#115 - Du 10 f´┐Żvrier au 01 mars 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  
  Bruno de Cessole obtient deux magots  
  L'´┐Żcrivain am´┐Żricain John Updike est mort  
  Marcel Schneider est mort  
  Rambaud jug´┐Ż incorrect  
  Des citrons pour Orange ?  
  Mort d'Harold Pinter  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Jean Cocteau et le sexe des anges

Difficile d´┐Ż´┐Żchapper ´┐Ż Jean Cocteau en cette rentr´┐Że 2003. Une exposition ´┐Żv´┐Żnement ´┐Ż Beaubourg, une flop´┐Że de biographies, parmi lesquelles on distinguera la somme de Claude Arnaud chez Gallimard, de nombreuses r´┐Ż´┐Żditions de certaines de ses oeuvres jusqu´┐Żalors introuvables... Tout cela ressemble furieusement ´┐Ż un rouleau compresseur marketing, et ce d´┐Żautant plus que la raison invoqu´┐Że pour ce d´┐Żferlement est plut´┐Żt light (quaranti´┐Żme anniversaire de sa disparition) et qu´┐Żil fait suite - et pr´┐Żc´┐Żde probablement - de nombreuses op´┐Żrations similaires pour ´┐Ż peu pr´┐Żs tout ce que la litt´┐Żrature fran´┐Żaise compte de noms prestigieux. Une seule condition : ´┐Żtre mort, tant il est vrai qu´┐Żun auteur mort est moins regardant, avouons-le, sur le devenir de son oeuvre qu´┐Żun auteur contemporain exer´┐Żant encore son droit moral. On attend avec impatience le 200e anniversaire de la Bar-Mitsva de Chateaubriand et la c´┐Żl´┐Żbration de la perte du pucelage de Nathalie Sarraute.

Dans le cas de Cocteau cependant, cette red´┐Żcouverte semble n´┐Żcessaire tant l´┐Żhomme et son oeuvre sont complexes et contradictoires. Dessinateur, po´┐Żte, mondain, cin´┐Żaste, sc´┐Żnariste, auteur dramatique, les incarnations successives et souvent simultan´┐Żes de ce cr´┐Żateur prot´┐Żiforme ont d´┐Żrout´┐Ż ses contemporains et brouill´┐Ż son image, au point qu´┐Żon ne retient parfois de Cocteau que le souvenir ´┐Żdulcor´┐Ż d´┐Żun dandy ´┐Ż l´┐Żaspect souffreteux qui a r´┐Żalis´┐Ż ce vieux film avec un Jean Marais couvert de poils que l´┐Żon rediffuse en fin d´┐Żann´┐Że. Cette ´┐Żtiquette d´┐Żesth´┐Żte ´┐Żmascul´┐Ż ´┐Żpris d´┐Żun romantisme flamboyant emp´┐Żche de voir clairement le caract´┐Żre furieusement sulfureux de Cocteau tout au long de sa vie. Au profit de cette confortable image d´┐ŻEpinal de vieux monsieur distingu´┐Ż, on passe sous silence le fait que son homosexualit´┐Ż lui a valu d´┐Ż´┐Żtre stigmatis´┐Ż avec une violence inou´┐Że. On oublie que Paul Eluard a r´┐Żussi ´┐Ż faire interrompre la premi´┐Żre de La voix humaine en hurlant des insanit´┐Żs ´┐Ż l´┐Żencontre de celui qu´┐Żil consid´┐Żrait comme un ignoble sodomite. On occulte les chansonniers qui ont tra´┐Żn´┐Ż dans la boue ses amours au masculin pendant des d´┐Żcennies. Le cas de ses dessins homo-´┐Żrotiques est embl´┐Żmatique du m´┐Żcanisme insidieux qui a transform´┐Ż un homme profond´┐Żment libre en po´┐Żte ch´┐Żtr´┐Ż. Longtemps invisibles, ils d´┐Żmultiplient ´┐Ż l´┐Żinfini l´┐Ż´┐Żph´┐Żbe classique tel que Cocteau le fantasmait : cheveux boucl´┐Żs de p´┐Żtre grec et profil syst´┐Żmatique orn´┐Ż de la fameuse petite ´┐Żtoile. Assez pour agacer ceux qui consid´┐Żrent le Cocteau graphiste comme monotone. Assez pour conforter dans leur vision romantico-niaise ceux qui refusent d´┐Ży voir autre chose. Et pourtant, si l´┐Żon oublie ces d´┐Żtails relevant bien plus de la signature que du manifeste, force est de reconna´┐Żtre le c´┐Żt´┐Ż franchement sexuel - quasi hardcore - de ces illustrations o´┐Ż de jeunes hommes ´┐Ż la musculature ´┐Żl´┐Żgante et aux traits d´┐Żlicats sont dot´┐Żs de sexes ´┐Żnormes, aussi larges que longs, exhibant leur ´┐Żrection monstrueuse en ´┐Żcartant largement les jambes. Quand ils ne pr´┐Żf´┐Żrent pas d´┐Żvoiler de fa´┐Żon explicite leur c´┐Żt´┐Ż face et leurs fesses outrageusement rebondies.


On est bien loin du vieux po´┐Żte officiel un peu raseur que l´┐Żon essaye ´┐Ż toute force de nous fourguer depuis quarante ans, et l´┐Żon d´┐Żcouvre un homme raffin´┐Ż, certes, mais plus proche par l´┐Żesprit et le trait de Tom of Finland et Guillaume Dustan que du quai Conti. De ce retour sous les feux de l´┐Żactualit´┐Ż, retenons la fin d'une illusion. Offrons-nous l´┐Żoccasion de rejeter l´┐Żimage bourgeoise, unidimensionnelle et dramatiquement lacunaire de l´┐Żacad´┐Żmicien ami du tout-Paris au profit d´┐Żune vision plus juste qui int´┐Żgre enfin l´┐Żopiomane amateur de beaux gar´┐Żons muscl´┐Żs. Non par voyeurisme, mais par honn´┐Żtet´┐Ż intellectuelle, ses pulsions ´┐Żtant, autant que son go´┐Żt pour le lyrisme, la mati´┐Żre m´┐Żme avec laquelle il fa´┐Żonna son oeuvre.

Cocteau aimait, en parfait animal de salon, les r´┐Żparties fulgurantes. Il a lui-m´┐Żme, dans un bon mot rest´┐Ż c´┐Żl´┐Żbre, expliqu´┐Ż tout ce qu´┐Żil y avait ´┐Ż comprendre ´┐Ż son sujet. Lors d´┐Żun d´┐Żner, un convive s´┐Ż´┐Żtonnait du silence soudain qui r´┐Żgnait autour de la table. Sans doute impressionn´┐Ż par la proximit´┐Ż du po´┐Żte, le malheureux hasarda un ´┐Ż Un ange passe ´┐Ż un peu court auquel Cocteau r´┐Żpliqua sans sourciller ´┐Ż Qu´┐Żon l´┐Żencule ´┐Ż. Tout ´┐Żtait dit. Il est temps de d´┐Żboulonner cette statue impavide du pi´┐Żdestal sur lequel on l´┐Ża trop t´┐Żt juch´┐Że. Cet homme ´┐Ż l'id´┐Że tr´┐Żs pr´┐Żcise du sexe des anges serait le premier ´┐Ż s´┐Żen r´┐Żjouir.


Plus sur Cocteau :

- Jean Cocteau, sur le fil du si´┐Żcle, au centre Pompidou du 29 septembre 2003 au 05 janvier 2004
- ´┐Żdition anniversaire de Jean Cocteau, Ed. du Rocher
- Le cordon ombilical de Jean Cocteau, Allia
- Cocteau de Francis Steegmuller, Ed. Buchet-Chastel
- Jean Cocteau sur le fil de Fran´┐Żois Nemer, ´┐Ż D´┐Żcouvertes ´┐Ż Gallimard-Centre Pompidou


J´┐Żr´┐Żme Farssac

 
Jean Cocteau 
Jérôme Lambert 
Arnaud Cathrine 
Jonathan Ames 
Pavel Hak 
Arno Bertina  
Max Monnehay  
Céline Minard  
Alain Foix  
Philippe Labro  
François Rivière  
Jean-Pierre Cescosse  
Grégoire Hetzel  
Patrick Besson  
Vincent Borel  
Nicolas Rey  
Eric Pessan  
Chlo´┐Ż Delaume  
David Foenkinos  
Catherine Cusset  
Serge Joncour  
Viencent Ravalec  
Gabriel Matzneff  
Philippe Besson  
Eric Faye  
Pierre Vavasseur  
Fred Vargas  
Nora Hamdi  
Florian Zeller  
Aurore Guitry  
 
Victoria Bedos  
 
Franck Resplandy  
Alex D. Jestaire  
Charly Delwart  
Olivia Rosenthal  
Olivier Adam  
Cyril Montana  
Christophe Paviot  
Martin Page  
 
Bertrand Schefer  
 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |