#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les dessous du livre : Guillaume Robert, accompagnauteur


Comment devient-on ´┐Żditeur ?

En v´┐Żrit´┐Ż, on ne devient pas ´┐Żditeur. C´┐Żest un auteur et un texte qui font de vous un ´┐Żditeur. Bien s´┐Żr, il y a des formations, des cursus, le parcours du combattant des stages, mais c´┐Żest sur le terrain que l´┐Żon apprend, c´┐Żest en publiant que l´┐Żon devient ´┐Żditeur.

Comment avez-vous fait pour faire venir vos premiers auteurs ?

Un jour, un petit prince blond a crois´┐Ż ma route. Il avait vingt-et-un ans, moi vingt-six. Et le soir de mes trente ans, il m´┐Ża offert le Prix Interalli´┐Ż. C´┐Żest bien plus original qu´┐Żun stylo-plume et surtout une jolie histoire d´┐Żamiti´┐Ż et de fid´┐Żlit´┐Ż.

Votre talent dans la d´┐Żcouverte de nouveaux auteurs (Florian Zeller...) est r´┐Żput´┐Ż. Quel est votre secret ?

Merci pour cette question qui me fait rougir. Mais, je ne pense pas d´┐Żtenir un secret. Si je poss´┐Żde une qualit´┐Ż, c´┐Żest peut-´┐Żtre d´┐Ż´┐Żtre ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcoute´┐Ż

En tant que ´┐Ż grande ´┐Ż maison que pensez-vous du paysage ´┐Żditorial actuel ?

Je ne suis pas une ´┐Ż grande ´┐Ż maison, je suis un des ´┐Żditeurs d´┐Żune maison qui ´┐Ż travers sa longue histoire a toujours fait preuve d´┐Ż´┐Żclectisme et d´┐Żune grande curiosit´┐Ż pour faire d´┐Żcouvrir des textes ´┐Ż des lecteurs aux go´┐Żts et aux profils tr´┐Żs diff´┐Żrents. D´┐Żs lors, par sa diversit´┐Ż, par le dynamisme de ces ´┐Ż petites ´┐Ż maisons, par le courage de certaines ´┐Ż grandes ´┐Ż maisons qui n´┐Żh´┐Żsitent pas ´┐Ż encore prendre des risques, je trouve le paysage ´┐Żditorial fran´┐Żais plut´┐Żt int´┐Żressant. C´┐Żest aux lecteurs d´┐Ż´┐Żtre curieux et de ne pas tous acheter le Da Vinci Code.

Combien de livres publiez-vous pour cette rentr´┐Że ?

Cette ann´┐Że, je propose aux lecteurs deux romans. Depuis fin ao´┐Żt, le quatri´┐Żme roman de David Foenkinos, En cas de bonheur. Un auteur dont j´┐Żaime particuli´┐Żrement l´┐Ż´┐Żcriture et l´┐Żunivers, ´┐Ż la fois burlesque et cin´┐Żmatographique. Un roman d´┐Żamour que Truffaut aurait pu adapter au cin´┐Żma´┐Ż Et, le 23 septembre, un roman de la chanteuse Brigitte Fontaine, La B´┐Żte curieuse. Un texte baroque et po´┐Żtique o´┐Ż la diva r´┐Żunie tous les temps et tous les univers. ´┐Ż d´┐Żcouvrir´┐Ż

Et dans l´┐Żann´┐Że ?

Personnellement, je publie environ six romans par an, pour que chaque auteur trouve son espace vital. Je suis un accompagnateur de livres. Il me faut donc du temps et toujours veiller ´┐Ż ne pas trop publier.

Quel regard portez-vous sur la rentr´┐Że litt´┐Żraire ?

Sinc´┐Żrement, je n´┐Żai rien contre ce folklore plut´┐Żt sympathique. M´┐Żme si je pr´┐Żf´┐Żrerais que l´┐Żon parle plus des livres tout au long de l´┐Żann´┐Że.

De quelle mani´┐Żre participez-vous ´┐Ż la grande messe ?

Chaque rentr´┐Że, je participe modestement ´┐Ż ce ´┐Ż Festival de Cannes ´┐Ż des livres en publiant des textes et des auteurs que j´┐Żaime, en mouillant ma chemise, en passant des heures au t´┐Żl´┐Żphone ou au caf´┐Ż pour rassurer des auteurs un peu angoiss´┐Żs, en allant dans les salons du livre en province ´┐Ż la rencontre des lecteurs´┐Ż

Je suppose que vous avez lu des nouveaut´┐Żs de cette rentr´┐Że : vous avez rep´┐Żr´┐Ż des livres ?

D´┐Żabord intrigu´┐Ż par le titre, j´┐Żai pass´┐Ż un d´┐Żlicieux moment avec Thomas L´┐Żlu et son Je m´┐Żappelle Jeanne Mass, aux ´┐Żditions L´┐Żo Scheer. Dans ce roman loufoque, tout est possible´┐Ż Comme l´┐Żassassinat du patron du Coconut Caf´┐Ż par deux ours roses. Tout un programme.

Y a-t-il des romans qui vous ont particuli´┐Żrement touch´┐Żs ?

Surtout, Le Livre pour enfants de Christophe Honor´┐Ż, aux ´┐Żditions de l´┐ŻOlivier. Depuis L´┐ŻInfamille, son premier roman, en passant par La Douceur et Scarborough, je suis un inconditionnel de cet auteur dont, ´┐Ż mon sens, on ne parle jamais assez. Dans ce texte, sombre et adolescent, il r´┐Żinvente l´┐Żautofiction pour lui redonner ses lettres de noblesse. Un des meilleurs livres de la rentr´┐Że !

Propos recueillis par Charles Patin O'Coohoon


 
Tristan Garcia
Thomas Pynchon
Jean-Marc Roberts
Richard Powers
Enrique Vila-Matas
William Gibson
Lise Beninc´┐Ż
Julien Blanc-Gras
Bernard Soubiraa
Claro
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |