#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
´┐Ż l´┐ŻEst, du nouveau

 Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo
Ph´┐Żbus
Prix éditeur
20.00 euros

´┐Ż chaque rentr´┐Że litt´┐Żraire, sa tendance, sa probl´┐Żmatique, son th´┐Żme fort que l´┐Żon s´┐Żefforce de d´┐Żgager. La richesse de la litt´┐Żrature en provenance d´┐ŻEurope de l´┐ŻEst aura marqu´┐Ż l´┐Żann´┐Że 2008. Qu´┐Żil s´┐Żagisse du Soldat et le gramophone de Sasa Stanisic ou encore du Minist´┐Żre de la douleur de Dubravka Ugresic, ces voix apportent un ton nouveau, entre fiction et enqu´┐Żte historique. Parmi eux, Vladimir Pistalo n´┐Żest pas le moins m´┐Żritant.

Il ´┐Żtait une fois une ville o´┐Ż soufflait un vent de libert´┐Ż, o´┐Ż les populations d´┐Żorigines diverses se c´┐Żtoyaient, cohabitaient et voisinaient dans un respect relativement r´┐Żciproque. Cette ville s´┐Żappelle Belgrade. C´┐Ż´┐Żtait il y a trente ans ´┐Ż peine. Tito ´┐Żtait mort et la cr´┐Żativit´┐Ż, si ce n´┐Żest encourag´┐Że, du moins non censur´┐Że, battait son plein dans une soci´┐Żt´┐Ż d´┐Żbarrass´┐Że du carcan de l´┐Żid´┐Żologie communiste requ´┐Żrant de toute activit´┐Ż qu´┐Żelle soit constructive avant tout. Depuis, une guerre a d´┐Żchir´┐Ż cette r´┐Żgion, bris´┐Ż des vies, des familles et des amiti´┐Żs, et dessin´┐Ż de nouvelles fronti´┐Żres.
Comme si un recul ´┐Żtait indispensable ´┐Ż l´┐Żanalyse et ´┐Ż la r´┐Żflexion (bien qu´┐Żil soit paru initialement en 2000, sa traduction fran´┐Żaise ne nous parvient qu´┐Żaujourd´┐Żhui), Pistalo a pris le temps et le pr´┐Żtexte du passage au XXI´┐Ż si´┐Żcle pour apporter sa pierre romanesque aux t´┐Żmoignages et tentatives d´┐Żexplications de ces guerres de Yougoslavie ´┐Ż la fois si proches et cependant encore largement obscures.
´┐Ż Ceci n´┐Żest pas un journal. C´┐Żest un roman sur des personnages qui, pour moi, ´┐Żtaient Belgrade. C´┐Żest un roman sur un changement que je craignais car j´┐Ż´┐Żtais incapable de le percevoir dans sa totalit´┐Ż. ´┐Ż Lui, c´┐Żest Milane Djordj´┐Żvitch. Devenu historien, il entreprend ce travail d´┐Żexcavation, de reconstitution et de t´┐Żmoignage sur les m´┐Żtamorphoses de Belgrade et de la Yougoslavie depuis ses origines. Il ne dit pas s´┐Żil est un adepte de la micro-histoire. Toujours est-il que c´┐Żest en ´┐Żtudiant les trajectoires individuelles de ses diff´┐Żrents amis qu´┐Żil va s´┐Ży atteler plut´┐Żt qu´┐Żen ´┐Żtudiant les ph´┐Żnom´┐Żnes de masses. Un choix judicieux car les petits probl´┐Żmes auxquels se trouvent confront´┐Żs ces jeunes gens r´┐Żsonnent en ´┐Żcho aux grands probl´┐Żmes du pays. Ban´┐Ż, le jeune chanteur-musicien d´┐Żun groupe de rock r´┐Żpondant ´┐Ż entre autres, au nom des Pens´┐Żes photog´┐Żniques - Irina, jeune beaut´┐Ż un peu perdue, Zora, philosophe en devenir originaire de Bosnie, ou encore Boris. D´┐Żorigine et d´┐Żhorizon diff´┐Żrentes, ils incarnent on ne peut mieux ce qui fait ´┐Ż la fois la richesse, les contradictions et les tensions de cette mosa´┐Żque g´┐Żographique qui peine ´┐Ż se d´┐Żfaire de sa dimension de poudri´┐Żre. Ils se ressemblent dans leurs passions et leurs centres d´┐Żint´┐Żr´┐Żt. Ils s´┐Żassemblent comme nombre d´┐Żadolescents de leur ´┐Żge. Mais il est des zones g´┐Żographiques et politiques o´┐Ż le nationalisme peut avoir raison des amiti´┐Żs les plus fortes´┐Ż

´┐Ż Nulle part au monde il n´┐Żest permis de devenir, seulement d´┐Ż´┐Żtre ´┐Ż

Tragique constat de l´┐Żimpossibilit´┐Ż d´┐Żun r´┐Żel avenir pour une jeunesse balkanis´┐Że.
Dans ce balancement permanent entre le rappel du pass´┐Ż historique riche de ce carrefour des civilisations semblant avoir toujours exist´┐Ż et la possibilit´┐Ż d´┐Żun avenir, non pas inexistante mais assez floue, Vladimir Pistalo d´┐Żveloppe le parcours de ce groupe d´┐Żamis.
Si l´┐Żinsouciance est exclue, l´┐Żespoir demeure n´┐Żanmoins possible. C´┐Żest d´┐Żailleurs ce souffle qui fait la force de Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade . Si ce roman se veut tentative de reconstitution et d´┐Żexplication historique (le r´┐Żcit se fait parfois ´┐Ż rebours, entrecoup´┐Ż d´┐Żincursions lyriques sur les l´┐Żgendes de la cr´┐Żation de la ville), il est aussi celui d´┐Żune formation, difficile. Pistalo questionne ainsi la possibilit´┐Ż d´┐Ż´┐Żtre au monde et de s´┐Żaffirmer en tant qu´┐Żindividu dans une soci´┐Żt´┐Ż aussi contrainte et tiraill´┐Że. Certains s´┐Żaccomplissent dans leur passion, d´┐Żautres trafiquent, d´┐Żautres encore s´┐Żexilent de l´┐Żautre c´┐Żt´┐Ż de l´┐ŻAtlantique, en qu´┐Żte d´┐Żun monde nouveau. L´┐Ż´┐Żvidence des racines ressurgit n´┐Żanmoins toujours et le nationalisme semble avoir raison des amiti´┐Żs les plus fortes.
Evitant toujours les ´┐Żcueils de la pesanteur et de la noirceur impos´┐Żs par un tel sujet, Pistalo parvient ´┐Ż insuffler un vent d´┐Żoptimisme. Certes le passage ´┐Ż l´┐Żan 2000 ne peut ´┐Żtre aussi festif ´┐Ż Belgrade, o´┐Ż le cercle infernal des conqu´┐Żtes, des invasions et des dictatures semble inalt´┐Żrable. Mais il laisse penser que tout peut se jouer ´┐Ż un niveau individuel, dans en effort de compr´┐Żhension r´┐Żciproque. Ainsi Milane, d´┐Żabord attir´┐Ż par l´┐Żhistoire dans sa dimension la plus introspective, s´┐Żouvre-t-il de plus en plus ´┐Ż ce qui l´┐Żentoure. Or, la compr´┐Żhension est peut-´┐Żtre le premier signe de tol´┐Żrance, le premier pas vers les autres´┐Ż En la mati´┐Żre, la m´┐Żthode de la recherche historique. Est indispensable. Mais il se pourrait bien que la litt´┐Żrature ait le dernier mot.

Laurence Bourgeon



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |