#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Trois jours pour rien

 Trois jours pour rien
G´┐Żraldine Maillet
Balland
Prix éditeur
18.00 euros

Il y a ce facteur amoureux et mythomane, cette jeune actrice ind´┐Żpendante qui vit encore des sous de papa. Et puis ce piteux directeur d´┐Żagence qui se croit irr´┐Żsistible, cette provinciale ´┐Ż mont´┐Że ´┐Ż ´┐Ż Paris pour r´┐Żaliser ses ambitions (devenir secr´┐Żtaire d´┐Żune agence fashion), ce couple de barman presque ´┐Ż la retraite. Enfin le booker qui booke et qui se shoote, une prostitu´┐Że fatigu´┐Że de l´┐Ż´┐Żtre, deux p´┐Żres qui l´┐Żchent leurs familles respectives pour courir apr´┐Żs d´┐Żimprobables pass´┐Żs.

Tout ´┐Ża sur fond d´┐Żautoroutes o´┐Ż certains fuient et o´┐Ż certains se retrouvent, de d´┐Żjeuners d´┐Żaffaires dans les bistrots du quartier, de podiums o´┐Ż les mod´┐Żles fam´┐Żliques tirent la gueule. Le livre n´┐Żest pas simplement une compil´┐Ż de visages aux lourdes et diverses probl´┐Żmatiques, ni m´┐Żme un simple d´┐Żfil´┐Ż de marionnettes perdues ; nous tenons ´┐Żgalement dans ce livre l´┐Żexpression d´┐Żun regard sans complaisance port´┐Ż sur le milieu de la mode, sur le monde guid´┐Ż par l´┐Żapparence. Voici le regard ´┐Żacerbe- d´┐Żune G´┐Żraldine Maillet sans amertume, analyste de certains traits humains, qui en profite pour r´┐Żgler au d´┐Żtour de portraits parlants quelques comptes personnels.

Et cela donne une galerie de personnages qui se meuvent, en un laps de temps tr´┐Żs bref ´┐Ż trois jours, le titre le confirme. Ils se croisent les uns les autres, se croisent et se manquent, ou ne se croisent pas. Peu importe. Car tous seront confront´┐Żs ´┐Ż la m´┐Żme r´┐Żalit´┐Ż : leur immuabilit´┐Ż, l´┐Żimpossibilit´┐Ż de changer avec le temps et les ´┐Żv´┐Żnements qui les ´┐Żprouvent. On pourrait presque les r´┐Żsumer ainsi : des loosers, plus ou moins conscients de l´┐Ż´┐Żtre, et tous effroyablement seuls ´┐Ż ´┐Ż la fois tristes et satisfaits de ce sort.

Le style se veut tranchant, syncop´┐Ż et rapide : on taillade, on ne s´┐Żattarde pas sur les sentiments, pas de d´┐Żcorticage psychologique. On filme, on shoote, dans la bo´┐Żte, ce pourrait ´┐Żtre un documentaire animalier. Et tous de d´┐Żvoiler trois jours de leur vie, bien remplis en apparence, bien d´┐Żprimants... bien vides. Si G´┐Żraldine Maillet parvient ´┐Ż nous faire croire qu´┐Żil y a de la vie en ses personnages et autour d´┐Żeux, ce sera pour mieux nous balancer, quelque peu brutalement, qu´┐Żau fond il n´┐Ży avait l´┐Ż que trois jours un peu grotesques, orchestr´┐Żs par les effets sp´┐Żciaux qui coulent de sa plume. A la minute pr´┐Żs, et nous n´┐Ży voyions que du feu.

Un seul personnage parviendra ´┐Ż se tirer d´┐Żaffaire : confront´┐Że ´┐Ż la mort tout comme les autres (chacun exp´┐Żrimente le deuil : une s´┐Żur et une fille, un coll´┐Żgue de travail, un mari et une femme, un p´┐Żre et un beau-p´┐Żre manqu´┐Ż, etc.), c´┐Żest pourtant bien elle qui va tout r´┐Żveiller. Claire est un ancien mannequin ´┐Ż la retraire, reconvertie en ´┐Żcrivaine malchanceuse, perdue dans cette vie qui lui correspond peu et compl´┐Żtement. Elle adore la m´┐Żre de son mari (si si, cela para´┐Żt invraisemblable mais c´┐Żest vrai !) mais celle-ci meurt d´┐Żune tumeur. L´┐Żinspiration revient. Quant au succ´┐Żs´┐Ż le livre ne le dit pas. Pudeur, G´┐Żraldine Maillet ne va pas tout dire ´┐Ż ce moment pr´┐Żcis et unique o´┐Ż elle parle d´┐Żelle´┐Ż

M´┐Żme si en r´┐Żalit´┐Ż, tout le livre parle d´┐Żelle, de mani´┐Żre bien affich´┐Że quoique d´┐Żtourn´┐Że, et c´┐Żest l´┐Ż l´┐Żune de ses r´┐Żussites. D´┐Żgo´┐Żt pour la mode et pour les limites humaines, avec son lot de qu´┐Żtes de r´┐Żsolutions familiales et amoureuses. Impossible de faire le tri, de dire qui et quoi, mais on sent le livre vibrer d´┐Żune impatiente sinc´┐Żrit´┐Ż, et c´┐Żest ce que l´┐Żon en gardera.

J. L. N.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |