#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
L´┐Ż´┐Żtourdissement de la vie


Photo
indisponible
 
 L´┐Ż´┐Żtourdissement
Jo´┐Żl Egloff
Buchet Chastel
Prix éditeur
14.00 euros

S´┐Żil y a bien une chose dont il est certain, c´┐Żest qu´┐Żil doit partir.
En finir avec les gr´┐Żsillements incessants des lignes ´┐Ż haute tension, les valises qui tombent du ciel et manquent toujours de l´┐Ż´┐Żcraser en plein sommeil, ce ciel obstin´┐Żment gris dans lequel toute perc´┐Że du soleil constitue l´┐Żattraction annuelle, ou encore les hordes de chiens qui menacent de le d´┐Żvorer ´┐Ż chaque coin de rue.
Tout n´┐Żest pas noir non plus, il est vrai. Pour les vacances par exemple, rien n´┐Żest plus simple : nul besoin d´┐Żaffronter bouchons et autoroutes puisqu´┐Żun lac aux reflets d´┐Żhydrocarbures s´┐Ż´┐Żtend ´┐Ż quelques minutes. Et l´┐Żamateur de p´┐Żche est servi et m´┐Żme d´┐Żbord´┐Ż : ici, les poissons se bousculent pour ´┐Żchapper ´┐Ż cette eau qui mousse (l´┐Żusine de retraitement toute proche y serait-elle pour quelque chose ?).Un syndicat d´┐Żinitiative ouvre m´┐Żme ses portes ´┐Ż qui cherche la direction de l´┐Żunique chemin de randonn´┐Że qui parcourt la for´┐Żt aux sous-bois jonch´┐Żs de d´┐Żchets.

Cauchemar ou r´┐Żalit´┐Ż ? Comment tenir dans une atmosph´┐Żre aussi terne et hostile ? Rien d´┐Żh´┐Żro´┐Żque pourtant chez cet homme, emp´┐Żtr´┐Ż dans un quotidien qu´┐Żil abhorre mais auquel il ne parvient pas ´┐Ż sa soustraire. Professionnellement, cela aurait pu ´┐Żtre la cons´┐Żcration ; sa grand-m´┐Żre, seule personne avec qui il cohabite depuis son plus jeune ´┐Żge, le destinait ´┐Ż la t´┐Żte de la d´┐Żcharge municipale. Au lieu de cela, il a d´┐Ż se contenter de l´┐Żabattoir. Un comble pour lui qui n´┐Żavait jamais fait de mal ´┐Ż une mouche ! Quant aux amours, malgr´┐Ż moult tergiversations, il s´┐Żest r´┐Żv´┐Żl´┐Ż incapable de d´┐Żclarer sa flamme ´┐Ż la jolie institutrice et a d´┐Ż se r´┐Żsoudre ´┐Ż en r´┐Żver. Dormir, somnoler, fermer les yeux, peut-´┐Żtre est-ce la meilleure solution pour durer dans un univers aussi abrutissant, dans lequel tout rep´┐Żre, aussi bien temporel que g´┐Żographique, a disparu, englouti par le brouillard omnipr´┐Żsent.

Entre souvenirs et routine abrutissante, Jo´┐Żl Egloff nous plonge dans cette ville surr´┐Żaliste, o´┐Ż l´┐Żabsurde se m´┐Żle au path´┐Żtique, au fil d´┐Żune ´┐Żcriture o´┐Ż tous les sens se trouvent convoqu´┐Żs. Puisque c´┐Żest de vie, ou m´┐Żme de survie qu´┐Żil s´┐Żagit. Car entre un h´┐Żros anonyme, une grand-m´┐Żre d´┐Żsign´┐Że uniquement par ce lien biologique et quelques protagonistes qui r´┐Żpondent aux curieux noms de Bortch ou de Marcassin, humanit´┐Ż et animalit´┐Ż tendent ´┐Ż se confondre dangereusement. Et si le rire est le propre de l´┐Żhomme, force est de constater que les raisons d´┐Ży recourir se font rares dans cette d´┐Żsolante contr´┐Że.
Pourquoi rester alors ? Mais o´┐Ż partir ? Et sera ce v´┐Żritablement mieux ailleurs alors que l´┐Żon n´┐Ża jamais rien connu d´┐Żautre ? Le plus grand d´┐Żfi tient peut-´┐Żtre justement ´┐Ż lutter pour conserver cette humanit´┐Ż ´┐Żvanescente et s´┐Żefforcer de d´┐Żceler l´┐Żonce de sentiment tapie au fond de chaque ´┐Żtre et s´┐Żenraciner, prendre v´┐Żritablement possession de son existence. L´┐Żon risque bien sinon de perdre son ´┐Żme, en proie ´┐Ż de troublantes hallucinations.
Pas de moralit´┐Ż simpliste pourtant, mais un roman ´┐Ż la fois d´┐Żsopilant et d´┐Żstabilisant, anim´┐Ż par une galerie de personnages un peu frustres, d´┐Żfinitivement maladroits mais profond´┐Żment attachants. R´┐Żve ou r´┐Żalit´┐Ż ? ´┐Żtourdissant, ´┐Ż coup s´┐Żr.

Laurence Bourgeon



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |