#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
San Antonio : litt´┐Żrature ou soupe vulgaire ?


San Antonio : litt´┐Żrature, ou pas litt´┐Żrature ?

Le Fleuve Noir r´┐Ż´┐Żdite Les vacances de B´┐Żrurier en grand format (septembre 2001) : une occasion parfaite pour s´┐Żarr´┐Żter quelques instants sur le fameux San Antonio, car qui ne le conna´┐Żt pas ?

Pour situer le personnage, et ses aventures : un commissaire, au sein de services semi-secrets style CIA franchouillarde, St Trop´┐Żzienne maladroite. San A n´┐Ża pourtant rien de Louis de Fun´┐Żs et de ses amis, s´┐Żduisant dragueur qu´┐Żil est, intelligent et bon vivant par surcro´┐Żt. Eternellement flanqu´┐Ż de son ami B´┐Żrurier (Gros, le Mastar, Sa Majest´┐Ż, pour ne citer que ses surnoms les plus connus), au braquemard toujours en alerte, aussi vif et sportif qu´┐Żun ver de terre, joyeux drille qui e´┐Żt fait des merveilles chez Pinder avec son nez rouge d´┐Żalcolo heureux et pas repenti pour deux sous. Parfois la grosse Berthe (la Gravosse), le coiffeur Alfred, la vieillasse (entendez le timor´┐Ż Inspecteur Pinot), le Boss (Achille le Chef de la PJ), Monsieur F´┐Żlix (professeur exhibitionniste inoffensif) et enfin l´┐Żinsupportable Marie-Marie s´┐Żen m´┐Żlent, et c´┐Żest la totale.

Il leur arrive quantit´┐Ż de choses toutes plus incroyables les unes que les autres (on pourrait dresser une liste des ´┐Ż meilleurs ´┐Ż San Antonio, Fr´┐Żd´┐Żric Dard, pour les intimes, qui serait fort longue : Tango chinetoque, Remouille-moi la compresse, B´┐Żrurier et ces dames, le dernier C´┐Żr´┐Żales Killer, etc´┐Ż et bien entendu la tr´┐Żs remarqu´┐Że Histoire de France de San Antonio).

Dans Les vacances de B´┐Żrurier, la bande est au complet : on assiste ´┐Ż une enqu´┐Żte burlesque, avec queue mais sans t´┐Żte, comique au dernier degr´┐Ż. Une farce bouffonne gigantesque, sur fond de meurtre qui n´┐Żest que pr´┐Żtessste ´┐Ż cette repr´┐Żsentation th´┐Ż´┐Żtrale extraordinairement inventive, color´┐Że, ridicule et cocasse. La croisi´┐Żre paradisiaque de San A sur le Mer d´┐ŻAlors vous embarque, pour y faire red´┐Żcouvrir le rebonds constants de l´┐Żauteur, le fluide de son imagination, son humour volontairement gras, et plus subtil qu´┐Żil n´┐Ży para´┐Żt. On a souvent dit de San Antonio que ´┐Ża n´┐Ż´┐Żtait pas de la vraie litt´┐Żrature. Fr´┐Żd´┐Żric Dard, son papa, pas un v´┐Żritable ´┐Żcrivain ? On excluera des consid´┐Żrations la question ennuyeuse du ´┐Ż n´┐Żgre ´┐Ż ´┐Ż la prolixit´┐Ż de Fr´┐Żd´┐Żric Dard est en effet ´┐Żtonnante ´┐Ż plusieurs ´┐Żgards ´┐Żpour ne s´┐Żattacher qu´┐Ż´┐Ż l´┐Żobjet livre qui est propos´┐Ż, et qui poss´┐Żde un lectorat av´┐Żr´┐Ż aussi ´┐Żtendu qu´┐Żh´┐Żt´┐Żroclite. Finissons-en avec le premier d´┐Żune longue liste de pr´┐Żjug´┐Żs, qui veut que San Antonio aie le m´┐Żme genre de lecteurs que celui de S.A.S, mais en plus plouc encore. Les gens ´┐Ż biens ´┐Ż lisent aussi San Antonio (Roger Hanin, certains phommes olitiques qui ont d´┐Żplor´┐Ż son d´┐Żpart inattendu´┐Ż).

De la soupe de bas ´┐Żtage ? Examinons quelques crit´┐Żres qui font dire d'un livre qu'il est une oeuvre litt´┐Żraire.

Y a-t-il un style ? La langue (identifiable sans m´┐Żme que le nom de l'auteur n'apparaisse): vive autant qu´┐Żelle peut l´┐Ż´┐Żtre, po´┐Żtique ´┐Ż ses heures. Les mots sont pour la plupart invent´┐Żs, ou raccord´┐Żs pour finir tir´┐Żs dans tous les sens et par tous les chevaux de la Ford int´┐Żrieure fertile de l´┐Żauteur ; des mots mari´┐Żs puis divorc´┐Żs, accoupl´┐Żs le temps d´┐Żune page. Le discours et le style de Fr´┐Żd´┐Żric Dard sont hors conventions litt´┐Żraires, exil´┐Żs des r´┐Żgles grammaticales ou orthographiques c´┐Żest certain, mais on le lui pardonne volontiers, face ´┐Ż la profusion d´┐Żimages qui y sont v´┐Żhicul´┐Żes (cf. Dictionnaire de San Antonio, o´┐Ż l´┐Żon retrouve les pires calembours c´┐Żtoyant les plus belles perles de l´┐Ż´┐Żtendue inou´┐Że de son vocabulaire).

Les personnages : fouill´┐Żs, ´┐Żlabor´┐Żs ? Sans ´┐Żtre un pro des fiches techniques, il semble ´┐Żvident que chacun des protagonistes de Fr´┐Żd´┐Żric Dard poss´┐Żde une coh´┐Żrence avec lui-m´┐Żme et avec l'aventure dans laquelle il est jet´┐Ż. Le d´┐Żveloppement du livre n'est pas propice ´┐Ż l'´┐Żvolution int´┐Żrieure et ´┐Ż une quelconque initiation (qu´┐Żte, d´┐Żfi, obstacle et r´┐Żsolution) h´┐Żro´┐Żque ou romanesque, mais sert ´┐Ż une mise en sc´┐Żne des traits in´┐Żdits des anti-h´┐Żros et des bizarreries de leurs identit´┐Ż. On en vient ´┐Ż cette remarque ´┐Żvidente : les personnages ont bel et bien une identit´┐Ż, un relief plus que visible. Ils explosent au visage du lecteur.

Le sc´┐Żnario de chacun des livres n´┐Żest ´┐Żvidemment que l´┐Żoccasion du d´┐Żferlement de ces z´┐Żbus de langage. Pas de structures extraordinaires ; pas d´┐Żintrigues r´┐Żvolutionnaires, aucune complexit´┐Ż dramatique, pas de tortuosit´┐Żs alambiqu´┐Żes comme en poss´┐Żdent les vrais polars traditionnels.

Mais San Antonio, ce n´┐Żest pas du polar. C´┐Żest plus simplement un jeu de connivences entre l´┐Żauteur qui s´┐Ż´┐Żclate pour ´┐Żclater un public adh´┐Żrent en majeure partie, qui entre dans l´┐Żunivers si particulier du commissaire r´┐Żput´┐Ż. D´┐Żcerner toute autre ambition dans l´┐Ż´┐Żuvre de Fr´┐Żd´┐Żric Dard, relativement monumentale, serait vain. L´┐Żamusement avant tout, l´┐Ż´┐Żvasion, l´┐Żadoption de codes qui n´┐Żappartiennent qu´┐Ż´┐Ż une communaut´┐Ż de fid´┐Żles en qu´┐Żte de saveur linguistique et de blagues rocambolesques exclusivement. De farces, quoi.

Ce qui ont lu quelques aventures de San Antonio, voire une bonne partie des p´┐Żrip´┐Żties de ce flic de charme, n´┐Ży sont jamais rest´┐Żs indiff´┐Żrents. Peut-´┐Żtre avons-nous ici la preuve ultime, et la seule dot´┐Że d´┐Żune quelconque valeur, que l´┐Ż´┐Żuvre San Antonionesque fait bel et bien partie d´┐Żun patrimoine litt´┐Żraire. Patrimoine certes d´┐Żcal´┐Ż, certes grand-public, certes forniquant ´┐Ż des kilom´┐Żtres de la liste jalouse des pr´┐Żtendants de l´┐ŻAcad´┐Żmie Fran´┐Żaise, mais patrimoine litt´┐Żraire quand m´┐Żme.

Emma Le Clair



 
F´┐Żte du livre : vus ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż 
America, come home ! 
Ca reste entre nous... 
Huit auteurs dans la Zone 
Short Cuts 
Max Jacob, la croix et son ombre 
Prix Interalli´┐Ż : entretien avec Serge Lentz 
Short Cuts Part II 
l'amour, romans 
L'hermaphrodisme en litt´┐Żrature 
Le choix des ´┐Żditeurs 
Par petit bout 
Swimming Pool 
L'Aventure c'est l'Aventure ! 
Un si´┐Żcle de modernit´┐Ż chinoise 
Sagan dans son temps 
Que reste-t-il des nouveaux r´┐Żacs ? 
Exposition Fran´┐Żois-Marie Banier 
Bordel n´┐Ż1 
Match Point, Houellebecq vs Weyergans 
Destins crois´┐Żs 
Shorts Cuts 
Entre chiens et loups 
La Maman et la putain 
Holy Lola 
Feuilles d'automne : qu'elle ´┐Żtait dor´┐Że ma rentr´┐Że 
La litt´┐Żrature am´┐Żricaine pour les nuls 
Ta m´┐Żre dans un livre ! 
Les cin´┐Żcrivains 
Fantasmes XXXLettres 
Lettre ´┐Ż France 
Saint-Malo, sous les toits du monde. 
Le Marathon des Mots 
En compagnie des livres 
Des chiffres et quelques lettres 
. 
Les prix 2006 
Prix du 15 minutes plus tard : nouveau et d´┐Żj´┐Ż collector ! 
La soir´┐Że de remise du Prix Wepler 
Les Etonnants voyageurs ´┐Ż l'assaut de la francophonie 
Borges ressuscit´┐Ż ! 
Genre humain 
La raison du plus fort 
Ouvrez le terroir-caisse ! 
France fiction 
Belles ´┐Żtrang´┐Żres 
Auteurs dans la Zone 
Prix 2007 : que fait la police ? 
Coups d'essai, coup de ma´┐Żtre 
Les auteurs dans la Zone 
´┐Żcrivains de tous les pays, rassemblez-vous ! 
Short Cuts 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |