Alexandre Postel lauréat du Goncourt du premier roman

Brèves

Après le Goncourt du mois de novembre qui a récompensé Jérôme Ferrari, c’est un primo-romancier que l’académie de ce prix a distingué, par sept voix sur dix : Alexandre Postel, auteur de Un homme effacé qui vient de paraître chez Gallimard, l’a emporté face à Sébastien Menestrier pour Pendant les combats (Gallimard), Sylvie Bocqui pour Une saison (Arléa), Sophie Koltcha pour La fille de l’air (Mercure de France) et Carole Allamand pour La plume de l’ours (Stock). Une belle entrée sur la scène littéraire pour cet enseignant de littérature française à Paris, né en 1982, décidément bien moins effacé que le personnage de son roman.

Read 1988 times