6 Février 2006

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits



  Les amoureux lui disent merci !  
  Echenoz s´┐Żduit par le prix Inter  
  Balland trouve preneur  
  Cin´┐Żlivres  
  Classement des ventes janvier 2006  

inscription
d´┐Żsinscription
Le dernier
Z´┐Żro Humain, de Jean-Marc Agrati
De Ravalec ´┐Ż Benderson, dix ans de Flore
Holy Lola
Labro, portrait !
 
Les dessous du livre : Philippe Lefait


Ils sont peu nombreux les mots, ´┐Ż minuit, ´┐Ż voler sur le paysage audiovisuel fran´┐Żais. Et pourtant´┐ŻDans sa s´┐Żrie consacr´┐Że aux dessous du monde litt´┐Żraire, Zone a choisi cet ´┐Żt´┐Ż d´┐Żexplorer un autre acteur du cycle du livre : l´┐Ż´┐Żmission t´┐Żl´┐Ż. La grille des programmes a pris ses quartiers d´┐Ż´┐Żt´┐Ż, l´┐Żoccasion pour Zone d´┐Żaller rendre visite ´┐Ż Philippe Lefait et son ´┐Żmission des ´┐Ż Mots de minuit ´┐Ż.

Comment fait-on une ´┐Żmission comme ´┐Ż Des mots de minuit ´┐Ż ?

Il y a plusieurs couleurs sur la palette du journaliste, le grand reportage, la pr´┐Żsentation´┐Ż on peut dire qu´┐Żune ´┐Żmission culturelle c´┐Żest une autre exploration. Ca c´┐Żest une version plus neutre de la r´┐Żponse.
Il y a sans doute une autre version plus pol´┐Żmique, aujourd´┐Żhui, je ne me sens plus de m´┐Żinscrire dans les formats pratiqu´┐Żs par les quotidiens de l´┐Żaudiovisuel. Ces formats de fabrications, ces formats de hi´┐Żrarchies, ces formats d´┐Żint´┐Żr´┐Żts ne m´┐Żint´┐Żressent plus. Et ´┐Ż un moment donn´┐Ż de mon parcours professionnel, il m´┐Ża sembl´┐Ż juste voire judicieux d´┐Żaller explorer des terrains que je ne connaissais pas forc´┐Żment ou peu et qui me permettaient de rester dans des codes journalistiques qui ´┐Żtaient les miens.

Pourquoi choisir dans ce cas le format d´┐Żune ´┐Żmission culturelle ? Pourquoi les livres ?

Le livre a toujours ´┐Żt´┐Ż pour moi un compagnon de route. Quelque soit la situation que j´┐Żai couverte comme reporter ou grand reporter, j´┐Żai toujours un livre avec moi. Le livre a toujours constitu´┐Ż un moment de repli, une bulle. C´┐Żest un moment o´┐Ż l´┐Żon peut s´┐Żextraire d´┐Żune situation sinon difficile peut-´┐Żtre compliqu´┐Że. Je crois que c´┐Żest Dolto qui disait qu´┐Żentre deux passions, elle lisait une page de Racine. J´┐Żaime bien cette id´┐Że. Le livre comme m´┐Żditation, une parenth´┐Żse.

Comment construit-on une ´┐Żmission comme Des mots de minuit ?

Des mots de minuit n´┐Żest pas une ´┐Żmission pol´┐Żmique. C´┐Żest une ´┐Żmission qui fonctionne sur l´┐Ż´┐Żlection. Une petite ´┐Żquipe et une grande amiti´┐Ż. On fonctionne ´┐Ż la curiosit´┐Ż. Ce qui fait qu´┐Ż´┐Ż un moment donn´┐Ż, chacun d´┐Żentre nous rencontre un auteur, un metteur en sc´┐Żne, un musicien. Il n´┐Ży a pas d´┐Żarchitecture de l´┐Ż´┐Żmission. On fonctionne ´┐Ż l´┐Żaffectif et au ressenti. Ensuite on voit comment ce ressenti va avec telle pi´┐Żce, tel film ou tel livre. Ca vient imm´┐Żdiatement. C´┐Żest-´┐Ż-dire Jean Echenoz et Anna Thompson, oui, ´┐Ża l´┐Żfait, pour utiliser la formule du moment. Mais le parce que vient apr´┐Żs. C´┐Żest tr´┐Żs intuitif et ´┐Ża part d´┐Żun amour, d´┐Żun respect d´┐Żune ´┐Żuvre.

Combien de temps mettez-vous pour pr´┐Żparer une ´┐Żmission ? Est-ce que vous devez toujours coller le plus ´┐Ż l´┐Żactualit´┐Ż culturelle ?

Pour ce qui est de la litt´┐Żrature ou des arts plastiques, on peut ´┐Żtre hors actualit´┐Ż. Pour le cin´┐Żma, on est forc´┐Żment dans une zone d´┐Żactualit´┐Ż. Le secteur est ´┐Ż ce point verrouill´┐Ż, qu´┐Żil est impensable de faire quelque chose dans ce que eux appellent la promotion. Et au final, l´┐Żactualit´┐Ż n´┐Żest que pr´┐Żtexte.

Dans quel mesure la t´┐Żl´┐Żvision est un medium riche pour la litt´┐Żrature , voire le plus int´┐Żressant ?

Je ne sais pas si c´┐Żest le medium le plus adapt´┐Ż au livre, mais ce qui est incontournable, c´┐Żest la n´┐Żcessit´┐Ż de lire. La dimension de la voix, de la position de la personne sont des indications. Il ne s´┐Żagit jamais d´┐Żaller chercher l´┐Żintime mais essayer de voir comment se met en place le processus de cr´┐Żation. Par exemple, j´┐Żai re´┐Żu Pierre Pachet pour un livre qui s´┐Żappelle l´┐ŻAmour dans le Temps. En lisant le livre qui traite de la libido, du d´┐Żsir ; je sens une culpabilit´┐Ż chez l´┐Żauteur, que je ne connais que parce que je l´┐Żai lu. (J´┐Żessaie toujours de ne pas faire l´┐Żinterview avant l´┐Żinterview). Et l´┐Żauteur sur le plateau exprimait avec son corps cette forme de culpabilit´┐Ż. Et l´┐Ż, le livre retrouve son auteur. C´┐Żest un exemple certes un peu caricatural de l´┐Żint´┐Żr´┐Żt d´┐Żavoir face ´┐Ż soi l´┐Żauteur de l´┐Żoeuvre.

Le fait d´┐Żavoir l´┐Żimage au service du livre ne le sert-il pas ? Ne lui donne t-il pas plus de pouvoir ?

C´┐Żest beau un livre. Et c´┐Żest vrai que la rencontre livre-objet, auteur et lecteur-journaliste apporte une autre dimension ´┐Ż l´┐Ż´┐Żuvre. Moi quand je vois un livre annot´┐Ż sur le plateau ´┐Ż Des Mots.. ´┐Ż ou d´┐Żune autre ´┐Żmission, j´┐Żai du respect pour l´┐Żobjet. Ca n´┐Żapporte pas grand chose au spectateur, mais il partage le livre avec le journaliste.



Cet entretien a ´┐Żt´┐Ż r´┐Żalis´┐Ż dans le cadre des "Journ´┐Żes du Livre et du Vin" ´┐Ż Saumur, que Zone litt´┐Żraire tient ´┐Ż remercier.

Propos recueillis par Charles Patin O'Coohoon


 
Maurice G. Dantec
Guillaume Robert
Pierre Bordage
Nicolas P. vs. Ariel K.
Jean-Michel Frodon
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2006  Zone littéraire