#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Chasseur sachant chasser

 Coup-de-Fouet
Bernard du Boucheron
Gallimard
Prix éditeur
15.00 euros

Une ´┐Żpre concurrence entre deux veneurs au fil des battues
se continue sur les champs de bataille contre l´┐ŻAllemand. Une
cavali´┐Żre entre les deux rivaux.


La traque, la guerre, le mariage : trois combats sans merci. Et
autant de volets dans ce deuxi´┐Żme roman de Bernard du
Boucheron. Soci´┐Żt´┐Ż de chasse, donc, fid´┐Żlement reconstitu´┐Że.
Mais d´┐Żs les premiers mots, il faut se porter en fin de volume
pour compulser le glossaire. On n´┐Żest pas loin d´┐Żune langue
´┐Żtrang´┐Żre. Jargon de la v´┐Żnerie, du plus ´┐Żpais opaque pour les
profanes. On renonce. On s´┐Ż´┐Żpargne de laborieux va-et-vient
pour ´┐Żclairer sa lanterne. Et on y gagne. L´┐Żauteur n´┐Żusant pas
lui-m´┐Żme de d´┐Żtours, plut´┐Żt avaler les obstacles. Quitte ´┐Ż butiner
dans le lexique apr´┐Żs-coup.

Saurait-on se laisser captiver par le r´┐Żcit d´┐Żune partie de chasse
? En l´┐Żoccurrence, oui. Il est trac´┐Ż au cordeau. Et pourrait
confiner parfois au rapport de police, le style en plus. Nous
sommes chez les mondains, en 1911. Diamant Noir, fier
galopeur qui " n´┐Żaime pas l´┐Żhomme ", ce qui nous le rend
sympathique, et " qui ment comme un maquignon ", se
jette assid´┐Żment ´┐Ż la poursuite de grands cerfs, au son de la
trompe et d´┐Żune meute aboyante, avec son cavalier, l´┐Żhussard
Hugo de Waligny, champion dans sa cat´┐Żgorie. J´┐Żr´┐Żme
Hardouin, alias Coup-de-Fouet, est un piqueur, charg´┐Ż de pister
l´┐Żanimal dans les sous-bois, talentueux aussi, accessoirement
p´┐Żtri de haine pour le lieutenant qui le lui rend comme il faut et
l´┐Ż´┐Żpinglerait bien ´┐Ż son tableau. Entre eux, Aella, " l´┐Żeffrayante "
Castellblanch, chasse gard´┐Że celle-ci, monte en amazone,
aguiche et a sa langue partout sauf dans sa poche. Le moindre
clignement d´┐Ż´┐Żil de la b´┐Żte, cheval ou dix-cors, nous est cont´┐Ż. Il
s´┐Żagit aussi de sonner le massacre. L´┐Żauteur ne nous fait pas le
coup de l´┐Ż´┐Żcologie. Piti´┐Ż ni pour le gros gibier ni pour les chiens
courants. Pour les humains, n´┐Ży comptons pas. La bonne
soci´┐Żt´┐Ż, disions-nous, le verbe est haut. Mais qu´┐Żon se rassure,
il faudra peu de temps avant que les biens´┐Żances ne tombent.
On commence par des " Mon cher, il ennuie ", on finit avec
des " Tout Monsieur que tu es, si tu reviens ici, je te tue ! ".
Tout ira de travers. On court le cervid´┐Ż, on se retrouve face au
loup. Une ellipse plus tard, une biche mangera ´┐Ż l´┐Żauge des
chiens et la duchesse dans la main du gueux. Puis c´┐Żest
l´┐Żouverture d´┐Żune autre chasse : la guerre. " Coup-de-Fouet,
qu´┐Żest-ce que tu fabriques ici au lieu d´┐Żaller te faire tuer "
. Il
ira. Comme mar´┐Żchal des logis, toujours au service du m´┐Żme
ennemi, Waligny, son sup´┐Żrieur, non loin de la fronti´┐Żre avec la
Belgique. D´┐Żautres ´┐Żquipages pour d´┐Żbusquer l´┐ŻAllemand, ´┐Ż cor
et ´┐Ż cri, mais ce gibier-ci se d´┐Żfend ´┐Ż ou plut´┐Żt attaque ´┐Ż les
armes ´┐Ż la main. Des initiatives audacieuses seront prises. L´┐Ż
encore, tout ira ´┐Ż vau-l´┐Żeau. La paix revenue, une demande en
mariage comme on n´┐Żen fait plus. Vite, l´┐Żaversion de l´┐Ż´┐Żpouse
pour l´┐Ż´┐Żpoux. Elle flaire le mensonge, enqu´┐Żte sur les pr´┐Żtendus
hauts faits d´┐Żarmes. La vengeance est consomm´┐Że froide. Avant
l´┐Żhallali, en fin de battue.

Reste ´┐Ż s´┐Żenthousiasmer pour la langue et la veine cors´┐Że.
Quelques mots rendent au mieux l´┐Żagonie d´┐Żun grand m´┐Żle ou
l´┐Żeffarante cur´┐Że de 14. L´┐Ż´┐Żnarque Bernard du Boucheron aura
fait carri´┐Żre dans l´┐Żindustrie a´┐Żronautique et on se permettra de
consid´┐Żrer que ce fut une perte de temps du point de vue de la
litt´┐Żrature. Il aura attendu d´┐Ż´┐Żtre fringuant septuag´┐Żnaire, en
2004, pour publier son premier roman " Court-serpent " ´┐Ż
l´┐Żhistoire d´┐Żun abb´┐Ż mandat´┐Ż par sa hi´┐Żrarchie pour aller raviver
la foi des peuplades nordiques, ´┐Ż coups de trique et par des
temp´┐Żratures au dessous du minimum ´┐Ż et quelques mois pour
se voir distingu´┐Ż du Grand prix du roman de l´┐ŻAcad´┐Żmie
fran´┐Żaise. Celui qui sort ces jours-ci se hisse sur les m´┐Żmes
hauteurs.

Olivier Ngog



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |