#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
La Dolce vita

 Festino ! Festino !
Elodie Issartel
Editions L´┐Żo Scheer
Prix éditeur
17.00 euros

Voyage d´┐Żjant´┐Ż conduit par une h´┐Żro´┐Żne tout droit sortie
du Destin de Lisa dans un d´┐Żcor baroque du cin´┐Żma italien des
ann´┐Żes 1950.


Festino est le pr´┐Żnom ´┐Żponyme du patriarche de la famille Caselli.
Personnage fantasque et malade, il est l´┐Żancien chef op´┐Żrateur des
plus grands noms du cin´┐Żma italien des ann´┐Żes 1950-60 (Visconti,
Pasolini). En ad´┐Żquation parfaite avec son nom, il aime la danse, la
musique, les femmes, bref la f´┐Żte. Il vit ´┐Ż Paris dans une maison
indescriptible avec sa fille, Mathilde, et ses deux petites-filles,
Henriette et H´┐Żl´┐Żne. L´┐Żambiance de la maison tient plus du d´┐Żcor de
cin´┐Żma que du lieu d´┐Żhabitation. La m´┐Żre ne compte plus les miroirs
de sa chambre et H´┐Żl´┐Żne s´┐Żaffale sur un canap´┐Ż vestige du d´┐Żcor du
Gu´┐Żpard. Mais du cin´┐Żma, c´┐Żest ´┐Żgalement le montage dont
l´┐Żauteur emprunte les proc´┐Żd´┐Żs. Le roman se construit ´┐Ż travers les
diff´┐Żrentes voix des personnages. Ces voix se succ´┐Żdent, acc´┐Żl´┐Żrent,
puis finissent par s´┐Żentrem´┐Żler ´┐Ż la fin du r´┐Żcit jusqu´┐Ż´┐Ż devenir
quasi indiff´┐Żrenciables. Par un proc´┐Żd´┐Ż habile et encore une fois
cin´┐Żmatographique, l´┐Żauteur nous plonge au c´┐Żur de cette famille.
H´┐Żl´┐Żne tourne un film. Et se mue en chef op´┐Żrateur de l´┐Żauteur. Sa
volont´┐Ż de filmer le quotidien l´┐Ż´┐Żloigne du cin´┐Żma baroque de son
grand-p´┐Żre et l´┐Żinscrit dans l´┐Żh´┐Żr´┐Żdit´┐Ż d´┐Żun Chabrol. Gr´┐Żce ´┐Ż cette
intimit´┐Ż improvis´┐Że, nous d´┐Żcouvrons une m´┐Żre drogu´┐Że pour ´┐Żchapper
au temps qui passe et sa fille, anorexique ´┐Ż la mode, qui se fait
vomir pour entrer dans son jean Diesel. Toutes deux sont en qu´┐Żte
d´┐Żun conformisme dont les conventions et les exigences sont celles
d´┐Żune soci´┐Żt´┐Ż plus du tout anachronique.

Festino : un roman social ?

Mais sous les apparences que cette famille ne r´┐Żussit bien entendu
pas ´┐Ż pr´┐Żserver ´┐Ż et l´┐Żironie du roman est bien l´┐Ż - il y a une toute
autre r´┐Żalit´┐Ż. Celle du monde qui l´┐Żentoure. Cette r´┐Żalit´┐Ż commence
avec la fugue du fils, Sagamore. Personne ne sait o´┐Ż il est, mais les
th´┐Żories oscillent entre mendicit´┐Ż, suicide ou overdose. Menac´┐Żes
d´┐Żexclusion, la femme de m´┐Żnage africaine et sa fille viennent
s´┐Żinstaller dans cette maison de fous. ´┐Ż travers le prisme du
discours totalement d´┐Żcal´┐Ż d´┐ŻHenriette, on d´┐Żcouvre la cit´┐Ż voisine
et ses habitants. Culpabilit´┐Ż sociale ou d´┐Żlire d´┐Żune adolescente
paum´┐Że, Henriette introduit la cit´┐Ż dans son univers. Et c´┐Żest l´┐Ż,
contre toute attente, que le roman prend la forme d´┐Żune critique
sociale. La confrontation entre deux mondes permet ´┐Ż l´┐Żauteur
d´┐Żaborder les cons´┐Żquences de la marginalisation de ses personnages.
Dans ce premier roman cohabitent tr´┐Żs habilement un univers
fantasmatique et une r´┐Żalit´┐Ż plut´┐Żt glauque. L´┐Żhumour du r´┐Żcit est
grin´┐Żant et met mal ´┐Ż l´┐Żaise. Les r´┐Żf´┐Żrences, peut-´┐Żtre un peu trop
nombreuses, alourdissent l´┐Żg´┐Żrement la narration. Mais l´┐Żauteur
r´┐Żussit un tour de force en d´┐Żcrivant ´┐Ż travers des voix et des
th´┐Żmes tr´┐Żs diff´┐Żrents la croissance de l´┐Żexclusion dans notre
soci´┐Żt´┐Ż. Ce n´┐Żest certainement pas un hasard si ´┐Żlodie Issartel ´┐Żtait
cette ann´┐Że l´┐Żune des invit´┐Żs de la f´┐Żte de l´┐ŻHuma.

Camille Paulian



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |