#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Petit d´┐Żjeuner chez Tyrannie (suivi de Le cr´┐Żtinisme alpin par Pierre Jourde)

 Petit d´┐Żjeuner chez Tyrannie (suivi de Le cr´┐Żtinisme alpin par Pierre Jourde)
Eric Naulleau
La fosse aux ours
Prix éditeur
16.00 euros


A bien regarder le macrocosme litt´┐Żraire fran´┐Żais pourrait nous prendre l´┐Żenvie de relire La guerre des boutons de Louis Pergaud, "observateur savoureux de la vie des b´┐Żtes [...] et des m´┐Żurs paysannes" comme il est ´┐Żcrit dans l´┐Ż´┐Żdition 1989 du Petit Larousse, ainsi que l´┐Żint´┐Żgrale de la s´┐Żrie culte des ann´┐Żes 80, ´┐Ż savoir l´┐Żin´┐Żnarrable Dallas. Nul besoin de faire de comparaisons h´┐Żtives ici, il suffit juste de regarder l´┐Żoriginal, et presque tout y sera. Mais ne mettons pas de l´┐Żhuile sur ce feu qui n´┐Żest ni de Dieu ni de paille, mais plut´┐Żt de pacotille et sans cotillons pour les uns, et d´┐Żurgence spirituelle et d´┐Żint´┐Żgrit´┐Ż bafou´┐Że pour les autres qui signent l´┐Ż un second volet en r´┐Żponse aux premiers qu´┐Żil n´┐Żest plus besoin de citer (au moins, tout risque de proc´┐Żdure juridique sera ´┐Żcart´┐Ż).

"Et c´┐Żest reparti pour un tour !" s´┐Żexclamerait n´┐Żimporte quel trublion ´┐Ż l´┐Żhumour un peu absurde. Mais le trublion ´┐Ż qui nous avons affaire s´┐Żappelle Pierre Jourde, et il a la v´┐Żrit´┐Ż de l´┐Żintelligence ´┐Ż ses c´┐Żt´┐Żs, telle un chien de garde beaucoup plus redoutable que les tentatives de censure exerc´┐Żes sur eux, c´┐Żest-´┐Ż-dire sur le trublion en question et la v´┐Żrit´┐Ż. Car le mot v´┐Żrit´┐Ż est m´┐Żme un peu trop fort dans le cas pr´┐Żsent : ´┐Ż l´┐Ż´┐Żre de l´┐Żautofiction, pourquoi ne pas parler tout simplement de r´┐Żalit´┐Ż ? Dans son ouvrage intitul´┐Ż La litt´┐Żrature sans estomac, l´┐Żauteur-trublion s´┐Ż´┐Żvertue juste ´┐Ż d´┐Żcrire une situation donn´┐Że. Comme en un rapport qui serait plus m´┐Żditatif qu´┐Żadministratif. Mais il ne faut pas confondre m´┐Żditatif et m´┐Żdisant : tout est l´┐Ż. Dire le mal serait donc m´┐Żdire, pour certaines personnes dont il est question dans ce livre paru ´┐Ż L´┐ŻEsprit des P´┐Żninsules au printemps dernier. Soit. La linguistique est une science parfois d´┐Żroutante, n´┐Żimporte quel universitaire un peu sens´┐Ż vous le dira, surtout quand on s´┐Żattarde sur le comportement de certains individus qui se permettent de faire d´┐Żvier le sens plus vite que la musique, surtout quand l´┐Żair ne leur pla´┐Żt pas. Quitte ´┐Ż devenir orduriers, dans la plus factice des bonnes fois.

Eh oui, c´┐Żest ´┐Ża aussi, le milieu litt´┐Żraire fran´┐Żais, ces petites escarmouches dont n´┐Żaura jamais vent, par exemple, untel jeune de banlieue trop occup´┐Ż ´┐Ż suivre des s´┐Żries t´┐Żl´┐Ż aussi insipides que peuvent ´┐Żtre ingrates ses conditions de vie. C´┐Żest v´┐Żrifiable : r´┐Żsoudre le probl´┐Żme d´┐Żalcoolisme du p´┐Żre ainsi que le deuil du grand fr´┐Żre qui finit ses jours en prison, sans parler de la d´┐Żpression de la m´┐Żre qui s´┐Żensuit, tout cela existe ´┐Żgalement, m´┐Żme si on nous r´┐Żtorque que ´┐Ża sonne rudement m´┐Żlo, voire path´┐Żtique (" C´┐Żest bon pour un t´┐Żl´┐Żfilm ou un long m´┐Żtrage de Ken Loach, moi je n´┐Ży peux rien, j´┐Żai ma vie qui me pose d´┐Żj´┐Ż pas mal de probl´┐Żmes vous comprenez, etc. " pourrait r´┐Żpliquer n´┐Żimporte quelle personne sans compassion). Et m´┐Żme chez les fran´┐Żais moyens, voire chez ceux qui ont un peu plus de moyens, para´┐Żt-il que le malheur peut s´┐Żvir. Alors les infortunes de ceux qu´┐Żon n´┐Żoserait citer nous poussent ´┐Ż sourire avec indulgence. "On croit r´┐Żver", diront les gens de bon sens. Eh non, ce n´┐Żest pas un r´┐Żve, c´┐Żest ´┐Żcrit noir sur blanc, en cent six pages par Eric Naulleau, et en quarante-sept par Pierre Jourde. Laissez-vous inviter ´┐Ż ce petit d´┐Żjeuner, m´┐Żdisez, euh m´┐Żdites, euh non, m´┐Żditez sur la condition humaine et allez marcher un peu partout, parmi les rues et les faubourgs. Prenez la temp´┐Żrature de l´┐Żair ambiant, qu´┐Żil fasse froid ou chaud, vous verrez, la b´┐Żtise r´┐Żussit toujours ´┐Ż envahir un peu l´┐Żatmosph´┐Żre. Mais il est une riposte qui fait mouche, c´┐Żest l´┐Żesprit critique. Et il faut croire que la critique est devenue une p´┐Żninsule peu visit´┐Że, o´┐Ż pourtant poussent de beaux fruits de raisonnements et, oserons-nous ce mot, allez, oui, d´┐Żintelligence. Nous apprendrons ainsi que la critique n´┐Żest pas forc´┐Żment le fruit de l´┐Żaigreur, mais peut tout aussi bien provenir "de l´┐Żenvie de s´┐Żamuser, de l´┐Żirrespect, de la col´┐Żre devant de fausses valeurs ou tout simplement du d´┐Żsir de donner son avis", ce qui, pour toute personne au Q.I raisonnable, est une ´┐Żvidence (p. 141).

H´┐Żlas, certains forcent Pierre Jourde ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcrire ; c´┐Żest vrai, on avait t´┐Żt fait de l´┐Żoublier, notre esprit critique, vu l´┐Żaplanissement et l´┐Żaffadissement de l´┐Żautre PAF, le Paysage Artistique Fran´┐Żais (il n´┐Ży a pas que la t´┐Żl´┐Żvision qui aurait droit ´┐Ż son paysage). Pierre Jourde donne son opinion et voil´┐Ż comment certains, malgr´┐Ż eux, puisqu´┐Żils s´┐Żaffichent victimes de viles accusations (l´┐Żaspect de vilenie n´┐Żengage qu´┐Żeux, et le terme accusation a vite fait de remplacer l´┐Żid´┐Że de constat), nous font oublier que nous vivons dans une R´┐Żpublique, et que d´┐Żautres nous le rappellent avec comme seuls soucis la probit´┐Ż et l´┐Żint´┐Żgrit´┐Ż, valeurs l´┐Żg´┐Żrement en voie de disparition ces derniers temps. Il serait donc judicieux de lire, dans la foul´┐Że, les ´┐Żuvres du m´┐Żme ordre : Le cadavre bouge encore, collectif sous la direction de Pierre Bottura et Olivier Rohe, Chronic´┐Żart/L´┐Żo Scheer, 2002, Le Pari litt´┐Żraire, Editions Esprit, 1994, et Qui a peur de la litt´┐Żrature ?, du m´┐Żme Jean-Philippe Domecq.

Toutes ces histoires de d´┐Żtractions peuvent ainsi donner lieu ´┐Ż une saga d´┐Ż´┐Żpisodes de plus en plus rocamburlesques, surtout quand les diffam´┐Żs usent ´┐Ż leur tour de diffamation (le concept de "correspondance priv´┐Że" comme preuve imparable risque de faire des ´┐Żmules : attention, d´┐Żautres pourraient s´┐Żen servir... Mais la col´┐Żre, souvent due ´┐Ż une culpabilit´┐Ż, ne perturbera pas leur sagesse : ils n´┐Żen feront rien). Tout cela sent la stupidit´┐Ż de la discorde, ´┐Żclair´┐Że par les auteurs qui n´┐Żen voulaient pas autant et qui ont le m´┐Żrite de signer leur engagement dans ce combat presque truqu´┐Ż ´┐Ż leur insu. Car finalement les lecteurs du journal cit´┐Ż dans leur texte continueront d´┐Żacheter leur quotidien avec l´┐Żint´┐Żr´┐Żt du lecteur-voyeur qui sommeille en eux, alors que Naulleau et Jourde r´┐Żvent d´┐Żun lecteur-voyant, tout du moins ´┐Żclair´┐Ż. Tout cela se passant loin du r´┐Żel o´┐Ż se d´┐Żbat le jeune de banlieue dont nous parlions, loin du r´┐Żel de la plupart des citoyens qui n´┐Żen sont plus vraiment puisqu´┐Żils s´┐Żen fichent pas mal, de tout cela, notamment de la probit´┐Ż et de l´┐Żint´┐Żgrit´┐Ż de ceux qui les informent. Ils ont d´┐Żautres chats ´┐Ż fouetter, c´┐Żest un fait, mais ceux dont il est question dans ce Petit d´┐Żjeuner valent tout de m´┐Żme le d´┐Żtour pour mieux revenir ´┐Ż la r´┐Żalit´┐Ż.

Et la r´┐Żalit´┐Ż, c´┐Żest bien ´┐Ż la mode (t´┐Żl´┐Żvisuelle, entre autres), pourtant ? Notamment pour ceux qui aiment s´┐Żen servir (surtout celle qu´┐Żon invente... "Tout est vrai puisque je l´┐Żai invent´┐Ż" disait Vian) pour la rendre encore plus r´┐Żelle, proche de nous, avec ce joli regard de Gorgone qui cherche ´┐Ż nous p´┐Żtrifier. Pas de chance, elle pue de la gueule en ce moment et certains poss´┐Żdent encore le r´┐Żflexe salvateur de tourner le visage, et de nous le dire.

Richard DALLA ROSA



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |