#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Ordure blanche

 Mysterious skin
Scott Heim
Au diable Vauvert
Prix éditeur
23.00 euros

Deux oeuvres, deux chefs d´┐Żoeuvre. Mysterious skin,
le livre et le film, l´┐Żvent tous les pans d´┐Żun trouble simple et
v´┐Żn´┐Żneux : le d´┐Żsir chez l´┐Żenfant.


Dieu s´┐Żest pench´┐Ż sur Neil Mac Cormick et Bryan Lackey. Et les
a viol´┐Ż. Dieu, pour un gamin des faubourgs proprets du Midwest
am´┐Żricain, c´┐Żest l´┐Żentra´┐Żneur de base ball, sa moustache de cow
boy, ses ´┐Żpaules de ma´┐Żtre-nageur. Une part de r´┐Żve am´┐Żricain,
descendu d´┐Żun Olympe adulte pour aller plonger ses mains
sous la ´┐Ż bible belt ´┐Ż de ses petits admirateurs. Le premier en
concevra un amour infini, le deuxi´┐Żme oblit´┐Żrera le souvenir
jusqu´┐Ż´┐Ż sa n´┐Żcessaire et douloureuse excr´┐Żtion. Mais dix ans
ont pass´┐Ż. Dieu n´┐Żest plus qu´┐Żune br´┐Żlure, l´┐Żadolescence a
creus´┐Ż ses pustules et la vie s´┐Żest invertie comme il se doit pour
de petits martyrs. Neil, devenu maigre et beau comme une ic´┐Żne
p´┐Żdophile, se prostitue, et Brian croit dur comme fer ´┐Ż l´┐Żorigine
extraterrestre de ce qui le ronge.

Scott Heim a mis toute l´┐Żambiguit´┐Ż possible dans Mysterious
skin
dont l´┐Żherm´┐Żtisme du titre refl´┐Żte finalement bien
l´┐Żimp´┐Żn´┐Żtrabilit´┐Ż de ses voies. Comment Neil peut-il tomber
amoureux de son violeur, l´┐Żid´┐Żaliser jusque dans la douleur et
vouloir courber le monde entier sous sa r´┐Żbellion juste pour
rendre cette seule relation acceptable ? Drogues, sexe : tout est
bon pour retrouver l´┐Żhonneur perdu, celui pour la premi´┐Żre et
derni´┐Żre fois de sa vie d´┐Żavoir ´┐Żt´┐Ż ´┐Żlu entre tous, mais pour la
d´┐Żgueulasse bagatelle.

Double trouble
Peu importe l´┐Żinfamie. C´┐Żest ´┐Ż ce titre que Gregg Araki ´┐Żtait
parfait pour l´┐Żadaptation filmique. Scott Heim et lui ne sont pas
de ceux qui reculent devant l´┐Żobsc´┐Żne. Pourtant la simplicit´┐Ż de
fa´┐Żade du premier a r´┐Żussi ´┐Ż diluer les effets baroques
qu´┐Żaffectionnait le second dans des films comme Doom
generation
ou Nowhere, qui sont ´┐Ż la nouvelle Vague
ce qu´┐Żun acn´┐Ż purulent est ´┐Ż une calvitie. Mysterious skin,
le film, a pr´┐Żf´┐Żr´┐Ż emprunt´┐Ż une palette graphique l´┐Żch´┐Że et une
musique ´┐Żth´┐Żr´┐Że plut´┐Żt que le gros grain bien white-trash d´┐Żun
Larry Clarke. Sans pour autant glisser dans le pathos ou
l´┐Żignominie, ce qui, quand on consid´┐Żre la crudit´┐Ż fragile du livre,
rel´┐Żve pratiquement du miracle. Un peu de lyrisme pastel sied
bien ´┐Ż ces peaux myst´┐Żrieuses et velout´┐Żes, ces caresses
assassines, ce mal-´┐Żtre berc´┐Ż de coldwave, ann´┐Żes 80
obligent. Gregg Araki a finalement relev´┐Ż le principal d´┐Żfi du
bouquin, faire ressentir en images sa simplicit´┐Ż crasse,
po´┐Żtique et le trouble d´┐Żun amour indicible. C´┐Żest beau et c´┐Żest ´┐Ż
vomir.

Laurent Simon



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |