmotions. Il y a beaucoup de dialogues et cela donne une autre dimension au travail d´┐Ż´┐Żcriture. ´┐Ż Elle ´┐Żvoque M´┐Żd´┐Że, sa force et sa violence, cette passion amoureuse proche de la folie dont la trag´┐Żdie grecque et classique ont le secret. Elle parle de Bernard-Marie Kolt´┐Żs et de sa pi´┐Żce : Dans la solitude des chants de coton. Elle a vu une mise en sc´┐Żne de Patrice Ch´┐Żreau avec beaucoup de gens et beaucoup de couleurs. Ca l´┐Ża bluff´┐Ż ! La discussion s´┐Ż´┐Żgare un peu. Je laisse les b´┐Żtons se romprent. On parle cin´┐Żma. Elle aime aussi les s´┐Żries t´┐Żl´┐Ż. Elle me confie qu´┐Żelle a plaisir ´┐Ż regarder Sex and the city. Ca l´┐Ż´┐Żclate ´┐Ż ces quatre nanas qui sortent tout le temps entre elles pomponn´┐Żes comme un soir de 31. Genre o´┐Ż elles trouvent l´┐Żargent, elles travaillent jamais ! ´┐Ż
En v´┐Żrit´┐Ż, ce ´┐Ż quoi elle aspire intimement, c´┐Żest vivre de sa plume. Il faut se dire qu´┐Żon est suffisamment barr´┐Ż pour y arriver. Nul doute qu´┐Żelle l´┐Żest.

Prune de Beaupr´┐Żs

Nora Hamdi, Plaqu´┐Ż or,´┐Żdition du Diable Vauvert,17 ´┐Ż.

Le site du Diable Vauvert

 
Jean Cocteau 
Jérôme Lambert 
Arnaud Cathrine 
Jonathan Ames 
Pavel Hak 
Arno Bertina  
Max Monnehay  
Céline Minard  
Alain Foix  
Philippe Labro  
François Rivière  
Jean-Pierre Cescosse  
Grégoire Hetzel  
Patrick Besson  
Vincent Borel  
Nicolas Rey  
Eric Pessan  
Chlo´┐Ż Delaume  
David Foenkinos  
Catherine Cusset  
Serge Joncour  
Viencent Ravalec  
Gabriel Matzneff  
Philippe Besson  
Eric Faye  
Pierre Vavasseur  
Fred Vargas  
Nora Hamdi  
Florian Zeller  
Aurore Guitry  
 
Victoria Bedos  
 
Franck Resplandy  
Alex D. Jestaire  
Charly Delwart  
Olivia Rosenthal  
Olivier Adam  
Cyril Montana  
Christophe Paviot  
Martin Page  
 
Bertrand Schefer  
 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |