#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
l'exaltation du labyrinthe

 L´┐ŻExaltation du Labyrinthe
Olivier Py
Actes sud Papiers
Prix éditeur
9.91 euros

Nouvel opus de la saga Olivier Py, le prolifique jeune homme, tour ´┐Ż tour, acteur, metteur en sc´┐Żne, ´┐Żcrivain nous livre encore une fois un texte de haut vol qui n´┐Żest pas sans rappeler Le visage d´┐ŻOrph´┐Że.

Un p´┐Żre, D´┐Żdale, ancien ministre aux abois, d´┐Żnu´┐Ż de toute conscience, se meurt, d´┐Żcontenanc´┐Ż par la fureur et la foi de son fils. R´┐Żvolt´┐Ż, d´┐Żbauch´┐Ż, Maxence se bat contre vents et mar´┐Żes, pr´┐Żt ´┐Ż tout pour enfin voir surgir le regret et la culpabilit´┐Ż d´┐Żun p´┐Żre aux crimes de guerre multiples. Quand Louise n´┐Żest pas vendu comme une simple marchandise ´┐Ż l´┐Żhomme qui rit, animal d´┐Żfigur´┐Ż, c´┐Żest Mathieu, le jeune vitrier qui travestit les sentiments des uns et des autres, corrompu par D´┐Żdale pour la tranquillit´┐Ż de la cit´┐Ż. Maxence, victime de l´┐Żatavisme le liant ´┐Ż son p´┐Żre, tente de renier son nom et sa filiation de toutes ses forces, et d´┐Żfie alors le bras s´┐Żculier du p´┐Żre qui n´┐Żest pas s´┐Żr de triompher ´┐Ż

Inspir´┐Ż, le texte d´┐ŻOlivier Py oscille entre un lyrisme h´┐Żrit´┐Ż du th´┐Ż´┐Żtre classique et l´┐Żhorreur, la monstruosit´┐Ż de l´┐Żabjecte soci´┐Żt´┐Ż contemporaine. Il m´┐Żle subtilement l´┐Żactualit´┐Ż des diverses guerres dans des territoires inconnus (on est pas pr´┐Żt d´┐Żoublier la Cim´┐Żrie de L´┐Żapocalypse joyeuse ) aux traditionnels conflits des g´┐Żn´┐Żrations p´┐Żre-fils. Le tour de force d´┐ŻOlivier Py est sans doute d´┐Ż´┐Żviter les poncifs et lourdeurs d´┐Żun tel sujet tout en ressassant inexorablement les m´┐Żmes figures. Mais cet homme s´┐Żav´┐Żre bien trop dou´┐Ż pour tomber dans les pi´┐Żges de la d´┐Żmagogie, de la frivolit´┐Ż. Loin des palinodies des politiques, on assiste ici ´┐Ż une perp´┐Żtuelle r´┐Żsurrection de symboles, d´┐Żimages diverses, de relations pourtant d´┐Żj´┐Ż depuis longtemps ´┐Żcul´┐Żes, la jeunesse ayant bien vite fait de les galvauder. A sa fervente po´┐Żsie, s´┐Żajoute indubitablement un v´┐Żritable engagement politique, en tant qu´┐Żhumaniste, en tant qu´┐Żhomme. D´┐Żdale, Alice, Maxence, tous ces personnages sanguins portent une jeunesse haineuse, contrainte de porter le fardeau des p´┐Żres, d´┐Żune g´┐Żn´┐Żration irresponsable.

La d´┐Żmission de cette jeunesse veule, sans ´┐Żme face aux actes pass´┐Żs, agace et r´┐Żvolte celui qui r´┐Żhabilite l´┐Żhistoire, sans jamais oublier les ´┐Żv´┐Żnements auxquelles la France a particip´┐Ż. Soucieux de faire le jour ´┐Ż une histoire qui n´┐Żaurait jamais exist´┐Ż et n´┐Żexistera jamais vraiment aux yeux de ceux pour qui l´┐Żoubli constitue l´┐Żultime r´┐Żmission, Olivier Py incarne une utopique et courageuse figure. Frondeur, il l´┐Żest sans conteste. Promulguant l´┐Żimpatience et la jeunesse aux plus hautes vertus qui soient. El´┐Żgiaque, lyrique, romantique, ce th´┐Ż´┐Żtre na´┐Żt d´┐Żun d´┐Żsir inassouvi de v´┐Żrit´┐Ż, de beaut´┐Ż divine. Mais loin de rester dans de hautes sph´┐Żres inaccessibles, cette beaut´┐Ż cotoie all´┐Żgrement, le monstrueux, la laideur, en y jouant son incessant num´┐Żro de passe-passe.

Le monde d´┐ŻOlivier Py demeure toujours aussi saisissant, g´┐Żn´┐Żreux, excitant ; une esp´┐Żce de guerre permanente. Au fil des ans, ses livres r´┐Żv´┐Żlent un th´┐Ż´┐Żtre de la nuit, de la joie, du combat contre le renoncement qui n´┐Żest pas sans s´┐Żduire. Olivier Py ressort ainsi vainqueur ´┐Ż force de joutes verbales lumineuses et terroristes. Son ´┐Żcriture s´┐Żaffirme alors comme une des plus d´┐Żlicieuses vindictes contre l´┐Żoubli et l´┐Żacceptation de nos mascarades.

Mise en sc´┐Żne par St´┐Żphane Braunschweig au th´┐Ż´┐Żtre de la colline entre janvier et f´┐Żvrier 2002 ; L´┐Żexaltation du labyrinthe sera incontestablement un des ´┐Żv´┐Żnements ´┐Ż suivre de la nouvelle ann´┐Że.

article de Philippe Beer-Gabel

O.M.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |