#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Rock Sthers

 Keith Me
Amanda Sthers
Stock

Keith me : Joli titre pour un roman singulier o´┐Ż l´┐Żauteure de Chicken Street et de Madeleine, se met dans la peau du rockeur Keith Richards et dans la sienne, enfin celle d´┐ŻAndr´┐Ża, un petit ´┐Żcrivain qui vient de divorcer d´┐Żun chanteur tr´┐Żs populaire´┐Ż Gonfl´┐Ż, int´┐Żressant et habile.

Il y a un titre d´┐Żun livre de Jacques Salom´┐Ż qui s´┐Żintitule joliment Je croyais qu´┐Żil suffisait de t´┐Żaimer. En lisant le troisi´┐Żme roman d´┐ŻAmanda Sthers, ce titre r´┐Żsonne en nous. Car c´┐Żest de cela dont il est question, entre les sueur de Keith Richards, et les pirouettes habiles de la romanci´┐Żre : d´┐Żune rupture, d´┐Żune d´┐Żception. Celle d´┐Żun enfant qui entend encore r´┐Żsonner les rires sarcastiques de ses camarades de classe et de son p´┐Żre, et qui est devenu une rock star, pour jouer contre ces rires, celle de la femme tromp´┐Że, qui s´┐Żest r´┐Żsolue ´┐Ż partir. Alors, comment survit-on ´┐Ż un divorce du Patriiiick de tous les Fran´┐Żais ? On ne peut passer ´┐Ż c´┐Żt´┐Ż de cette question qui se ballade dans tout le roman, m´┐Żme si l´┐Żessentiel n´┐Żest pas l´┐Ż. Keith Me est un livre malicieux, comme son titre, clin d´┐Ż´┐Żil ´┐Ż la mauvaise passade que vit la narratrice, une certaine Andr´┐Ża. No comment. Andr´┐Ża est jeune, ´┐Żcrivain, et vient de se s´┐Żparer de son mari connu, chanteur. On ne peut ignorer la concordance avec les faits.

Quand le rock´┐Żn roll rythme les maux d´┐Żun c´┐Żur d´┐Ż´┐Żu

Ca en agace certain, ´┐Ża d´┐Żcr´┐Żdibilise le propos pour d´┐Żautres : une chose est sure, pour son roman d´┐Żex-madame Bruel, l´┐Żauteure ne se facilite pas la t´┐Żche en basant son livre sur une double identit´┐Ż : ´┐Żtre dans la peau de Keith Richards et dans la sienne, celle du "petit ´┐Żcrivain" trahi, tromp´┐Ż, d´┐Ż´┐Żu, divorc´┐Ż. Ce qui sauve Amanda Sthers, c´┐Żest tout simplement son talent. Elle sait manier son intimit´┐Ż, la dissimuler tout en la d´┐Żvoilant, elle profite de l´┐Żoccasion peut-´┐Żtre, mais elle le fait bien, si bien que son livre, on a envie de le lire d´┐Żun trait, sans s´┐Żarr´┐Żter. Elle se glisse discr´┐Żtement dans la peau de Keith Richards, ´┐Żvoquant moments pr´┐Żcis d´┐Żune vie, tournant autour de l´┐Żentente ambigu´┐Ż avec Mike Jagger. On entre dans une ´┐Żpoque, une mani´┐Żre de vivre, un milieu enfum´┐Ż, sexuel, celui du rock qu´┐Żils ont invent´┐Ż et atteint l´┐Żintime, celui de l´┐Żenfant Keith qui a fait de la musique pour transformer les rires des enfants cruels, celui de la rock star insolente et animale, qui a snif´┐Ż les cendres de son p´┐Żre, celui des c´┐Żurs troubles.

Narration rock´┐Żn´┐Żroll

Amanda Sthers a fait le choix d´┐Żune narration singuli´┐Żre : un seul trait de sensations, reli´┐Żes entre elles par des ponctuations pr´┐Żcises, mais sans d´┐Żlimiter le champ de l´┐Żintime de celui du
romanesque. On passe de la t´┐Żte de Keith Richards ´┐Ż celle d´┐ŻAmanda, pardon, d´┐ŻAndr´┐Ża, sans s´┐Żen rendre compte, si bien que les deux personnages se m´┐Żlent et fusionnent. Une narration qui produit l´┐Żassemblage des sensations : une d´┐Żception, une tristesse, autant de choses qui sont ´┐Ż l´┐Żorigine de la cr´┐Żation musicale et litt´┐Żraire, des personnages. Cette fusion fonctionne et permet aussi ´┐Ż Amanda Sthers de raconter sa rupture dans une mani´┐Żre nouvelle et originale, en se mettant dans la peau d´┐Żun autre, "Un rockeur. Un vrai. Celui que j´┐Żaurais voulu ´┐Żpouser", ´┐Żcrit-elle. Cela s´┐Żappelle sans doute du "Amanda Sthers", que de parvenir, d´┐Żun coup de talent, ´┐Ż effacer les rires sarcastiques qui pourraient planer sur une histoire d´┐Żamour "people" dont la pr´┐Żvision de fin semblait appartenir ´┐Ż tout le monde, pour laisser place ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcriture simple, contemporaine et juste.

Olivia Michel



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |