#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  
  Mort d'Harold Pinter  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Best Montana

Cyril Montana est un auteur discret. Il avance, selon la seule exigence de faire toujours mieux, et son dernier livre La Faute ´┐Ż Mick Jagger, nous prouve qu´┐Żil est sur la bonne voie ! Ce roman met en lumi´┐Żre un personnage hypersensible, qui doit g´┐Żrer les cons´┐Żquences de son enfance complexe de fils de soixante-huitards d´┐Żjant´┐Żs, sur sa vie actuelle, d´┐Żboussol´┐Że. C´┐Żest un roman personnel sur la transmission, l´┐Żimportance de l´┐Żamour filial, sur la tendresse, le manque et aussi l´┐Ż´┐Żpoque actuelle´┐Ż

Happ´┐Ż par le tourbillon m´┐Żdiatique de l´┐Żanniversaire de Mai 68, Cyril Montana b´┐Żn´┐Żficie d´┐Żune grande visibilit´┐Ż pour La Faute ´┐Ż Mick Jagger. Une publicit´┐Ż qui s´┐Żoffre ´┐Ż lui un peu par hasard et dont il profite, mais qui ne s´┐Żaccorde pas ´┐Ż la perfection avec le propos de son livre, bien plus personnel que sociologique.
Lorsqu´┐Żon s´┐Żattable ensemble pour l´┐Żinterview,mieux vaut aller ´┐Ż l´┐Żessentiel, et tenter de percer les secrets des trois premiers romans de cet auteur charmant et appliqu´┐Ż.
Son ´┐Żuvre donc : trois romans dont le personnage principal demeure quasiment le m´┐Żme trentenaire hypersensible qui traverse une ´┐Żpoque trouble, avance ´┐Ż coup d´┐Żaventures tr´┐Żs g´┐Żn´┐Żrationnelles, de vir´┐Żes alcoolis´┐Żes, de rencontres instinctives, de sentiments contrari´┐Żs et de manques affectifs ´┐Ż
Cyril Montana s´┐Żexplique : Je suis en train de me construire, en tant qu´┐Żauteur, et je ne suis pas encore arriv´┐Ż ´┐Ż l´┐Ż´┐Żtat o´┐Ż je peux commencer ´┐Ż cr´┐Żer ´┐Ż cent pour cent. Donc, je me sers de mon v´┐Żcu et j´┐Żen fais des romans par le travail du style et de la mani´┐Żre.
Nous tenons donc l´┐Żexplication de ce fil conducteur invisible qui plane pourtant au-dessus de ses trois romans : S´┐Żil y a un point de commun entre les trois romans, c´┐Żest la notion d´┐Żhypersensibilit´┐Ż : du coup ´┐Ża donne une perception et un rapport au monde ext´┐Żrieur qui est exacerb´┐Ż par ce regard-l´┐Ż, le regard d´┐Żun hypersensible, raconte-t-il.

Sideways

Un personnage qui semble aussi m´┐Żrir en m´┐Żme temps que les romans, n´┐Żest-ce pas ? Du Beaujolais ou du Sancerre, on est descendu dans le sud de la France, on n´┐Żest pas encore dans le Bordelais, mais, par rapport aux deux premiers, dans une chose moins jeune, moins pu´┐Żrile. On n´┐Żest pas encore dans les grands crus mais on est beaucoup proche d´┐Żun Corbi´┐Żres ! On commence par prendre de l´┐Ż´┐Żge.
Jolie m´┐Żtaphore de l´┐Żavanc´┐Że de l´┐Żauteur, toute en po´┐Żsie, mais qui r´┐Żv´┐Żle un homme au travail, en travail permanent, une volont´┐Ż absolue de mieux faire, comme si sa vie en d´┐Żpendait, comme si la vie ne valait d´┐Ż´┐Żtre v´┐Żcue qu´┐Żen la passant au prisme de l´┐Ż´┐Żcriture´┐Ż

Inutile de lui demander ce qu´┐Żil choisirait entre la vie et l´┐Ż´┐Żcriture, il r´┐Żpond par avance : l´┐Ż ´┐Żcriture, c´┐Żest une drogue, une d´┐Żfonce, impossible de vivre sans, c´┐Żest pas possible d´┐Ż´┐Żtre sans. Je ne peux pas vivre, ´┐Żtre dans un endroit pr´┐Żcis, sans entendre une phrase, la choper, pour pouvoir l´┐Żutiliser un jour dans un ´┐Żcrit. Je pr´┐Żf´┐Żre ma repr´┐Żsentation de la vie ´┐Ż la vie. C´┐Żest en cela que la vie me passionne : si les choses qui m´┐Żarrivent me servent. Si je n´┐Żavais pas l´┐Ż´┐Żcriture pour blinder tout ´┐Ża´┐Ż La vie ne m´┐Żint´┐Żresse pas suffisamment. Il pr´┐Żcise que l´┐Ż´┐Żcriture est inh´┐Żrente en lui. Il lui semble avoir toujours ´┐Żcrit, quand il ´┐Żtait enfant d´┐Żj´┐Ż´┐Ż
C´┐Ż´┐Żtait une solution, pour faire face ´┐Ż un environnement difficile ?
Je ne trouve pas les liens sociaux suffisamment enrichissants, ´┐Ża me fatigue vite, et je me perds, alors ´┐Ża me d´┐Żprime. Je trouve les gens int´┐Żressants pour ce qu´┐Żils m´┐Żapportent et ce que je vais transmettre. C est comme ´┐Ża, j ai toujours ´┐Żcrit. C´┐Żest aussi une mani´┐Żre de rendre constructive la solitude. La solitude c´┐Żest difficile.

Des rails

Il y a une phrase dans La Faute ´┐Ż Mick Jagger, qui pourrait r´┐Żsumer tout ce qu´┐Żil vient de dire : Heureusement qu´┐Żil y a un ailleurs. Lorsqu´┐Żil ´┐Żcrit, Cyril Montana puise dans ses nombreux blocs de papiers, ses notes dispers´┐Żes un peu partout, m´┐Żme dans son t´┐Żl´┐Żphone ! Il commence par ´┐Żcrire des textes et en les relisant il se rend compte que certains vont bien ensemble, il les accorde dans le but de cr´┐Żer des rails, dit-il. Des rails pour un travail, qui finalement, te pousse jusqu´┐Ż ´┐Ż Limoges alors que t´┐Żavais pr´┐Żvu d´┐Żaller ´┐Ż Toulouse ! Je ne sais jamais vraiment ce que je vais ´┐Żcrire et les rails m´┐Żemm´┐Żnent toujours ailleurs !.
Il ne se cache pas donc, d´┐Ż´┐Żcrire des choses autobiographiques mais a conscience de se d´┐Żgager de la confession intime par le travail romanesque. Il se contente donc d´┐Żidentifier des moments de pass´┐Ż. . Si tu regardes en arri´┐Żre, il y a des moments que tu fixes dans ta m´┐Żmoire comme des lumi´┐Żres. Tu les prends, tu les isoles, tu les travailles longtemps pour qu´┐Żils plaisent aux autres. Voil´┐Ż comment l´┐Żauteur passe de la mati´┐Żre brute ´┐Ż la fiction.

Mais alors justement,lorsqu´┐Żon ´┐Żcrit sur sa famille, est-ce qu´┐Żon se fixe des barri´┐Żres, ou laisse-t-on la v´┐Żrit´┐Ż ´┐Żclore, ´┐Ż l´┐Żimage de ce Livre Impossible qu´┐Ża ´┐Żcrit Marc Vilrouge ?
Dans La Faute ´┐Ż Mick Jagger, Cyril Montana parle de lui, de son enfance et de sa jeunesse. Il ´┐Żvoque les s´┐Żquelles affectives de son enfance dissolue, pass´┐Że ´┐Ż subir le mode de vie de ses parents soixante-huitards, d´┐Żjant´┐Żs, une enfance faite de solitude profonde. Mais le travail de fiction est ficel´┐Ż, avec malice. Agenc´┐Ż en deux faces, le livre permet une narration d´┐Żtach´┐Że du mode de la confession intime. Par la vision d´┐Żun enfant, il fait passer un souvenir. Les yeux d´┐Żun enfant donnent des choses, sans juger, pr´┐Żcise-t-il. Il avoue : C´┐Żest terrible ce que je fais, parce qu´┐Żen offrant un regard innocent sur ces adultes, je propose un r´┐Żcit factuel et je laisse les gens face ´┐Ż leur jugement. Je suis dans un travail, pr´┐Żcise-t-il. Ma mati´┐Żre est autobiographique, mais c´┐Żest un roman. J´┐Żai voulu parler d´┐Żune chose importante : la transmission, une histoire sans temps, qui peut se d´┐Żrouler ´┐Ż toutes les ´┐Żpoques.
La transmission, voil´┐Ż le v´┐Żritable propos du livre. L´┐Żauteur exprime une chose capitale ´┐Ż ses yeux d´┐Żancien enfant hypersensible : Comment quelqu´┐Żun qui est confront´┐Ż ´┐Ż une temp´┐Żte, va s´┐Żaccrocher, pour s´┐Żen sortir ? Et ´┐Ż quoi ? Il s´┐Żagit d´┐Żun livre sur la r´┐Żsilience. Le h´┐Żros hypersensible du roman, jumeau mature des deux pr´┐Żc´┐Żdents, s´┐Żest bien prot´┐Żg´┐Ż, juge l´┐Żauteur. Il a bien analys´┐Ż les choses, et esquiss´┐Ż les coups sans trop souffrir.
Il souhaitait faire un travail de r´┐Żflexion sur cette donn´┐Że fondamentale qu´┐Żest la transmission, expliquer comme tout cela peut mener ´┐Ż ´┐Ża, dire qu´┐Żil y a des ´┐Żchos, et qu´┐Żon est responsables de ses enfants. Pour moi c´┐Żest aussi de dire, faites attention, soyez responsables de vos enfants parce que pris dans un mouvement social, que ce soit mai 68 ou un autre, les gens peuvent facilement l'oublier. Restons ´┐Żveill´┐Żs !

La Faute ´┐Ż Mick Jagger n´┐Żest donc pas tant un roman sur mai 68 comme s´┐Żent´┐Żtent ´┐Ż le penser les m´┐Żdias, mais bien un roman sur une histoire tr´┐Żs personnelle. Cyril Montana avoue n´┐Żavoir explor´┐Ż cette p´┐Żriode qu´┐Żapr´┐Żs avoir rendu son manuscrit, en lisant l´┐Żouvrage de Patrick Rotman , Mai 68 racont´┐Ż ´┐Ż ceux qui ne l´┐Żont pas v´┐Żcu
Le message de son roman est bien plus un message sur l´┐Żamour filial, un roman d´┐Żamour comme le v´┐Żhicule la construction binaire, ´┐Żclairant ´┐Ż juste titre l´┐Żabandon de l´┐Żenfance et ses r´┐Żpercutions sur la vie adulte. Un message d´┐Żamour aussi, avec le personnage tout en tendresse de la mamie qui donne la substantifique moelle, la tendresse, qui permet de s´┐Żen sortir, dit-il.
Cyril Montana est finalement un auteur qui vit pour ´┐Żcrire. Un ´┐Żcrivain passionn´┐Ż et travailleur acharn´┐Ż qui n´┐Żh´┐Żsite pas ´┐Ż s´┐Żentourer des services de sa coach litt´┐Żraire, Sarah Oudin, d´┐Żs qu´┐Żil en ´┐Żprouve le besoin. Apr´┐Żs avoir explor´┐Ż son pass´┐Ż ´┐Ż la lumi´┐Żre du travail litt´┐Żraire, on attend avec impatience son prochain roman, un grand cru, ´┐Ż coup s´┐Żr !

 
Jean Cocteau 
Jérôme Lambert 
Arnaud Cathrine 
Jonathan Ames 
Pavel Hak 
Arno Bertina  
Max Monnehay  
Céline Minard  
Alain Foix  
Philippe Labro  
François Rivière  
Jean-Pierre Cescosse  
Grégoire Hetzel  
Patrick Besson  
Vincent Borel  
Nicolas Rey  
Eric Pessan  
Chlo´┐Ż Delaume  
David Foenkinos  
Catherine Cusset  
Serge Joncour  
Viencent Ravalec  
Gabriel Matzneff  
Philippe Besson  
Eric Faye  
Pierre Vavasseur  
Fred Vargas  
Nora Hamdi  
Florian Zeller  
Aurore Guitry  
 
Victoria Bedos  
 
Franck Resplandy  
Alex D. Jestaire  
Charly Delwart  
Olivia Rosenthal  
Olivier Adam  
Cyril Montana  
Christophe Paviot  
Martin Page  
 
Bertrand Schefer  
 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |