#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Lettres et peinture : une valse de deux si´┐Żcles

Il a dit peinture et litt´┐Żrature. Sur le coup, tr´┐Żs inspir´┐Ż, j´┐Żai r´┐Żpondu que oui, ´┐Ża marchait, ´┐Ża pouvait se faire sans effort, tant j´┐Żentrevoyais une foultitude de choses concern´┐Żes par ces trois mots. Au moment de caresser l´┐Żid´┐Że de m´┐Ży mettre, tout avait foutu le camp et plus j´┐Żessayais d´┐Ży penser et plus ´┐Ża foutait le camp. Un grand vide ´┐Ż la Malevitch ! Alors, j´┐Żai eu de vilaines pens´┐Żes de traverse´┐ŻIl aurait pu dire pinard et litt´┐Żrature et j´┐Żaurais bravement pinard´┐Ż sur le Chasse-Spleen. Le reste aurait bien suivi : m´┐Żticuleuse prose appliqu´┐Że au sujet.
Et c´┐Żest comme ´┐Ża que c´┐Żest venu. Par la prose du Transsib´┐Żrien (1). Genre ´┐Żcriture automatique ´┐Ż la Gorky (2), tachisme ´┐Ż la Victor Hugo (3), fa´┐Żon Rorschach, la m´┐Żmoire a recouvr´┐Ż ses droits, ´┐Żtendu ses territoires. Delaunay-Terk et Cendrars, Braque, Picasso, Reverdy et Jacob, Apollinaire et Dufy (4). Notes ´┐Żternelles du Pr´┐Żsent (5) et le Bestiaire (6) que refuse Pablo (7), alors c´┐Żest Raoul qui s´┐Ży colle. Les peintres et les po´┐Żtes´┐Żje peux lui en inventorier une palanqu´┐Że ´┐Ż la Pr´┐Żvert. Depuis les Impressionnistes, ils ont pas arr´┐Żt´┐Ż de fourrager ensemble. M´┐Żme les romanciers se sont laiss´┐Żs tenter par la gaudriole du rapin. Regarde Zola qui d´┐Żzingue son copain C´┐Żzanne dans l´┐Ż´┐Żuvre (8). Zola pr´┐Żf´┐Żre Manet qui le lui rend bien dans un portrait (9) encombr´┐Ż de japonaiseries. Manet aime bien Mallarm´┐Ż aussi et l´┐ŻApr´┐Żs-midi d´┐Żun faune (10). Est-ce qu´┐Żon cause musique (11) et danse au passage, petite parenth´┐Żse en passant sur comment tout se m´┐Żlangeait ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpoque ?

De l'encre sur la toile

Fin dix-neuvi´┐Żme, d´┐Żbut vingti´┐Żme, allez ! de la Commune ´┐Ż la Grande Guerre, quel pied on prend ! Normal, c´┐Żest la grande ´┐Żpoque de formation des avant-gardes. Les futuristes italiens inventeront le mot, d´┐Żailleurs. Cocteau parade avec rideau de sc´┐Żne par Picasso (12). Apollinaire calligramme et n´┐Żologise : l´┐ŻOrphisme de Delaunay c´┐Żest lui, illumin´┐Ż, qui forge le terme.

Et l´┐Żenluminure alors ? Cet anagramme tr´┐Żs approximatif de peinture et litt´┐Żrature. ´┐Ża cause bien litt´┐Żrature mais cyn´┐Żg´┐Żtique dans le Livre de la chasse de Gaston Phoebus (13). Et ´┐Ża cause aussi dans les pr´┐Żdelles des tableaux Renaissance, sans pour autant raconter des romans. Il faudrait trouver des peintres qui ´┐Żcrivent ou le vice versa. Et pourquoi pas des chanteurs qui auraient aim´┐Ż ´┐Żtre peintres et qui ´┐Żcriraient des romans sur la peinture ? Evgu´┐Żnie Sokolov, l´┐Żopuscule scato de Gainsbourg (14), je peux bien lui fourguer aussi non ? C´┐Żest un peu plus gai que Paulhan (15) causant du patron, encore plus farouchement optimiste que Sonia (16) se prenant pour Icare et largement moins chiant que le lettrisme d´┐ŻIsidore (17). Encore qu´┐ŻIsidore, on en parle, on en parle et la mode en revient avec les ann´┐Żes 60.

Ces ann´┐Żes l´┐Ż ! Y avait bien Michaux qui faisait dans le po´┐Żte peintre ou peintre po´┐Żte, un doux d´┐Żlire ´┐Ż la Hugo dont je parlais plus haut. Mais il faut se recentrer sur le sujet, r´┐Żv´┐Żrencieux d´┐Żabord et avant tout, attaquer dans l´┐Żuniversitaire qui se pose : ce vaste sujet que nous entreprenons d´┐Ż´┐Żtudier est presque aussi vieux que l´┐Żhistoire de l´┐Żhomme. Et tiens ! C´┐Żest vrai qu´┐Żon n´┐Ża pas parl´┐Ż de la Bible, cette pieuse litt´┐Żrature grande consommatrice d´┐Żimages. Divines images et saint-sulpiciennes s´┐Żil en fut ou d´┐Ż´┐Żpinal c´┐Żest selon, mais peut-´┐Żtre l´┐Żune des sources premi´┐Żres (18) du sujet que nous abordons aujourd´┐Żhui par la gr´┐Żce de Zone litt´┐Żraire.

Soeurs jumelles, soeurs ennemies ?

En bon universitaire, pour ne pas perdre le fil, il aurait fallu poser les termes du probl´┐Żme : peinture, litt´┐Żrature, le ´┐Ż et ´┐Ż au pilon. Encore que, c´┐Żest bien lui qui m´┐Żlange les genres. Peinture, je vois bien depuis la Pr´┐Żhistoire. Litt´┐Żrature, quasi pareil mais depuis l´┐Ż´┐Żcriture. L´┐Żun avec l´┐Żautre, ´┐Ża se complexifie. Alors continuons de biaiser. Je vois bien un ´┐Żcrivain qui a fond´┐Ż un genre de litt´┐Żrature qui fit ´┐Żcole. On pouvait pas oublier Diderot. Les fameux Salons de Diderot, o´┐Ż page apr´┐Żs page on se vautre dans la peinture. Et comme il faisait pas les choses ´┐Ż moiti´┐Ż, il a aussi essay´┐Ż sur la peinture. Voici qui nous ram´┐Żne enfin ´┐Ż notre sujet : ´┐Ż Il me semble qu´┐Żil y a autant de genres de peinture que de genres de po´┐Żsie : mais c´┐Żest un division superflue. ´┐Ż (19) Eh oui ! la hi´┐Żrarchie des genres, je l´┐Żaurais presque oubli´┐Że en route si je n´┐Ż´┐Żtais pas parti me replonger dans Diderot. Oublier le grand genre, c´┐Ż´┐Żtait masquer tout un pan, peu soup´┐Żonnable de premier abord, o´┐Ż peinture et litt´┐Żrature s´┐Żacoquinent. Vous fais-je une rapide compilation ´┐Żclairante ? Le Serment des Horaces (20), La Mort de Sardanapale (21), et apr´┐Żs, tout le grand fatras des pompiers, des acad´┐Żmiques qui peignent avec la plume d´┐Żun grand ´┐Żcrivain, d´┐Ż´┐Żdifiantes sc´┐Żnes o´┐Ż, aujourd´┐Żhui, il faut bien le dire, le p´┐Żquin moyen ne comprend plus grand chose. Mais pourtant, ´┐Ż la grande ´┐Żpoque de la peinture d´┐Żhistoire, pour ´┐Żtre artiste fallait avoir des lettres : les grands anciens grecs et latins, puis les modernes, Shakespeare et compagnie. Ah si Byron l´┐Żavait point ´┐Żt´┐Ż l´┐Ż, l´┐ŻEug´┐Żne (22) l´┐Żaurait moins mis le feu aux d´┐Żfroques n´┐Żo-classiques´┐Ż.Tout ´┐Ża me rappelle, que Courbet mit les pieds dans le plat. Avec lui, assez de peinture litt´┐Żraire ! et voici le grand divorce des arts et des lettres. L´┐Żartiste ne peint plus ce qu´┐Żun autre a ´┐Żcrit. Il peint ce qu´┐Żil voit. Tout pourrait devenir simple si les ´┐Żcrivains ne continuaient de contempler ce que peignent leurs copains. Alors voil´┐Ż comment Baudelaire se lance dans la m´┐Żl´┐Że. Lui aussi fait son petit Diderot. Les Salons de l´┐Żun ont bien march´┐Ż, il se fait un remix. Zola lui embo´┐Żte le pas et Apollinaire aussi. D´┐Żcid´┐Żment, peintres et ´┐Żcrivains sont ins´┐Żparables.

Pendant ce temps la peinture avance en douce, sans la litt´┐Żrature. Les Impressionnistes auraient plut´┐Żt la fibre exp´┐Żrimentale et scientifique : ´┐Ż vouloir d´┐Żcomposer les couleurs pour capter la lumi´┐Żre, ils scrutent, regardent, observent et finissent par agacer le bordelais Redon qui juge leur peinture un peu bas de plafond. Du coup, les Symbolistes nous resservent une louche de litt´┐Żrature : Oph´┐Żlie au fil de l´┐Żeau chez Redon (23) et Millais (24), Beata Beatrix chez Rossetti (25), les grands mythes chez Moreau (26) et, chez son ´┐Żl´┐Żve Matisse (27), ´┐Ż Luxe, calme et volupt´┐Ż ´┐Ż. Heureusement que les cubistes pr´┐Żf´┐Żrent les bistrots, l´┐Żabsinthe, les cartes et la musique : chez eux pas de litt´┐Żrature. Enfin pas tout ´┐Ż fait, parce qu´┐Żil y a la sacr´┐Że copine de Picasso, l´┐Żam´┐Żricaine ´┐Ż Paris, qui se pique de peinture, cette ch´┐Żre Gertrude qui dans son Autobiographie d´┐ŻAlice Toklas (28) n´┐Żarr´┐Żte pas de nous causer r´┐Żvolution plastique. On n´┐Żen sort pas. Quand c´┐Żest pas sur les toiles, c´┐Żest dans les bouquins. ´┐Ż moins, pire, que tout ne vienne se m´┐Żlanger, dans une cr´┐Żation totale : Dada, Surr´┐Żalistes de tous pays qui s´┐Żunissent, le grand d´┐Żsastre : on est au c´┐Żur du sujet, compl´┐Żtement englouti. Dans les affiches, les revues (29), ´┐Ż la morgue´┐Ż ressortons les cadavres exquis du placard ; au pastel au fusain, ´┐Ż l´┐Żencre, ils sont cosign´┐Żs : Brauner, Valentine Hugo, Breton, Tzara, Tanguy, Eluard. Tous ils peinlitt´┐Żraturent, tous ces copains que Max Ernst a rassembl´┐Żs dans un tableau (30) de 1922. La m´┐Żme ann´┐Że, Robert Desnos peint des mots dans la toile de la mort de Morise. Des mots dans la peinture, on en voit tout plein partout. Desnos en a truff´┐Ż sa toile, Picabia est intarissable et tout ´┐Ża, la faute ´┐Ż qui ? Aux cubistes dont je vous disais qu´┐Żils faisaient rien qu´┐Ż´┐Ż taper le carton et jouer de la guitare dans leurs natures mortes, jusqu´┐Żau moment o´┐Ż ils se sont mis ´┐Ż coller tout et n´┐Żimporte quoi sur leurs toiles, ´┐Ż commencer par des mots.

On n´┐Żen sort plus ! Peinture et litt´┐Żrature, c´┐Żest pas un sujet de papier mais un gouffre. Sans compter que ´┐Ża int´┐Żresse plein de monde et la preuve m´┐Żme sur Internet si on tape peinture et litt´┐Żrature, ´┐Ż miracle, on tombe sur quoi ? Un appel ´┐Ż contribution de la Soci´┐Żt´┐Ż fran´┐Żaise de litt´┐Żrature g´┐Żn´┐Żrale et compar´┐Że. Et le sujet c´┐Żest quoi ´┐Ż votre avis ? Ben tout simplement : Peinture et litt´┐Żrature au XX´┐Żme si´┐Żcle. Ce sera en novembre 2004 au Mus´┐Że d´┐Żart moderne et contemporain de Strasbourg. Qui sait ? J´┐Żarriverai peut-´┐Żtre ´┐Ż me faire inviter si j´┐Żenfile ma panoplie de docteur en histoire de l´┐Żart´┐Ż (31)


Jean-Pierre M´┐Żlot




Docteur en histoire de l´┐Żart, Jean-Pierre M´┐Żlot est adjoint du conservateur du Mus´┐Że des Beaux-Arts du Havre (Mus´┐Że Malraux) et enseigne ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcole du Louvre. Il a notamment sign´┐Ż le texte du catalogue de l´┐Żexposition de Michel Danton ´┐Ż Gu´┐Żthary, ´┐Żloge de la marge ou Petites digressions en marge (Mus´┐Że de Gu´┐Żthary-La Visitation, 2004) et celui du catalogue de l´┐Żexposition de Jeannette Leroy (Jeannette Leroy, seconde nature, S´┐Żguier, 2002).




Notes

1. Blaise Cendrars : La Prose du Transsib´┐Żrien et de la petite Jehanne de France, couleurs simultan´┐Żes de Sonia Delaunay-Terk, Paris, Editions des hommes nouveaux, 1913.
2. Arshille Gorky, peintre vivant aux Etats-Unis dans l´┐ŻEntre-deux-guerres et qui reprend dans sa peinture la technique de l´┐Żautomatisme mise au point par les surr´┐Żalistes. Il est l´┐Żune des sources de l´┐ŻExpressionnisme abstrait am´┐Żricain.
3. Un ´┐Żcrivain peintre qu´┐Żon ne pr´┐Żsente plus, qui a cultiv´┐Ż la cr´┐Żation intuitive ´┐Ż l´┐Żencre, au marc de caf´┐ŻDans la s´┐Żrie des ´┐Żcrivains peintres, on consultera avec profit l´┐Ż´┐Żuvre pictural trop m´┐Żconnu du su´┐Żdois August Strindberg : Strindberg peintre et photographe, Stockholm, National Museum, Copenhague, Stateus Museum for Kunst, Paris, Mus´┐Że d´┐ŻOrsay, 2001-2002.
4. Sur les collaborations entre peintres et ´┐Żcrivains, l´┐Żouvrage fondamental demeure : Fran´┐Żois Chapon : Le peintre et le livre. L´┐Ż´┐Żge d´┐Żor du livre illustr´┐Ż en France, 1870-1970, Paris, Flammarion, 1987. Une pure merveille!
5. Ouvrage de Reverdy qui analyse l´┐Ż´┐Żuvre de quelques-uns des grands peintres cubistes dont Picasso et Juan Gris. Reverdy Pierre, Notes ´┐Żternelles du pr´┐Żsent, ´┐Żcrits sur l'art, 1923-1960, in ´┐Żuvres compl´┐Żtes, vol. 14, Flammarion, 1989.
6. Guillaume Apollinaire : Le Bestiaire ou Cort´┐Żge d´┐ŻOrph´┐Że, illustr´┐Ż de xylographie de Raoul Dufy, Paris, Deplanche, 1911.
7. Apollinaire avait d´┐Żabord sollicit´┐Ż Picasso, celui d´┐Żclinant l´┐Żoffre de collaboration, le po´┐Żte s´┐Żest tourn´┐Ż vers Dufy, qu´┐Żil connaissait bien car il avait pr´┐Żfac´┐Ż pour lui et ses amis Friesz et Braque le catalogue de l´┐Żune des expositions du Cercle de l´┐ŻArt Moderne au Havre.
8. Roman publi´┐Ż par Emile Zola en 1886. Sa publication signe la fin de l´┐Żamiti´┐Ż qui le liait au peintre d´┐ŻAix.
9. Edouard Manet : Portrait d´┐ŻEmile Zola, huile sur toile, 1867-68, Paris, mus´┐Że d´┐ŻOrsay. Outre qu´┐Żil t´┐Żmoigne de l´┐Żinfluence grandissante du japonisme, ce tableau rend un hommage appuy´┐Ż ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcrivain et au journaliste, d´┐Żfenseur inconditionnel de la peinture r´┐Żaliste et impressionniste. Zola est repr´┐Żsent´┐Ż ´┐Ż sa table de travail, environn´┐Ż d´┐Żestampes, dont une reproduction de la fameuse Olympia. Un pan´┐Żgyrique de la modernit´┐Ż au XIX´┐Ż si´┐Żcle, dans la lign´┐Że de Baudelaire, r´┐Żclamant ´┐Ż cors et ´┐Ż cris, la venue d´┐Żune peintre de la modernit´┐Ż.
10. St´┐Żphane Mallarm´┐Ż : L´┐ŻApr´┐Żs-midi d´┐Żun faune, frontispice, fleurons et cul-de-lampe par Edouard Manet, Paris, Alphonse Derenne, 1876. Manet est aussi l´┐Żauteur d´┐Żun portrait du po´┐Żte : Edouard Manet : Portrait de St´┐Żphane Mallarm´┐Ż, huile sur toile, 1876, Paris, mus´┐Że d´┐ŻOrsay.
11. On aurait pu parler sans trop s´┐Ż´┐Żloigner du sujet des fameuses correspondances que ch´┐Żrissait Baudelaire et ´┐Żvoquer les Ballets russes, le Pr´┐Żlude ´┐Ż l´┐ŻApr´┐Żs-midi d´┐Żun faune´┐Ż.Nijinsky, d´┐Żcors et costumes de L´┐Żon Bakst ! Cr´┐Ż´┐Ż en 1912 sous forme de ballet, et en 1894, avec la musique de Debussy.
12. Parade, ballet, argument de Jean Cocteau, musique d´┐ŻErik Satie, d´┐Żcors et costumes par Picasso, cr´┐Ż´┐Ż scandaleusement le 18 mai 1917. Monument historique de la cr´┐Żation d´┐Żalors : Apollinaire ´┐Żcrit pour la premi´┐Żre fois ´┐Ż propos de cette cr´┐Żation un mot nouveau : surr´┐Żaliste. Le roi du n´┐Żologisme qui fait flor´┐Żs Apollinaire !
13. Ouvrage du XV´┐Ż si´┐Żcle, agr´┐Żment´┐Ż d´┐Żenluminures dues ´┐Ż un proche du Ma´┐Żtre de Bedford. Conserv´┐Ż ´┐Ż la Biblioth´┐Żque Nationale de France.
14. Serge Gainsbourg : Evgu´┐Żnie Sokolov, Paris, Gallimard, 1980.
15. Jean Paulhan : Braque le patron, Gen´┐Żve-Paris, Trois collines, collection les grands peintres par leurs amis, 1946.
16. Sonia Delaunay-Terk : Nous irons jusqu´┐Żau soleil, Paris, Laffont, 1978. Ouvrage de Sonia Delaunay sur son parcours en peinture et celui de son mari Robert Delaunay, cr´┐Żateur de l´┐ŻOrphisme.
17. Isidore Isou, cr´┐Żateur du Lettrisme et l´┐Żun des principaux protagonistes de ce mouvement international qui, ´┐Ż partir de 1946, r´┐Żvolutionne la po´┐Żsie graphique et sonore.
18. La peinture religieuse puise dans les textes bibliques. Voir ´┐Ż ce propos les livres d´┐Żheures, genre les Tr´┐Żs riches heures du Duc de Berry et aussi bien ´┐Żvidemment, toute la peinture qui a abondamment illustr´┐Ż le saint livre et dont regorgent nos ´┐Żglises et nos mus´┐Żes.
19. Diderot : Essais sur la peinture. Salons de 1759,1761,1763, Paris, Hermann, Editeurs des Sciences et des Arts, 1984, p. 65.
20. Jacques Louis David : Le Serment des Horaces, huile sur toile, 1784, Paris, Mus´┐Że du Louvre. Episode racont´┐Ż notamment par Tite-Live, C´┐Żsar et bien s´┐Żr Corneille.
21. Eug´┐Żne Delacroix : La Mort de Sardanapale, huile sur toile, 1827, Paris, Mus´┐Że du Louvre.
22. La Mort de Sardanapale ou Hamlet et Horatio s´┐Żinspirent d´┐Ż´┐Żuvres de Lord Byron.
23. Odilon Redon : Ophelia, pastel, vers 1900-1905, New York, coll. Wildenstein and Co.
24. John Everett Millais : Oph´┐Żlie, huile sur toile, 1852, Londres, Tate Gallery. Ne nous ´┐Żtonnons pas de la date qui pourrait faire croire ´┐Ż un anachronisme. En mati´┐Żre de symbolisme les anglais furent des pr´┐Żcurseurs.
25. Dante Rossetti : Beata Beatrix, huile sur toile, 1863, Londres, Tate Gallery.
26. Notamment celui de Salom´┐Ż que l´┐Żon trouve aussi chez Oscar Wilde pour lequel Beardsley donnera des illustrations.
27. Henri Matisse : Luxe, calme et volupt´┐Ż, huile sur toile, 1904, Paris mus´┐Że d´┐ŻOrsay. Matisse s´┐Żinspire de l´┐ŻInvitation au Voyage de Baudelaire. Matisse a travaill´┐Ż ´┐Ż plusieurs reprises autour des ´┐Żuvres de Baudelaire.
28. Gertrude Stein : Autobiographie d´┐ŻAlice Toklas, publi´┐Ż en 1933. L´┐Ż´┐Żcriavain y raconte son mode : Picasso, Braque, Matisse, Laurencin´┐Ż
29. Voir par exemple la Une de Erutarretil, n´┐Ż11-12, octobre 1923.
30. Max Ernst : Au rendez-vous des amis, 1922, huile sur toile, Cologne, Wallraf-Richartz Museum.
31. http://www.vox-poetica.org/sflgc/info/18.html



Illustration

´┐Ż Michel Danton : L´┐Żgend´┐Że, technique mixte, 2004.



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |