#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
La mort d'Act´┐Żon

 La Mort d´┐ŻAct´┐Żon
Bernard Dilasser
La Diff´┐Żrence
Prix éditeur
12.00 euros

Mythologique ou religieux ? Capitale question que celle pos´┐Że par ce premier roman, la Mort d´┐ŻAct´┐Żon. Retranch´┐Ż du reste du monde, Bernard Dilasser pose un cas de conscience terrible : on a beau ´┐Żtre reclus dans sa cabane au fond du jardin, il est toujours possible de publier un bon premier roman.

La Mort d´┐ŻAct´┐Żon, transposition du mythe ´┐Żponyme o´┐Ż comment une d´┐Żesse devient du hasch, un noble chasseur, un leader d´┐Żun groupuscule d´┐Żextr´┐Żme droite et une meute de chiens, son second. Construit sur trois piliers narratifs (dialogue, r´┐Żcit et r´┐Żflexion), dans des styles tout ´┐Ż fait diff´┐Żrents, Dilasser nous livre trois sc´┐Żnes. Trois regard sur la l´┐Żgende.

Livre premier : garde ´┐Ż vue



´┐Ż Tandis que diane se baigne dans la fontaine de Gargaphie, Act´┐Żon errant d´┐Żun pas incertain dans ce bocage qui lui est inconnu, arrive dans l´┐Żenceinte sacr´┐Że (´┐Ż) o´┐Ż le teint de Diane est expos´┐Że au regard d´┐Żun mortel (´┐Ż) elle lui jette au front cette onde vengeresse ´┐Ż.
Un commissariat, un interrogatoire. Le second d´┐Żun minuscule groupuscule n´┐Żo-fasciste avoue avoir assassin´┐Ż avec pr´┐Żm´┐Żditation son chef. Se prenant pour l´┐Żap´┐Żtre d´┐Żun combat qu´┐Żil pr´┐Żtend religieux, ´┐Ż les adversaires de l´┐ŻEglise me retrouveront sur leurs chemins ´┐Ż, (si tant est que la religion soit la manifestation de la haine, du m´┐Żpris et de la vengeance), il livre le r´┐Żcit de ses actes et leurs mobiles, se r´┐Żfugiant derri´┐Żre le Livre de l´┐ŻApocalypse, qu´┐Żil cite comme commandement. ´┐Ż Tu as mis ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpreuve ceux qui usurpent le titre d´┐Żap´┐Żtre et les as trouv´┐Ż menteurs ´┐Ż. Car c´┐Żest bien de trahison qu´┐Żest accus´┐Ż le ´┐Ż chef Act´┐Żon ´┐Ż.
Durant sa garde ´┐Ż vue, le second raconte cette nuit qui deviendra le mobile d´┐Żun meurtre pr´┐Żm´┐Żdit´┐Ż. Lors d´┐Żune battue de stup´┐Żfiants, le groupuscule tombe sur un dealer et comme ´┐Ż l´┐Żaccoutum´┐Ż, lui confisque sa barrette de chanvre, mais le ´┐Ż chef Act´┐Żon ´┐Ż la garde sur lui et son second le surprend. Le mal est fait. La trahison s´┐Żest accomplie devant la tentation du hasch. Il est d´┐Żs lors condamn´┐Ż en attendant l´┐Ż´┐Ż onde vengeresse ´┐Ż.
Elle viendra un soir. Alors que devant sa t´┐Żl´┐Ż, le chef Act´┐Żon partira en trip fa´┐Żon je vole, il surgira et lui portera son coup de glaive vengeur.

Livre deuxi´┐Żme : Final trip.


Le r´┐Żcit est maintenant celui du chef Act´┐Żon. Ses questions sur son combat, son amour pour sa m´┐Żre ? Ne deviendrait-il pas seulement humain ?
´┐Ż De la t´┐Żte du prince du prince s´┐Ż´┐Żl´┐Żve un bois rameux, ses oreilles se dressent en pointe, tout son corps se couvre d´┐Żune peau tachet´┐Że. Il fuit. Il s´┐Ż´┐Żtonne dans sa course de sa l´┐Żg´┐Żret´┐Ż, malheureux qu´┐Żil est il n´┐Ża plus de voix. Il g´┐Żmit, et ce fut son langage. Il n´┐Żavait conserv´┐Ż de l´┐Żhomme que sa raison ´┐Ż.
En voyage chanvresque, il est victime d´┐Żhallucinations, de r´┐Żv´┐Żlations. Act´┐Żon, apr´┐Żs avoir ´┐Żt´┐Ż chang´┐Ż en cerf, fut d´┐Żvor´┐Ż par ses chiens qui ne le reconnaissairent pas. Ici, le chef Act´┐Żon est mortellement poignard´┐Ż par celui qui fut son disciple, aveugl´┐Ż par la d´┐Żch´┐Żance. Tragique destin. D´┐Żlivrance certaine.

Livre troisi´┐Żme : le chant dolent de la m´┐Żre


C´┐Żest ´┐Ż la m´┐Żre que revient la derni´┐Żre partie de la transposition. Le sort de son fils est alors transfigur´┐Ż en passion christique. Son fils est mort. Elle a mal, elle pleure. La m´┐Żre reste pourtant debout. Stabat Mater. ´┐Ż Debout la m´┐Żre douloureuse pr´┐Żs de la croix ´┐Żtait en larmes devant son fils suspendu (´┐Ż) Qui pourrait sans souffrir comme elle contempler la tendre M´┐Żre douloureuse avec son fils ´┐Ż. (NDLR : extrait de Pergolese in Stabat Mater).

La faiblesse du chef Act´┐Żon devant le hasch est semblable ´┐Ż celle d´┐ŻAct´┐Żon et de son regard pos´┐Ż sur Diane. L´┐Żimage de la contemplation de la beaut´┐Ż (ou de la curiosit´┐Ż) au lieu d´┐Żune ali´┐Żnation, la m´┐Żtamorphose d´┐ŻAct´┐Żon se charge alors d´┐Żune valeur de transcendance. Du mythe d´┐ŻAct´┐Żon, Dilasser pr´┐Żsente une parabole o´┐Ż il est difficile de ne pas s´┐Żincliner devant l´┐Żexpiation d´┐Żun homme, quand bien m´┐Żme il est l´┐Żauteur et l´┐Żinstigateur des pires crimes. Cet acte finalement tr´┐Żs humain les conduira ´┐Ż leurs pertes. Soumis ´┐Ż l´┐Żinexorable tentation, ne sommes nous pas l´┐ŻAct´┐Żon de ses d´┐Żchir´┐Żs ? Et l´┐Ż´┐Żclat de nos ´┐Żmes est si bien alt´┐Żr´┐Ż qu´┐Żelle, qui devrait nous faire vivre, nous tue.


Charles Patin O´┐ŻCoohoon

NB : les passage en italique sont extraits du livre III des M´┐Żtamorphoses d´┐ŻOvide, r´┐Żcit du mythe d´┐ŻAct´┐Żon.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |