#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les villes sont trop petites

 les villes sont trop petites
Christophe Paviot
J'ai lu (le Serpent ´┐Ż plumes)
Prix éditeur
4.88 euros

Ce n´┐Żest pas parce que Beigbeder l´┐Ża brandi ´┐Ż la t´┐Żl´┐Ż dans Des livres et moi, dans l´┐Ż´┐Żmission sur le dernier livre de Sollers, qu´┐Żil faut en parler. Il faut en parler parce que c´┐Żest un tr´┐Żs bon premier roman, et que Paviot, il se d´┐Żbrouille bien, le bougre.

Les villes sont trop petites est une esp´┐Żce de conte urbain, qui retrace la pauvre vie, plus d´┐Żserte que le Sina´┐Ż lui-m´┐Żme, de la jeune et tr´┐Żs sex Guizeh. Contrairement aux monuments qui portent son charmant pr´┐Żnom, la belle ne rec´┐Żle ni symbolisme, ni exaltation spirituelle ou architecturale, et encore moins de grands myst´┐Żres inexpliqu´┐Żs. Tout au plus un b´┐Żb´┐Ż cach´┐Ż dans le placard ´┐Ż dont on apprend qu´┐Żelle n´┐Żest pas la m´┐Żre, et qu´┐Żil est venu ´┐Ż elle dans de bien ´┐Żtranges circonstances ´┐Ż, une grand-m´┐Żre qui roule aux somnif´┐Żres, une vie sociale normale, entre les coll´┐Żgues et les copains, entre bureaux et night clubs.

Philippe, son ´┐Ż coup ´┐Ż (moyen) du moment, est le martyre d´┐Żune histoire d´┐Żamour qui n´┐Żexiste h´┐Żlas que dans ses r´┐Żves, ´┐Ż ce pauvre gar´┐Żon. Bouff´┐Ż par une boule d´┐Ż´┐Żnergie quasi-chemical qui ne cache qu´┐Żun vide et un d´┐Żsespoir profonds. Qui est sans illusion, mais aussi sans grande lucidit´┐Ż sur son existence, et sur l´┐ŻExistence avec un grand E. On pr´┐Żf´┐Żre converser avec le poisson rouge Churchill plut´┐Żt que de se parler ´┐Ż soi, ou de parler aux autres.

Rien ´┐Ż comprendre. D´┐Żsoeuvrement, absence de cr´┐Żativit´┐Ż ou de passion, des mots-cl´┐Żs qui s´┐Żappliquent ind´┐Żniablement ´┐Ż certaines g´┐Żn´┐Żrations dont Paviot se fait le chantre : Les villes sont trop petites est le roman d´┐Żune g´┐Żn´┐Żration. Coups durs, mais belle estocade, vive et imag´┐Że : le style est imparable tant il r´┐Żv´┐Żle cr´┐Żment. Relevons aussi, dans le d´┐Żlire d´┐Żune construction qui n´┐Żest pas d´┐Żjant´┐Że sans ´┐Żtre pour autant r´┐Żguli´┐Żre, une ing´┐Żniosit´┐Ż remarquable : n´┐Żen venons nous pas ´┐Ż d´┐Żtester la jeune anti-h´┐Żro´┐Żne, et ´┐Ż l´┐Żaimer profond´┐Żment en ce qu´┐Żelle a de touchant, de fragile, d´┐Żenfantin, et de perdu ? N´┐Żen venons-nous pas, au beau milieu de l´┐Żhorreur suscit´┐Że par son rapport avec B´┐Żb´┐Ż, ´┐Ż soupirer et ´┐Ż trouver des excuses ´┐Ż la folie ?

Un premier roman ´┐Żdit´┐Ż en poche ´┐Ż ne pas manquer. Suivi du Ciel n´┐Żaime pas le bleu (´┐Żditions le Serpent ´┐Ż Plumes), et prochainement d´┐Żun recueil de nouvelles Missiles. Et autres souvenirs cardiaques, pr´┐Żvu pour le d´┐Żbut de l´┐Żann´┐Że 2002.

J. L. N.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |