#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Lieu Commun

 Lieu Commun
Bruce Bégout
Allia
Prix éditeur
6.00 euros


En refermant la porte d´┐Żune chambre anonyme, il ne lui restera plus qu´┐Ż´┐Ż s´┐Żendormir... et repartir, demain. Le client du motel est ainsi : pour lui, aucun but au voyage. Les quatre murs ne l´┐Żemprisonnent m´┐Żme pas ; ils ne peuvent que l´┐Żaccueillir, toujours en transit dans une soci´┐Żt´┐Ż elle-m´┐Żme instable. Du motel ou de cet " hoboh´┐Żme", on ne sait qui a engendr´┐Ż l´┐Żautre.


ESSEULEMENT ET INDIFFERENCE

Vide de sens, le motel s´┐Żemplit toujours de destin´┐Żes qui se croisent mais ne se regardent pas. On sait qu´┐Żil y a un autre, on le voit au fond du couloir, on l´┐Żentend tousser ´┐Ż travers la cloison mais on ne lui parle pas. Endroit d´┐Żsordonn´┐Ż o´┐Ż r´┐Żgne l´┐Żataraxie. Il s´┐Żen faut toujours de peu pour qu´┐Żune syllabe ne disparaisse au petit matin : ne resterait alors que l´┐Żataxie. "Involontairement ou non, le motel nous renvoie ´┐Ż l´┐Żexp´┐Żrience primordiale mais difficile ´┐Ż d´┐Żcrire de la sociabilit´┐Ż subversive : l´┐Żesseulement et l´┐Żindiff´┐Żrence."(chap. 11)

Satur´┐Ż de neutralit´┐Ż, cet h´┐Żtel pour for´┐Żats de la route d´┐Żgueule pourtant de couleurs et de propositions ind´┐Żcentes : celles des n´┐Żons de l´┐Żenseigne criarde, celles des distributeurs de sodas dans le hall - vide n´┐Żcessairement - , celles des rendez-vous secrets exp´┐Żdi´┐Żs en dix minutes et d´┐Żune soci´┐Żt´┐Ż o´┐Ż la loi du march´┐Ż impose toujours de s´┐Żadapter. Au moins, dans le motel, pas de question : comment s´┐Żadapter au n´┐Żant ?


WELCOME TO A NOUVEAU DEPART

Celui qui entre dans le motel sait donc d´┐Żj´┐Ż qu´┐Żil va en sortir : "Check in, check out, l´┐Żautoroute ´┐Ż c´┐Żt´┐Ż" selon Pierre, consommateur, itin´┐Żrant fran´┐Żais rencontr´┐Ż l´┐Ż-bas par l´┐Żauteur. Dans son petit livre dense, Bruce B´┐Żgout montre aussi en quoi le motel donne acc´┐Żs ´┐Ż une r´┐Żalit´┐Ż urbaine cr´┐Ż´┐Że par les ´┐Żtats-Unis o´┐Ż d´┐Żsocialisation, mobilit´┐Ż et uniformit´┐Ż sont identifi´┐Żes comme les g´┐Żnitrices de son objet d´┐Ż´┐Żtude.

Mais, par un r´┐Żflexe d´┐Żaudace esth´┐Żtique, il r´┐Żussit enfin ´┐Ż esquisser une signification de ce qui ne se r´┐Żduit pas ´┐Ż un b´┐Żtiment et cultive en m´┐Żme temps une banalit´┐Ż ali´┐Żnante. Car il est rare que l´┐Ż´┐Żtre humain vive une exp´┐Żrience sans lui donner un sens : ainsi les motels sont-ils souvent incubateurs de nouveaux d´┐Żparts.


AVEC HITCHCOCK ET BAUDRILLARD

Le texte de Bruce B´┐Żgout se donne ´┐Ż lire comme une ´┐Żtude compl´┐Żte sur une ´┐Żuvre d´┐Żart investie par des clients qui s´┐Żaccommodent de cette "machine ´┐Ż produire de l´┐Żennui". Une analyse pertinente du film Psychose ici, une digression sur les serial-killers l´┐Ż, l´┐Żexpos´┐Ż clair d´┐Żune pens´┐Że de Baudrillard plus loin d´┐Żmontrent que la pens´┐Że en mouvement de l´┐Żauteur tient du r´┐Żel raisonnement mais s´┐Żadresse aussi aux non-initi´┐Żs. L´┐Ż est la victoire d´┐Żun tel essai : dans un style clair, nourrir une r´┐Żflexion objective. O´┐Ż de r´┐Żelles recherches stylistiques r´┐Żv´┐Żlent une plume : quand B´┐Żgout ´┐Żtudie, par exemple, l´┐Żuniformisation des attitudes, l´┐Żanonyme "on" s´┐Żimpose subrepticement (chap. 9).

En ethnologue, B´┐Żgout d´┐Żlivre in extenso des t´┐Żmoignages d'anonymes hoboh´┐Żmes quand everyone has something to say. L'essai donne un sens ´┐Ż la banalit´┐Ż de ces paroles. B´┐Żgout, philosophe pratiquant. ´┐Ż la crois´┐Że des ´┐Żtudes de l´┐Żauteur sur la quotidiennet´┐Ż et de son pr´┐Żc´┐Żdent essai sur Las Vegas (Z´┐Żropolis), Lieu commun explique et donne ´┐Ż vivre le motel. Le r´┐Żcit d´┐Żun mythe moderne ou Barthes dans une chambre de 10m´┐Ż le long de la route 66.

Olivier Stroh



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |