#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le Crayon de Papa

 Le Crayon de Papa
Ian Soliane
L´┐Żo Scheer
Prix éditeur
15.00 euros

Ian Soliane se montre peu. Pour ce que l´┐Żon sait de lui : n´┐Ż en 1966, il publie son troisi´┐Żme roman. Apr´┐Żs La saigne aux ´┐Żditions de la Musardine et Solange ou l´┐Ż´┐Żcole de l´┐Żos, le tout r´┐Żcent Le Crayon de Papa innove l´┐Żair de rien. D´┐Żembl´┐Że, Soliane est ´┐Ż classer nulle part sinon dans le meilleur de la production de son ´┐Żditeur L´┐Żo Scheer.

L´┐Żenfant bless´┐Ż

´┐Ż Maman est secr´┐Żtaire. ´┐Ża ne frappe pas d´┐Żembl´┐Że. Elle m´┐Żprise le maquillage. Je lui r´┐Żcitais mes fables et la carte de France. Elle ne pigeait rien aux nombres, elle n´┐Żavait jamais ´┐Żt´┐Ż au lyc´┐Że, n´┐Żavait m´┐Żme pas son certificat d´┐Ż´┐Żtudes. C´┐Ż´┐Żtait le premier gel d´┐Żhiver. Le sol ´┐Żtait dur, avec du lichen blanc. C´┐Żest comme ´┐Ża qu´┐Żon a d´┐Żbut´┐Ż.
Tiblic, va faire un c´┐Żlin ´┐Ż papa.
D´┐Żun dimanche ´┐Ż l´┐Żautre.
Tiblic, papa attend son c´┐Żlin.
Son index droit entrait dans mon anus. Au m´┐Żme moment, dans la cuisine, maman faisait ses tartines. ´┐Ż
Narrateur de son histoire, le jeune Tiblic est un enfant caustique. Brillant. A l´┐Ż´┐Żcole, ´┐Ż table ou pr´┐Żs d´┐Żun ´┐Żtang, ce gosse d´┐Ż´┐Ż peine huit ans construit ses souvenirs autour des voisins qu´┐Żon re´┐Żoit et des jeux de rues qui tournent mal. Tiblic a tout du beau m´┐Żme rassurant le gros mensonge que se font les adultes ´┐Ż propos de leur enfance.
A priori, on le plaquerait volontiers sur une photo de Bresson (o´┐Ż la photo n´┐Żest que photo) ou dans un roman d´┐ŻAnna Gavalda (o´┐Ż le livre n´┐Żest que livre). Mais non. Ian Soliane n´┐Żest pas un satisfait. Quand son Tiblic pisse au lit, se rend au cat´┐Żchisme ou regarde des westerns, Soliane le raconte moins par nostalgie que pour y ins´┐Żrer quelques phrases d´┐Żmythifiant l´┐Żenfance qu´┐Żil est trop facile, convenu et d´┐Żsarmant d´┐Żadmirer. Comme si les gosses ne se posaient pas de questions. Comme s´┐Żils ´┐Żtaient trop propres, sans d´┐Żsir. Alors oui, on pisse au lit mais cela ne traduit que des bouts de culpabilit´┐Ż. Effectivement, c´┐Żest bien joli de croire en Dieu, mais pourquoi ne parle-t-on pas de Satan au cat´┐Żchisme ? Et les westerns, pourquoi les Indiens sont-ils les seuls ´┐Ż y mourir ?
Dans cette France des hypermarch´┐Żs et des pizzas ´┐Ż domiciles, parmi ces visages ingrats, gris et vachards, Tiblic raconte son viol ´┐Ż r´┐Żp´┐Żtition. Il ´┐Żcrit cet inceste qui rend fou, terrifie. Il partage ses impressions avec la noblesse de ne pas chercher la compassion.

De l´┐Żinceste et des champs de fleurs

Si le h´┐Żros du Crayon de Papa a cette gouaille charmante, ce n´┐Żest que pour nous prendre au pi´┐Żge d´┐Żincises crues, catapult´┐Żs. Ces phrases courtes restituant la violence des vieux. ´┐Żvidemment il y a cet inceste ´┐Ż tr´┐Żs tr´┐Żs concret ´┐Ż, le crayon de papa l´┐Ż´┐Żcrivain qu´┐Żil faut tailler. ´┐Żvidemment il y a cet inceste ubiquiste, partout dans les films, la t´┐Żl´┐Żvision et les livres. ´┐Żvidemment on pourrait se demander une fois de plus si l´┐Żauteur, oui ou non, a vraiment eu droit au sien, mais Soliane, aussi ´┐Ż l´┐Żaise dans ses dialogues que dans sa construction, d´┐Żploie tant de talent que la question ne se pose pas. Quid du vrai ou du faux ? La r´┐Żponse est qu´┐Żon s´┐Żen fiche. ´┐Żvidemment qu´┐Żon s´┐Żen fiche.
Ce que l´┐Żon doit retenir est cette tragique all´┐Żgresse d'un ´┐Żcrivain ´┐Ż parler biscottes et fellation. Miel et complicit´┐Ż maternelle. ´┐Ż Face aux ´┐Żv´┐Żnements, maman se faisait les cils ´┐Ż. M´┐Żme si le style de Ian Soliane est moins sec que celui de Gr´┐Żgoire Bouiller, la quatri´┐Żme de couverture du Crayon de Papa pourrait reprendre cette phrase de Rapport sur moi (Allia) : ´┐Ż Ce sont des choses qui arrivent ´┐Ż. Plus auto-fictionnel qu´┐Żauto-journalistique, le roman de Tiblic se m´┐Żfie des codes. Il use, humblement, de l´┐Żespace immense dont il dispose. Celui de la litt´┐Żrature.

Ariel Kenig



+ Un tour chez L´┐Żo Scheer

 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |