#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Zoom sur le prix de Flore


Le 8 novembre, 20 heures pr´┐Żcises, remise du fameux prix de Flore au Caf´┐Ż qui porte le m´┐Żme nom. St Germain des Pr´┐Żs. Le monde se pressera aux portes, et, une fois tous les membres du jury r´┐Żunis, Nicolas Rey (laur´┐Żat de l´┐Żann´┐Że derni´┐Żre pour M´┐Żmoire courte) remettra le prix ´┐Ż l´┐Żheureux ´┐Żlu.

Quelques questions ´┐Ż Carole Chr´┐Żtiennot, organisatrice du prix et membre du jury, histoire d´┐Żen savoir plus.

Surnomme le prix des ´┐Ż branch´┐Żs ´┐Ż : dans quelle mesure ce terme est-il justifi´┐Ż ?

Je n´┐Żaime pas beaucoup terme ´┐Ż branch´┐Ż ´┐Ż. Notre r´┐Żcompense couronne surtout des auteurs diff´┐Żrents, qui sont pour la plupart devenus par la suite des ´┐Ż underground branch´┐Żs ´┐Ż : Michel Houellebecq, Vincent Ravalec, Guillaume Dustan, Virginie Despentes´┐Ż Inconnus du public au d´┐Żpart, ils ont ´┐Żt´┐Ż tr´┐Żs m´┐Żdiatis´┐Żs et sont finalement assez embl´┐Żmatiques, correspondent parfaitement ´┐Ż ´┐Ż l´┐Żesprit ´┐Ż du prix. Dans le terme ´┐Ż branch´┐Ż ´┐Ż, ce que je n´┐Żaime pas, c´┐Żest le c´┐Żt´┐Ż un peu ´┐Żph´┐Żm´┐Żre qu´┐Żil v´┐Żhicule´┐Ż Alors que nos laur´┐Żats ont prouv´┐Ż par la suite qu´┐Żils s´┐Żimposaient sur la sc´┐Żne litt´┐Żraire et culturelle.

Alors, pour r´┐Żsumer le prix en un mot ?

Rock n´┐Żroll.

Les crit´┐Żres de s´┐Żlection du prix ?

Originalit´┐Ż, ind´┐Żpendance, jeunesse, modernit´┐Ż. Innovation. R´┐Żbellion. Des ´┐Żcrits non consensuels.

A la gen´┐Żse du prix ?

Miroslav Siljegovic et moi-m´┐Żme souhaitions cr´┐Żer un ´┐Żv´┐Żnement renouant avec la tradition du Caf´┐Ż de Flore, retrouver un pass´┐Ż, un h´┐Żritage, et le perp´┐Żtrer. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, certains artistes r´┐Żsistants avaient l´┐Żhabitude de se r´┐Żunir au Flore. On y trouvait r´┐Żunis des peintres, des ´┐Żcrivains et adeptes de la Nouvelle Vague´┐Ż Il se trouve que je connaissais bien Fr´┐Żd´┐Żric Beigbeder, jeune auteur prometteur et attentif ´┐Ż toute effervescence intellectuelle, ´┐Ż tous mouvements et initiatives litt´┐Żraires. Il a donc ´┐Żt´┐Ż, avec M. Siljegovic et moi-m´┐Żme, ´┐Ż la gen´┐Żse du prix de Flore, en tant que penseur et cr´┐Żateur. Il a constitu´┐Ż un jury jeune et subversif : tous les membres avaient moins de trente-cinq ans, et travaillaient pour des canards du genre Nova, Actuel...

En quoi est-il diff´┐Żrent des autres prix comme celui des Deux Magots, ou de la Brasserie Lipp ?

Oh, les jur´┐Żs et les nomin´┐Żs sont tous des gens install´┐Żs, plus ´┐Żg´┐Żs, d´┐Żj´┐Ż reconnus par la profession, et qui n´┐Żont pas v´┐Żritablement besoin d´┐Ż´┐Żtre mis en lumi´┐Żre. Et ici, tout le Caf´┐Ż est mobilis´┐Ż pour le jour J, nous organisons l´┐Żensemble de la manifestation ´┐Ż en famille ´┐Ż, parce que nous sommes tous des passionn´┐Żs de litt´┐Żrature. Ce qui est amusant, c´┐Żest que, en sept ann´┐Żes d´┐Żexistence, le prix de Flore est devenu l´┐Żun des prix attendus de la rentr´┐Że. Aux c´┐Żt´┐Żs du Goncourt, du Renaudot, de l´┐ŻInteralli´┐Ż, du M´┐Żdicis et du F´┐Żmina. Jetez un coup d´┐Ż´┐Żil ´┐Ż Livres Hebdo de la semaine derni´┐Żre, ou encore au Figaro et ´┐Ż quelques autres grands journaux qui se sont pench´┐Żs sur la rentr´┐Że litt´┐Żraire et ses d´┐Żcorations !

Pourquoi le prix de Flore est-il coh´┐Żrent avec les strat´┐Żgies et le positionnement intellectuel du Caf´┐Ż

Bien s´┐Żr, puisque nous continuons ´┐Ż imprimer aux lieux une aura artistique, litt´┐Żraire. Nous avons des lectures de textes en anglais tous les lundis, des caf´┐Żs philo un mercredi par mois, et des auteurs connus organisent des signatures-cocktails chez nous. Le Caf´┐Ż de Flore n´┐Żest pas seulement un caf´┐Ż ´┐Ż commercial ´┐Ż.

Comment se d´┐Żroulent les d´┐Żlib´┐Żrations ?

Un vrai zoo ! Rien de classique, du bruit, des vocif´┐Żrations, des coups de gueule, une bataille acharn´┐Że des uns et des autres, des claquements de porte, et toujours un retour ´┐Ż l´┐Żordre ´┐Ż la fin´┐Ż quelques mois apr´┐Żs la remise du prix. La soir´┐Że est un peu ´┐Ż cette image : cohue, m´┐Żlange des genres, ´┐Żmotion, vivacit´┐Ż.

Vous avez pu constater quels ´┐Żtaient l´┐Żeffet et les retomb´┐Żes m´┐Żdiatiques pour le laur´┐Żat ?

Nous devrions observer de plus pr´┐Żs les chiffres de vente et leurs courbes, avant et apr´┐Żs la remise du prix. Marion Mazauric, ´┐Żditrice de Nicolas Rey, nous a fait part l´┐Żann´┐Że derni´┐Żre son enthousiasme : le nombre de vente a grimp´┐Ż en fl´┐Żche. Et ´┐Żvidemment, les m´┐Żdias sont ensuite int´┐Żress´┐Żs par l´┐Żauteur mis en avant, et beaucoup d´┐Żentre eux sont ensuite invit´┐Żs sur les plateaux t´┐Żl´┐Ż, ´┐Ż la radio, et les critiques litt´┐Żraires les distinguent enfin. Philippe Jaenada m´┐Ża aussi exprim´┐Ż l´┐Żassurance que lui avait procur´┐Ż sa victoire, sa joie d´┐Ż´┐Żtre confirm´┐Ż dans ce qui lui semblait ´┐Żtre une vocation.

Et la Closerie des Lilas, dans tout cela ?

Un lieu mythique, o´┐Ż des figures charismatiques et ´┐Ż locomotives ´┐Ż ont drain´┐Ż un ensemble d´┐Żintellectuels et d´┐Żartistes ´┐Ż leur suite. Au d´┐Żbut du si´┐Żcle, l´┐Żendroit ´┐Ż la mode ´┐Żtait Montmartre. On est pass´┐Ż ´┐Ż Montparnasse, puis de Montparnasse ´┐Ż la Closerie des Lilas, pour remonter jusqu´┐Żau boulevard St Germain.

Mais la Closerie n´┐Żest pas pass´┐Że de mode´┐Ż

Philippe Sollers et ses auteurs viennent r´┐Żguli´┐Żrement. Nous avons aussi une client´┐Żle des sph´┐Żres musicales et audiovisuelles. Toute une s´┐Żrie de jeunes acteurs comme Virginie Ledoyen, Guillaume Canet, Melville Poupeau. Etienne Roda-Gil. Et Renaud passe chez nous une bonne partie de ses journ´┐Żes´┐Ż
Ce qui est amusant, c´┐Żest qu´┐Żau d´┐Żpart, la Closerie et le Caf´┐Ż de Flore ´┐Żtaient intellectuellement compl´┐Żtement oppos´┐Żs : Dreyfusards pour le premier, anti-Dreyfusards pour le second. Les habitu´┐Żs refusaient de se m´┐Żlanger les uns aux autres ; bref c´┐Ż´┐Żtait la gu´┐Żguerre de comptoirs. Avec le temps, et le rachat par un m´┐Żme propri´┐Żtaire des lieux, les gens ont fini par se r´┐Żunir´┐Ż

Le lien avec le prix de Flore ?

Nous avions d´┐Żcid´┐Ż il y a trois ans de faire un repas avec les membres du Jury, la famille et les proches du laur´┐Żat, et quelques journalistes. Bref, un comit´┐Ż plus intime ! Aujourd´┐Żhui, l´┐Żambiance du Flore se transporte ´┐Ż la Closerie. Tous les gens viennent et au lieu du repas calme, on a droit ´┐Ż une sorte de grande foire joyeuse qui dure jusqu´┐Żaux petites heures du matin !
A la Closerie, nous remettons ´┐Żgalement le prix M´┐Żditerran´┐Że, Jean Edern-Hallier.

Et le lien litt´┐Żrature - Miroslav Siljegovic ?

Le p´┐Żre de Miroslav Siljegovic faisait des soir´┐Żes lectures au sein m´┐Żme de sa famille... Son go´┐Żt pour la litt´┐Żrature est probablement n´┐Ż de ce contexte, et n´┐Ża pas cess´┐Ż de s´┐Żaffirmer.

Votre regard sur les laur´┐Żats de cette ann´┐Że ?

Je suis surprise par la s´┐Żlection finale. Il ne me semble pas que les candidats retenus correspondent ´┐Ż cet esprit de r´┐Żbellion dont je vous parlais. Je suis assez perplexe de ne pas retrouver non plus, au sein de la liste, de ´┐Ż courant ´┐Ż, ce fil conducteur entre les auteurs que l´┐Żon pouvait retrouver les autres ann´┐Żes et qui est un reflet des trends litt´┐Żraires.

La lecture de Jauffret ?

Les premi´┐Żres pages m´┐Żont fait peur. Je ne pensais pas pouvoir ´┐Żtre prise par le r´┐Żcit, trop d´┐Żouvertures, de parenth´┐Żses, de portes ouvertes donnant sur des portes ouvertes. Il me semblait que le manque de coh´┐Żrence apparent nuirait ´┐Ż l´┐Żensemble du roman. J´┐Żai ´┐Żt´┐Ż tr´┐Żs ´┐Żtonn´┐Że de me trouver plong´┐Że malgr´┐Ż moi dans l´┐Żunivers que construit patiemment R´┐Żgis Jauffret. Il nous emm´┐Żne dans une vraie ballade d´┐Żune vraie profondeur.


R´┐Żsultat du 9 novembre : Christophe Donner, pour L'Empire de la morale (´┐Żditions Grasset).

J. L. N.



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |