#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Un pur roman

 Un pur roman
Louis Lanher
Au diable Vauvert
Prix éditeur
19.00 euros

A la t´┐Żl´┐Żvision, dans les ann´┐Żes 90, Christine Ockrent posait une bien belle question aux personnalit´┐Żs de cette ´┐Żpoque: qu´┐Żavez-vous fait de vos vingt ans ? Et puis d´┐Żautres, qui en d´┐Żcoulaient. Qu´┐Żavez-vous fait de vos r´┐Żves, de vos id´┐Żes, de vos d´┐Żsirs d´┐Żavant ? Que sont devenues vos nuits, vos jours aussi? Qu´┐Żest devenu ce flot d´┐Żinsouciance, cette tension f´┐Żbrile, la vision vaporeuse d´┐Żun futur souriant, incertain ? Quand votre naivet´┐Ż ´┐Żtait sublime, et vos actes inesp´┐Żr´┐Żs. C´┐Ż´┐Żtait ´┐Ż peu pr´┐Żs ´┐Ża, et ´┐Ża donnait de belles ´┐Żmissions.

Une pure r´┐Żponse

Si l´┐Żon se prend ´┐Ż vouloir ´┐Ż notre tour r´┐Żpondre ´┐Ż cette question on trouvera, dans le deuxi´┐Żme roman de Louis Lanher, en creux, une r´┐Żponse simple de trentenaire. Qui tient dans un texte, Un pur roman, que l´┐Żon se prend de face. Virgil, le narrateur, entour´┐Ż de ses potes Ben et Jean-Guy, nous le disent au travers de vingt-trois chapitres au style "parl´┐Ż-´┐Żcrit" : du Xanax, des filles tr´┐Żs jeunes, Grand Capital sur Loft 6, Tout le monde est hard pr´┐Żsent´┐Ż par Thierry Hard, des vestes en velours noir, des experts-comptables us´┐Żs, des cr´┐Żas satur´┐Żs, des t´┐Żl´┐Żphones portables roses, Capitaine Flam, des r´┐Żunions, des couloirs, des i-macs, des chiffres : 1, 2, 3 avec menu principal, et l´┐ŻIle de l´┐Ż´┐Żrection. Du Xanax, encore, Chlo´┐Ż, Marc-Edouard, Fashion´┐ŻArt, des chics types, des boites de prod, Ariel Fishman. Et le r´┐Żve de Clara, 12 ans, qui remplace si joliment les notres et les rel´┐Żgue´┐Ż ailleurs : "devenir c´┐Żl´┐Żbre, chanteuse ou animatrice t´┐Żl´┐Ż, mais plut´┐Żt chanteuse".
Circulation circulaire, d´┐Żperdition, r´┐Żp´┐Żtition, contradiction. Plus d´┐Żhistoires, mais des comportements, semblables, g´┐Żn´┐Żralisables, comme si c´┐Ż´┐Żtait l´┐Ż´┐Żpoque qui voulait ´┐Ża. Comme s´┐Żil ´┐Żtait inenvisageable de m´┐Żme penser pouvoir s´┐Żen ´┐Żchapper. Une r´┐Żsignation, inconsciente, une acceptation, de tout, au prix d´┐Żun second degr´┐Ż. Une mani´┐Żre d´┐Ż´┐Żtre sans ´┐Żtre totalement, un rapport soumis ´┐Ż l´┐Żimage. Un long travelling en plan s´┐Żquence dans les soir´┐Żes chics de la capitale, o´┐Ż se c´┐Żtoieraient bimbos et animateurs t´┐Żl´┐Ż. M´┐Żpris, convoitise, ennui. Et surtout d´┐Żautres cam´┐Żras, filmant, elles aussi, leur propre d´┐Żch´┐Żance aussit´┐Żt port´┐Że au seuil de la gloire universelle.

Un pur cynisme

Ce qu´┐Żil reste de nos vingt ans : la vision d´┐Żun monde tout ´┐Ż la fois morcel´┐Że et globale. Des confettis, des actes minimalistes aussi passionnants que d´┐Żrisoires, autour desquels s´┐Żorganise un univers. Dans le livre de Louis Lanher, le moindre d´┐Żtail devient sympt´┐Żme, et son dispositif r´┐Żp´┐Żtitif ne dit rien d´┐Żautre que : tout est naze, rien ne vaut la peine, mais notre grandeur r´┐Żside dans notre conscience de ´┐Ża. C´┐Żest notre conscience, notre acceptation, qui fait de nous des types tr´┐Żs biens. Des types qui analysent l´┐Żhorreur sans espoir d´┐Żun monde r´┐Żduit ´┐Ż des objets, ´┐Ż des groupes, ou ´┐Ż des ´┐Żmissions de t´┐Żl´┐Żvision. Ce qu´┐Żil reste de nos vingt ans pour Louis Lanher : un cynisme ´┐Ż toute ´┐Żpreuve, un rire nerveux, seul espoir de survie.

Dans les ann´┐Żes 90, le personnage jou´┐Ż par Winona Ryder dans le film G´┐Żn´┐Żration 90 (Reality bites), posait une autre question : Qu´┐Żallons-nous faire maintenant ? Comment allons-nous g´┐Żrer cet h´┐Żritage d´┐Żsastreux ? Elle voulait dire : Qu´┐Żallons-nous faire de nos vingt ans ? Et sa r´┐Żponse ´┐Żtait simple : J´┐Żai pas de r´┐Żponse. C´┐Ż´┐Żtait au tout d´┐Żbut de film, et ´┐Ża voulait tout dire. Qu´┐Żelle et ses amis allaient faire avec, qu´┐Żils allaient se d´┐Żbrouiller tout seuls. Qu´┐Żils assumaient, qu´┐Żils avaient fait le deuil de leurs parents. Et ´┐Ża donnait un beau film, plein d´┐Żespoir, malgr´┐Ż l´┐Ż´┐Żtat du monde, pour ces futurs trentenaires.

Alors on ne comprend pas. Comme s´┐Żil y avait eu une discontinuit´┐Ż temporelle, une erreur quelque part. Sauf qu´┐Żil n´┐Ży en a pas : Winona Ryder elle devenue Agathe, cette fille qui s´┐Żenflamme pour un fer ´┐Ż repasser de collection accroch´┐Ż au mur d´┐Żune auberge de province que Virgil drague dans un salon pour cr´┐Żas. Nous sommes bien ces ´┐Żtres tristes et d´┐Żj´┐Ż morts que d´┐Żcrit en riant Louis Lanher. Temporellement en tout cas. Parce que sinon´┐Ż On veut bien le flingue que son ami Nicolas Rey proposait en promo de fournir avec son propre roman. A moins que´┐Ż
A moins que nous soyons vraiment foutus, pour de vrai. Et qu´┐Żil n´┐Ży ait plus que quelques utopistes comme Camille de Toledo pour croire encore ´┐Ż un romantisme les yeux ouverts. Allez savoir´┐Ż

Laurent Allen-Caron



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |