#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Op´┐Żra

 Opera
Elena Botchorichvili
Les Allusifs
Prix éditeur
11.00 euros

Demain la Russie. Op´┐Żra : Un roman court, quelque part en G´┐Żorgie caucasienne, traitant des relations et amours de la population prise en otage par la guerre civile en toile de fond, mais que les autorit´┐Żs r´┐Żcusent lui pr´┐Żf´┐Żrant l´┐Żeuph´┐Żmisme conflit arm´┐Ż. Quelques passages dignes d´┐Żanthologie´┐Ż
"Partenaire de ce dossier : artslivres.com, ´┐Żdition N´┐Ż18, 1er avril 2005"


´┐Ż Voil´┐Ż qu´┐Żarrivent soudain des nuits chaudes comme les ´┐Żtreintes d´┐Żune femme. Voil´┐Ż qu´┐Żarrivent ´┐Ż Tbilissi des mouettes venues de la mer. Oiseaux crasseux et tapageurs. Voil´┐Ż qu´┐Żarrivent es r´┐Żfugi´┐Żs. Crasseux et tapageurs eux aussi. Et la d´┐Żsorganisation marche sur les talons de la guerre, pareille ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpouse g´┐Żorgienne qui accompagne son mari ´┐Ż<.

Ainsi commence ce fin roman. On ne pourra dire qu´┐ŻElena Botchorichvili manque de talent pour ouvrir ses chapitres, ni m´┐Żme de po´┐Żsie et de sens adroit de la m´┐Żtaphore. Cette premi´┐Żre favorable impression se confirme au fil des pages, ´┐Ż au plus fort de la canicule, il a gr´┐Żl´┐Ż. Le ciel a envoy´┐Ż des gr´┐Żlons de la grosseur d´┐Żun poing. Les voitures immobilis´┐Żes dans notre cour depuis la p´┐Żnurie de carburant en portent les cicatrices, comme des victimes de la variole. La gr´┐Żle a arrach´┐Ż les fruits et les feuilles de mon arbre, qui va maintenant mourir dans toute sa nudit´┐Ż ´┐Ż´┐Ż

Et les pages s´┐Ż´┐Żgr´┐Żnent ainsi, avec des descriptions tendres et imag´┐Żes de son peuple, l´┐Żauteur ´┐Żtant en effet n´┐Że dans la r´┐Żpublique caucasienne comme le laisse entendre son nom. L´┐Żindustrialisation sovi´┐Żtique, bien qu´┐Żil n´┐Ży ait aucune consid´┐Żration politicienne dans le texte autre que l´┐Żomnipr´┐Żsence du Comit´┐Ż extraordinaire, n´┐Ża pas atteint ni d´┐Żvelopp´┐Ż toute les strates de la soci´┐Żt´┐Ż, et certains habitants vivent dans les m´┐Żmes conditions que jadis.

D´┐Żailleurs, cela est aussi valable pour le reste de la population, gu´┐Żre mieux lotie sur les plans financier et mat´┐Żriel. Que ce soit en raison de la gestion politique et ´┐Żconomique du pays, o´┐Ż des rivalit´┐Żs ethniques d´┐Żbrid´┐Żes depuis la chute de l´┐ŻURSS, les salaires ne sont pas pay´┐Żs : ´┐Ż nous n´┐Żavions pas ´┐Żt´┐Ż pay´┐Żs depuis six mois. J´┐Żai vendu ma voiture, d´┐Żpos´┐Ż l´┐Żargent ´┐Ż la banque, mais la banque a fait faillite. Ma femme et moi buvions du th´┐Ż sans sucre le matin ; pour d´┐Żjeuner, nous faisions bouillir des pommes de terre. Pas de d´┐Żner. Je buvais de l´┐Żeau avant d´┐Żaller au lit, pour emp´┐Żcher mon estomac de crier. Est-ce une vie, ´┐Ża ? [´┐Ż] Voyez o´┐Ż nous en sommes r´┐Żduits : j´┐Żai un dipl´┐Żme universitaire et me voil´┐Ż tra´┐Żnant des sacs dans un march´┐Ż, comme un revendeur. Il y avait l´┐Ż plein de gens comme nous ´┐Ż´┐Ż

Alors devant des pages admirables, que manque-t-il ´┐Ż l´┐Żouvrage ? Loin de vouloir me substituer ´┐Ż l´┐Żauteur qui doit en outre bien conna´┐Żtre les r´┐Żalit´┐Żs qu´┐Żelle d´┐Żcrit, on en peut qu´┐Ż´┐Żtre d´┐Ż´┐Żu que ces lignes cit´┐Żes soient dans une maille l´┐Żche. Certaines sc´┐Żnes apparaissent ´┐Ż l´┐Żimproviste sans qu´┐Żon comprenne le lien avec la pr´┐Żc´┐Żdente, m´┐Żme si cela peut aider ´┐Ż illustrer la diversit´┐Ż des situations. Car l´┐Ż est le probl´┐Żme : on ne sent pas d´┐Żunit´┐Ż romanesque, les tranches de vie et les consid´┐Żrations d´┐Żfilent les unes apr´┐Żs les autres, bien ´┐Żcrites comme on l´┐Ża vu, mais sans r´┐Żelle logique autre que la th´┐Żmatique en sourdine du ´┐Żconflit arm´┐Ż.

Ensuite, on est ´┐Żgalement d´┐Ż´┐Żu par la faible longueur du texte, 60 pages de texte, 45 si on soustrait les pages blanches et les vides. En fait, on sent partout que la plume et les connaissances de l´┐Żauteur avaient de quoi donner un roman superbe, et de bien meilleure consistance´┐Ż Cela ´┐Żtant dit, les nombreux extraits ci-dessus suffisent pour illustre la qualit´┐Ż litt´┐Żraire de la plume, et ´┐Ż justifier qu´┐Żon s´┐Ży arr´┐Żte. C´┐Żest donc un auteur ´┐Ż surveiller

Philippe Cesse

Charles Patin O'Coohoon



+ Partenaire de ce dossier : artslivres.com

 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |