#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
La Coiffeuse

 La Coiffeuse
Lars Gustafsson
Joelle Losfeld
Prix éditeur
12.00 euros

Le roman, paru en 1999, se d´┐Żroule au Texas, choix peu innocent quand on conna´┐Żt les pr´┐Żoccupations et le parcours de Lars Gustafsson, ´┐Żcrivain et philosophe de formation, et surtout l´┐Żactualit´┐Ż d´┐Żalors (tuerie de Waco, peine de mort) qui correspond au deuxi´┐Żme mandat de George W. Bush ´┐Ż la t´┐Żte de l´┐Ż´┐Żtat. Nous voil´┐Ż donc ´┐Ż Austin, avec nos id´┐Żes re´┐Żues et cette insondable na´┐Żvet´┐Ż qu´┐Żon pr´┐Żte volontiers ´┐Ż l´┐ŻAm´┐Żrique profonde, telle cette r´┐Żflexion qui a la vie dure : ´┐Ż Pensez-vous que les Nations-Unies projettent vraiment d´┐Żannexer l´┐ŻAm´┐Żrique ? (p.38) ´┐Ż. Il y a aussi les confusions genre ´┐Żfracture du myocarde´┐Ż dont les Am´┐Żricains, pour le coup, n´┐Żont pas le privil´┐Żge de l´┐Żexclusivit´┐Ż : ´┐Ż syst´┐Żme nerveux automatique ´┐Ż (pour autonome, p.31).

Mais il y a surtout les amalgames, courants dans la population qui, sans conna´┐Żtre les dossiers, retient quelques faits marquants qu´┐Żelle associe de mani´┐Żre fantaisiste : ´┐Ż la couche d´┐ŻOzone ´┐Żcrase toute la ville, et on sent comme une sorte de poids sur la t´┐Żte (p.40) ´┐Ż, ´┐Ż j´┐Żai lu beaucoup de livres, ´┐Ż propos de tout. Mais surtout des catastrophes, comme les changements d´┐Żinclinaison de l´┐Żaxe terrestre, les nouvelles glaciations [´┐Ż] c´┐Żest un processus qui va en s´┐Żacc´┐Żl´┐Żrant, chaque mois le ciel devient plus p´┐Żle, et les rayons cosmiques qui parviennent ainsi jusqu´┐Ż´┐Ż nous lib´┐Żrent de nouveaux types de virus capables de contribuer ´┐Ż la disparition quasi certaine de l´┐Żhumanit´┐Ż (p.77-78) ´┐Ż. C´┐Żest une illustration de la perte d´┐Żint´┐Żr´┐Żt pour la rigueur scientifique, ´┐Żgalement sensible en France, alors m´┐Żme que la coiffeuse ´┐Żtaye ses assertions ´┐Ż grand renfort de r´┐Żf´┐Żrences pseudo-scientifiques ´┐Ż Discovery Channel et autres magazines grand public.

La Coiffeuse, notre barom´┐Żtre populaire

Car tout ce qui pr´┐Żc´┐Żde, on l´┐Żapprend de la bouche du seul narrateur du roman, une coiffeuse bavarde au possible, qui laisse libre cours ´┐Ż sa pens´┐Że pendant qu´┐Żelle coupe les cheveux ´┐Ż un honorable professeur d´┐Żuniversit´┐Ż. L´┐Żartifice de la coiffeuse pour d´┐Żcrire l´┐Żopinion (am´┐Żricaine en l´┐Żesp´┐Żce mais l´┐Żid´┐Że est valable pour les autres pays) est un exercice litt´┐Żraire d´┐Żautant plus int´┐Żressant que l´┐Żauteur y m´┐Żle les clich´┐Żs que d´┐Żfend une soci´┐Żt´┐Ż donn´┐Że, et all´┐Żgrement colport´┐Żs par cette digne repr´┐Żsentante du peuple, tant par ses conversations avec la client´┐Żle que par les sujets qui l´┐Żint´┐Żressent. A notre connaissance, voici le premier roman qui en fait l´┐Żacteur principal, et m´┐Żme l´┐Żunique n´┐Ż´┐Żtaient les rares acquiescements de t´┐Żte et ´┐Żparses corrections du professeur qui l´┐Ż´┐Żcoute d´┐Żblat´┐Żrer, sans doute plus amus´┐Ż et blas´┐Ż qu´┐Żattentif et agac´┐Ż et par tant de futilit´┐Ż Il participe peu ´┐Ż la conversation, pas int´┐Żress´┐Ż par l´┐Żintense logorrh´┐Że de la coiffeuse.

Plus que les propos pr´┐Żc´┐Żdents, ce sont de nombreuses allusions qui signent son engouement pour l´┐Ż´┐Żsot´┐Żrisme. Elle parle avec les morts, croit ´┐Ż l´┐Żau-del´┐Ż, au destin, aux anges, elle est m´┐Żme voyante ´┐Ż ses heures), elle adore les rumeurs et mentionne les frasques amoureuses de tel magistrat, non sans rappeler les siennes avec le Juge Caldwell´┐Ż Mais il y a aussi des passages touchants, des faits concrets qui pars´┐Żment la vie d´┐Żune personne : comment ´┐Żlever ses enfants quand on est famille monoparentale : ´┐Ż ce n´┐Żest pas si facile d´┐Ż´┐Żtre une maman seule [´┐Ż] dans de telles conditions (p.38) ´┐Ż, ou encore l´┐Żomnipr´┐Żsence de la t´┐Żl´┐Żvision caract´┐Żristique des temps modernes, surtout aux USA, que l´┐Żauteur brosse avec maestria : ´┐Ż ´┐Ż la maison, [la t´┐Żl´┐Żvision] reste allum´┐Że des journ´┐Żes enti´┐Żres [´┐Ż] C´┐Żest comme un bruit de fond. A peu pr´┐Żs comme le ventilateur [´┐Ż] Comme un moulin ´┐Ż pri´┐Żres qui tourne tout seul. De sorte que les filles ne font plus rien d´┐Żautre que de regarder des programmes idiots (p.36) ´┐Ż. Il y a aussi l´┐Żattaque en r´┐Żgle contre les D´┐Żmocrates lorsqu´┐Żon est R´┐Żpublicain et Texan, les propos qui trahissent la banalisation de la peine de mort, le souvenir de tel criminel notoire, ou encore dans un autre registre, l´┐Żabsence de participation ´┐Ż des activit´┐Żs culturelles : ´┐Ż Mon dieu, il y a tellement d´┐Żann´┐Żes que je n´┐Żai plus ´┐Żt´┐Ż au th´┐Ż´┐Żtre (p.64) ´┐Ż. Accessoirement, la coiffeuse prouve qu´┐Żelle a excellente m´┐Żmoire, m´┐Żme si elle est parfois distraite.

Cependant, il est dommage que l´┐Żauteur ait trop d´┐Żlay´┐Ż son propos. En effet, la coiffeuse se perd souvent en consid´┐Żrations sans int´┐Żr´┐Żt, preuves de l´┐Żignorance et la superficialit´┐Ż que l´┐Żauteur entend certes d´┐Żcrire. On a compris l'id´┐Że, mais les longueurs st´┐Żriles dans ce court roman ´┐Żprouvent autant la port´┐Że du texte que la patience du lecteur : un texte plus ramass´┐Ż aurait gagn´┐Ż en poigne comme en saveur. Le livre se lit en quelque 90 minutes, et comme un texte se lit deux ´┐Ż trois fois plus vite qu´┐Żil ne se dit, il semble qu´┐Żen situation r´┐Żelle la coiffeuse ait d´┐Ż parler quelque trois heures d´┐Żaffil´┐Że au bas mot ! C´┐Żest trop, beaucoup trop pour une coupe d´┐Żhomme, pas assez pour une dame. Cette invraisemblance de la dur´┐Że serait parfaitement pardonnable si la qualit´┐Ż du texte et du propos avait ´┐Żt´┐Ż constamment ´┐Ż la hauteur, puisqu´┐Żil s´┐Żagit de privil´┐Żgier le fond sur la forme, d´┐Żutiliser la coiffeuse pour illustrer la pens´┐Że profonde d´┐Żun peuple.

D´┐Żailleurs, l´┐Żid´┐Że d´┐Żutiliser la coiffeuse reste g´┐Żniale et l'on peut s´┐Ż´┐Żtonner qu'elle n´┐Żait pas ´┐Żt´┐Ż exploit´┐Że auparavant, car le barom´┐Żtre populaire qu´┐Żest la coiffeuse bavarde, plus que la fleuriste ou la sup´┐Żrette du coin, a de quoi enrichir la litt´┐Żrature mondiale. Malgr´┐Ż certaines r´┐Żserves, cette id´┐Że du livre est excellente, et m´┐Żriterait de faire recette.

Philippe Cesse



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |