#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Ne lisez pas ce livre si vous ´┐Żtes stupide

 Ne lisez pas ce livre si vous ´┐Żtes stupide
Tibor Fischer
Le Cherche Midi
Prix éditeur
16.00 euros

D´┐Żint´┐Żr´┐Żt mitig´┐Ż, les quelques nouvelles que rassemble Tibor Fischer, dans son premier recueil, combinent surtout deux maladies : l´┐Żhumour et la lucidit´┐Ż.

Bon, vous n´┐Ż´┐Żtes pas stupide ? Alors vous n´┐Żaurez pas de mal ´┐Ż suivre ces quelques brefs r´┐Żcits, ´┐Ż la fois dr´┐Żles et sarcastiques, livr´┐Żs dans un style limpide et accessible´┐Ż
Dans une s´┐Żrie de textes qui n´┐Żont rien ´┐Ż voir entre eux, Tibor Fischer parvient ´┐Ż maintenir une unit´┐Ż de lecture qui renvoie tour ´┐Ż tour ´┐Ż un humour caustique, ´┐Ż un ton tr´┐Żs anglais, ainsi qu´┐Ż´┐Ż des situations cocasses gentiment teint´┐Żes de d´┐Żsespoir. En somme, on oscille souvent entre une douce fiction et une r´┐Żalit´┐Ż plus hard, savamment distill´┐Że dans le quotidien de quelques trentenaires litt´┐Żralement embourb´┐Żs.
Ils habitent Londres, mais c´┐Żest une ville qu´┐Żils d´┐Żtestent ; ils viennent dans le sud de la France pour quelques jours de vacances, mais s´┐Ży emmerdent profond´┐Żment et n´┐Ży r´┐Żcoltent que des ennuis ; ils forment un couple et semblent presque s´┐Żaimer, mais cela ressemble plus ´┐Ż un pr´┐Żtexte social pour s´┐Żenvoyer des vannes´┐Ż Ils sont gauches. Ils ne savent jamais comment s´┐Ży prendre pour s´┐Żduire, ni m´┐Żme pour se laisser s´┐Żduire. Ils ne savent jamais r´┐Żellement comment se comporter´┐Ż Trentenaires mis´┐Żrables, leur vie n´┐Żest qu´┐Żune suite de situations g´┐Żnantes, de compromis avort´┐Żs, de circonstances foireuses, et finalement, personne ne peut grand chose pour eux : ils semblent avoir ´┐Żt´┐Ż choisis pour refl´┐Żter et vivre ce qu´┐Żil y a de pire en ce monde.

D´┐Żorigine hongroise, l´┐Ż´┐Żcrivain anglais a remport´┐Ż un certain succ´┐Żs en Angleterre avec des romans comme Le Gang des philosophes , et on peut comprendre pourquoi : il y a un r´┐Żel talent de conteur amus´┐Ż derri´┐Żre ces sept nouvelles. Des r´┐Żcits qui peuvent cependant se montrer tr´┐Żs in´┐Żgaux. On retiendra en fait principalement les deux textes longs, qui ouvrent et cl´┐Żturent le recueil : Fischer s´┐Ży fait plus insistant, plus impliqu´┐Ż dans les situations, et la v´┐Żracit´┐Ż des personnages s´┐Żen ressent´┐Ż Comme dans le passionnant ´┐Ż Qui a mang´┐Ż le chef ? ´┐Ż, sans aucun doute le plus probable, le plus incisif, mais aussi le plus r´┐Żv´┐Żlateur du g´┐Żnie de Fischer ´┐Ż avec Jim, son personnage principal, truculent et observateur. Morose et d´┐Żpressif, Jim se donne beaucoup de mal pour en faire le moins possible. Et quand enfin il se retrouve ´┐Ż Nice avec une bande de copains ´┐Ż des amis qu´┐Żil ne supporte pas ´┐Ż tout le renvoie constamment ´┐Ż lui-m´┐Żme. D´┐Żcid´┐Żment, les signes ext´┐Żrieurs de bien-´┐Żtre, ´┐Ża ne r´┐Żussit qu´┐Żaux autres... Si, au moins, Jim voulait s'en sortir...

Mais au bout du compte, un trouble du comportement en entra´┐Żnant un autre, tous ces cas sociaux ne pr´┐Żsentent qu´┐Żune seule et m´┐Żme maladie : ils sont atteints de lucidit´┐Ż Vous savez, cette affection qui conf´┐Żre la sensation de voir les gens et les actes qui nous entoure avec une perspicacit´┐Ż troublante, et une acuit´┐Ż parfois d´┐Żconcertante. Une v´┐Żrit´┐Ż qui pourrait constituer, bien que plus que l´┐Żhumour lui-m´┐Żme finalement, l´┐Żun des grands messages de Tibor Fischer derri´┐Żre ce d´┐Żdale de malentendus et d´┐Żactes manqu´┐Żs : on voudrait renvoyer quelque chose d´┐Żun peu plus folichon que notre petite image, on aimerait impressionner et rayonner´┐Ż Mais cette lucidit´┐Ż qui nous colle ´┐Ż la peau nous rattrape tr´┐Żs vite, nous rappelle qu´┐Żon n´┐Ża plus huit ans, et qu´┐Żune vie responsable c´┐Żest aussi ´┐Ża : assumer les ´┐Żchecs sans en faire p´┐Żtir les autres.
Bon, si j'ai compris ´┐Ża, j'ai bien m´┐Żrit´┐Ż de le lire ce livre, non ?

Julien Canaux



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |