#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Paris pour le pire

 Paris pour le pire
Anne Le Cam
Arl´┐Ża
Prix éditeur
15.00 euros

Un livre pour le moins d´┐Żcal´┐Ż : o´┐Ż l´┐Żauteur d´┐Żvoile son obsession pour la propret´┐Ż et les odeurs. Pour peu cela tiendrait de la scatologie. Car Anne Le Cam s´┐Żest mise en t´┐Żte de parler de Paris et de toutes ses ´┐Żpetites ?- imperfections.
Alors on se plaint du trop de chiens et de chats, des crottes des deux, des bruits des premiers, de l´┐Żind´┐Żpendance in-su-ppor-table des seconds. Bref, l´┐Ż´┐Żcrivain se d´┐Żcouvre sous son meilleur jour : emmerdeuse, rabat-joie, pinailleuse et ennemie des animaux de surcro´┐Żt.

Les descriptions d´┐Żferlent, merveilleusement in´┐Żdites et parano´┐Żaques : ´┐Ż Le chien, lui veille sur une paire de chaussures de course malmen´┐Żes, que l´┐Żon imagine f´┐Żtides. Enfin, ils sont partout, partout, partout. Lorsqu´┐Żils ne d´┐Żf´┐Żquent pas dans ma rue ils aboient sous mes fen´┐Żtres ou me narguent sur les affiches [Anne Le Cam s´┐Żattaquera bient´┐Żt aux publicitaires, faites gaffe messieurs]. Mais du moins ´┐Ż cette derni´┐Żre intrusion je puis opposer un boycott farouche : je refuserai toujours d´┐Żacheter une voiture ´┐Ż un dogue allemand, de regarder une t´┐Żl´┐Żvision de cocker et de m´┐Żhabiller chez un ´┐Żpagneul, f´┐Żt-il breton. ´┐Ż Contents de le savoir.

Assimilation comparative remarquable entre volatiles et citadins : ´┐Ż Pigeons et humains cohabitent et s´┐Żentre-supportent dans un ´┐Żtonnant parall´┐Żlisme de m´┐Żurs. Les deux populations urbaines, archipl´┐Żthoriques et gr´┐Żgaires, se meuvent en grouillements affair´┐Żs, dans une agitation tout ´┐Ż la fois incompr´┐Żhensible et farouchement d´┐Żtermin´┐Że. ´┐Ż C´┐Żest tellement vrai, personne n´┐Ży avait jamais pens´┐Ż avant.

Anne Le Cam croit finalement r´┐Żgler son compte au m´┐Żtro et ´┐Ż son lot d´┐Ż´┐Żnergum´┐Żnes, sur ses odeurs (quand on vous dit qu´┐Żelle est obs´┐Żd´┐Że par l´┐Żhygi´┐Żne ! On le sait, que les m´┐Żtros ne sont pas des temples de la propret´┐Ż, et ensuite ? Proposez un PDASCLS ´┐Ż plan d´┐Żaction social contre la salet´┐Ż- ch´┐Żre Anne)

Donc, s´┐Żil fallait r´┐Żsumer cet ouvrage´┐Ż Des chapitres qui se suivent et se ressemblent, en une succession de clich´┐Żs et de phrases ´┐Ż la fois mi´┐Żvres et sans relief. Le ton d´┐Żhumour adopt´┐Ż se veut caustique, mais on a ici bien de la peine ´┐Ż comprendre qu´┐Żil s´┐Żagit bien d´┐Żhumour.

Id´┐Że lumineuse, avant de boucler´┐Ż et si l´┐Żauteur, finalement, ne mettait pas en cause les difficult´┐Żs rencontr´┐Żes au quotidien ´┐Ż Paris, mais bien plut´┐Żt ceux qui les d´┐Żnoncent avec une banalit´┐Ż affligeante et born´┐Że ? Peu de chance en r´┐Żalit´┐Ż.
Semblerait plut´┐Żt qu´┐Żon ait ´┐Ż faire ´┐Ż une Jeanne d´┐ŻArc du Paris tranquille et mou. Sans doute faut-il, ´┐Ż d´┐Żfaut de la faire taire, balancer ce livre eu feu, dont on se demande par quoi il a ´┐Żt´┐Ż motiv´┐Ż. Vivre dans la capitale n´┐Żest certes pas toujours rose, mais de l´┐Ż ´┐Ż se d´┐Żcarcasser pour pondre de tels st´┐Żr´┐Żotypes qui n´┐Żont m´┐Żme pas l´┐Żavantage de tenir compte de l´┐Żautre versant de la vie parisienne´┐Ż

Au moins apprend-on gr´┐Żce ´┐Ż Paris pour le pire que la dame est une lettr´┐Że. Ne cite-elle pas Sartre dans son chapitre sur le manque ´┐Ż gagner culturel de Paris : ´┐Ż l´┐Żenfer ce sont les autres, et ´┐Ża, c´┐Żest bien vrai, ´┐Ża. ´┐Ż Le ´┐Ż ´┐Ża ´┐Ż est de trop. Et de toute fa´┐Żon, ici, l´┐Żenfer est constitu´┐Ż de ces ´┐Żcrivains qui, ´┐Ż d´┐Żfaut de d´┐Żtenir un v´┐Żritable sujet, nous balancent toutes les crasses et les lieux communs qui leur viennent ´┐Ż l´┐Żesprit. Histoire de faire un livre.

Fabrice Aimmant



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |