#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Mort d'Harold Pinter  
  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les dessous du livre : Zone et Monsieur Stock


Vous vous ´┐Żtes forc´┐Żment arr´┐Żt´┐Ż un jour sur une couverture bleue marine ou rose p´┐Żtant des ´┐Żditions Stock. L´┐Żhomme qui a invent´┐Ż la premi´┐Żre s´┐Żappelle Jean-Marc Roberts, on l´┐Ża rencontr´┐Ż en pleine fi´┐Żvre footballistique.

Ce qui frappe d´┐Żembl´┐Że quand on entre dans son bureau, c´┐Żest qu´┐Żil y manque quelque chose ; on cherche l´┐Żair de rien, on parcourt des yeux les ´┐Żtag´┐Żres remplies de livres, quelques manuscrits, on observe le bureau plut´┐Żt bien rang´┐Ż et l´┐Ż, on r´┐Żalise : aucun ordinateur ne tr´┐Żne au milieu. On est forc´┐Żment chez quelqu´┐Żun d´┐Żun peu sp´┐Żcial´┐Ż

Cheveux gris, yeux clairs et souvent souriant, on lui donnerait la petite quarantaine et pourtant, Jean-Marc Roberts n´┐Żest pas nouveau venu dans l´┐Ż´┐Żdition : 35 ans qu´┐Żil y balade ses costumes bleus ´┐Ż une couleur qui lui a port´┐Ż chance. C´┐Żest lui qui a adoub´┐Ż la papesse de l´┐Żautofiction, Christine Angot. Lui qui publie des auteurs r´┐Żcompens´┐Żs r´┐Żguli´┐Żrement m´┐Żme si pour l´┐Żinstant le Goncourt lui ´┐Żchappe encore. Alors, les prix, il joue le jeu ou il s´┐Żen fout ? ´┐Ż Ah non, je ne m´┐Żen fiche pas ! Ca reste important et je me r´┐Żjouis d´┐Żavoir ´┐Żt´┐Ż g´┐Żt´┐Ż en 2007 avec l´┐ŻAcad´┐Żmie pour Alexakis et le Goncourt des Lyc´┐Żens pour Philippe Claudel ´┐Ż. Reste le Goncourt. ´┐Ż Oui, peut-´┐Żtre celui-ci est un prix qu´┐Żon te fait plus "payer" mais j´┐Żen discutais il y a peu avec le directeur de P.O.L et on se disait que nos maisons avaient la chance de pouvoir s´┐Żen passer. Minuit a attendu 1984 pour l´┐ŻAmant de Duras, alors il suffit d´┐Ż´┐Żtre patient, ce n´┐Żest pas si grave. ´┐Ż Pas si grave, un joli titre´┐Ż

Mais revenons aux d´┐Żbuts. En 1972, ´┐Ż 18 ans, Jean Queyrolles lui publie son premier roman : auteur-´┐Żditeur, il l´┐Żinspire, lui qui ne veut pas n´┐Ż´┐Żtre qu´┐Żauteur ´┐Ż Ca n´┐Żaurait pas suffit, je n´┐Żaime pas ´┐Żtre seul ´┐Ż. Il entre donc chez Julliard en 1974, y restera jusqu´┐Ż´┐Ż fin 77, o´┐Ż on lui propose de s´┐Żoccuper au Seuil des auteurs de Jean Queyrolles sur le d´┐Żpart : ´┐Ż Il n´┐Ż´┐Żtait pas question de le remplacer, c´┐Ż´┐Żtait un homme irrempla´┐Żable ´┐Ż. L´┐Żaventure dure 16 ans et puis juste avant 40 ans, il commence ´┐Ż ´┐Żtouffer ´┐Ż je me disais : je suis en train de mourir, j´┐Żai fait le tour, je dois partir. Ce que je ne disais pas ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpoque, c´┐Żest qu´┐Żen plus je n´┐Żaimais pas Claude Scherki ! ´┐Ż. Il cherche, se laisse tenter par le Mercure de France et emm´┐Żne avec lui l´┐Ż´┐Żditrice Liliane Rodde : ´┐Ż Simone Gallimard ´┐Żtait ravie de nous voir arriver et puis, 15 jours plus tard, ´┐Ża n´┐Żallait plus du tout, je devais partir ! J´┐Żai cherch´┐Ż ´┐Ż la raisonner mais non, elle ne m´┐Żaimait pas ! Comme un couple cuisinier/femme de chambre, il a donc fallu que Liliane et moi trouvions une nouvelle "maison"´┐Ż ´┐Ż. L´┐Ż, c´┐Żest un peu la panique, il gal´┐Żre jusqu´┐Ż´┐Ż ce que Claude Durand lui propose de g´┐Żrer la litt´┐Żrature fran´┐Żaise chez Fayard et Stock : ´┐Ż c´┐Żest l´┐Ż que je cr´┐Że la couverture Bleue ´┐Ż. Quatre ann´┐Żes excitantes aux termes desquelles Durand cherche quelqu´┐Żun pour le remplacer chez Stock qui ne marche pas. ´┐Ż On passe l´┐Ż´┐Żt´┐Ż ´┐Ż ´┐Żvoquer des noms mais personne ne veut y aller, Rapha´┐Żl Sorin, Herv´┐Ż Hamon, tous refusent ´┐Ż. Et puis, fin octobre, Durand lui propose le poste.
Abasourdi, il h´┐Żsite 48 heures et accepte ´┐Ż Je me suis dit que ´┐Ża ne se pr´┐Żsenterait pas deux fois ! ´┐Ż, toujours suivi par Liliane. 99 sera une ann´┐Że miraculeuse, 2000-2001 plus dures, mais l´┐Ż´┐Żquilibre est atteint en 2002 et depuis 2003 - ´┐Ż je touche du bois ´┐Ż - c´┐Żest le bonheur. Roberts s´┐Żallume une cigarette : il s´┐Żoffre le luxe de fumer dans son bureau, ne sortant que lorsqu´┐Żil est menac´┐Ż d´┐Żune inspection ! On reparle de Stock. A part la c´┐Żl´┐Żbre Cosmopolite, Roberts a cr´┐Ż´┐Ż les autres collections : la Bleue donc, celle qu´┐Żil appelle la Framboise ´┐Żcras´┐Że, et, en non-fiction : les Essais, Un ordre d´┐Żid´┐Że, l´┐ŻAutre pens´┐Że, toutes aliment´┐Żes par des responsables de collection. Il citera chacun de leurs noms, et l´┐Żimpression qu´┐Żon avait se confirme : c´┐Żest un g´┐Żn´┐Żreux, qui aime dire tout le bien qu´┐Żil pense des gens. Gratuitement. La collection des Documents, c´┐Żest plut´┐Żt lui, ´┐Ża va de Simone Weil ´┐Ż Anna Sam dont les Tribulations d´┐Żune caissi´┐Żre lui valent un succ´┐Żs ´┐Ż inattendu ´┐Ż depuis juin. B´┐Żn´┐Żficiant une image identifi´┐Że aupr´┐Żs des libraires et de la presse, il essaie d´┐Ż´┐Żviter les hors-collection et a diminu´┐Ż les parutions, 75 aujourd´┐Żhui contre 130 au d´┐Żpart. On a envie de lui parler de ce qu´┐Żil fait, des auteurs fran´┐Żais qu´┐Żil publie : c´┐Żest un peu le grand ´┐Żcart entre la vie de Simone Weil, le Suppl´┐Żment au roman national d´┐Żun Jean-Eric Boulain ´┐Ż premier roman flamboyant sorti en 2007 - l´┐Ż´┐Żtonnant Vassilis Alexiakis, et puis ces r´┐Żcits de femmes plus intimistes, Nina Bouraoui et ses mauvaises pens´┐Żes, la merveilleuse Brigitte Giraud et ses mots qui nous vont droit au c´┐Żur, les plus jeunes Camille de Perretti, Aur´┐Żlie Filipetti, etc. Y a-t-il une marque Stock ? ´┐Ż Regardez plut´┐Żt ce qu´┐Żon ne fait pas ´┐Ż ! Pas de livre jeunesse, ni d´┐Żhistoire, plus de beaux livres ´┐Ż je ne sais pas les faire et ils prennent la place d´┐Żune dizaine d´┐Żautres ´┐Ż. Et la politique ? Stock a une image traditionnellement de gauche, que fait-il des auteurs de droite ? ´┐Ż Disons que je pr´┐Żf´┐Żre qu´┐Żils soient publi´┐Żs ailleurs que chez moi ! J´┐Żavoue que pour des raisons "´┐Żthiques", je n´┐Żirai pas publier certains d´┐Żentre eux.

Justement, parlons des manuscrits qu´┐Żil re´┐Żoit, on sait que c´┐Żest un des rares ´┐Żditeurs ´┐Ż lire lui-m´┐Żme les envois. ´┐Ż Ceux qui me sont adress´┐Żs, je les ouvre moi-m´┐Żme : c´┐Żest un peu la joie du matin ´┐Ż ! Il publie beaucoup de livres re´┐Żus par la poste, c´┐Żest un impulsif, comme son mentor Jean Queyrolles. ´┐Ż C´┐Żest le plus excitant ´┐Ża ! Appeler quelqu´┐Żun qu´┐Żon ne conna´┐Żt pas l´┐Żapr´┐Żs-midi m´┐Żme de la r´┐Żception et signer le lendemain ! ´┐Ż. Ce fut le cas des deux premiers romans qui para´┐Żtront en septembre : Son absence de Justine Augier et Encul´┐Ż de Pierre Biziou. Il fait cette comparaison amusante entre les manuscrits et les matchs de foot ´┐Ż Il faut tous les regarder pour en trouver un bon ! ´┐Ż. Il n´┐Ża d´┐Żailleurs pas rat´┐Ż un match de l´┐ŻEuro et on en est aux demi-finales : il avoue ´┐Ż je sais que ´┐Ża n´┐Żarrivera pas mais je r´┐Żve d´┐Żune finale Russie-Turquie ! ´┐Ż. H´┐Żlas pour lui, ses pronostics furent bons puisque la finale se jouera entre leurs deux adversaires´┐Ż
Revenons-en aux livres, que dire ´┐Ż ceux qui se r´┐Żveraient auteur chez Stock ? ´┐Ż Pas de recommandation surtout, cela m´┐Żexasp´┐Żre ! Une lettre courte, la plus simple possible ´┐Ż. Le temps passe vite et on ne peut s´┐Żemp´┐Żcher de revenir ´┐Ż cet ordinateur invisible : est-ce vraiment possible de travailler sans, d´┐Żignorer internet quand on est ´┐Żditeur au 21´┐Żme si´┐Żcle ?! Son d´┐Żsamour pour la machine est tr´┐Żs assum´┐Ż. Il n´┐Żaime que la plume, emploie quelqu´┐Żun pour taper ensuite. On l´┐Żimagine assez bien en Monsieur Arnaud et on est d´┐Żautant plus content qu´┐Żil ait accept´┐Ż cet entretien pour un media net. Il sourit lorsqu´┐Żon lui dit qu´┐Żon lui enverra la version papier : ´┐Ż Cela vaut mieux ! ´┐Ż. C´┐Żest un peu ´┐Ża, Roberts, quelqu´┐Żun de passionn´┐Ż et d´┐Żattentionn´┐Ż pour ses auteurs, mais qui a aussi ses positions, parfois tr´┐Żs tranch´┐Żes. S´┐Żil a d´┐Żcid´┐Ż qu´┐Żil ne taperait jamais sur un clavier, il ne le fera pas. Mais s´┐Żil vous a choisi comme auteur, alors vous pouvez lui faire confiance, il vous d´┐Żfendra bec et ongles. De plus en plus rare par les temps ´┐Żditoriaux qui courent´┐Ż
D´┐Żj´┐Ż la fin. Avant de le quitter, on lui demande s´┐Żil y a un livre sorti cette ann´┐Że qui m´┐Żriterait qu´┐Żon y revienne durant l´┐Ż´┐Żt´┐Ż : oui, Retro d´┐ŻOlivier Bouill´┐Żre chez P.O.L, l´┐Żenfance tr´┐Żs particuli´┐Żre d´┐Żun homme aujourd´┐Żhui ´┐Żg´┐Ż de 40 ans, qui d´┐Żcouvrait alors son homosexualit´┐Ż, ´┐Ż ´┐Ż ne pas mettre entre toutes les mains ´┐Ż. Il nous confie qu´┐Żil aurait aim´┐Ż le publier lui-m´┐Żme, s´┐Żil l´┐Żavait re´┐Żu. Justement parlant de ´┐Ża, des regrets en tant qu´┐Ż´┐Żditeur ? ´┐Ż Ah oui ! un gros ! Quand le comit´┐Ż du Seuil m´┐Ża refus´┐Ż Le M´┐Żridien de Greenwich de Jean Echenoz ´┐Ż. L´┐Żun des plus grands auteurs actuels et d´┐Żj´┐Ż ´┐Ż goncouris´┐Ż ´┐Ż ? On le comprend.

Photo: Didier Gaillard

Propos recueillis par Ma´┐Ża Gabily


 
Marie-Catherine Vacher
Nick McDonell
Tristan Garcia
Thomas Pynchon
Jean-Marc Roberts
Richard Powers
Enrique Vila-Matas
William Gibson
Lise Beninc´┐Ż
Julien Blanc-Gras
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |