#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Morte

 Morte
Fabienne Vali´┐Żre
Arl´┐Ża
Prix éditeur
11.43 euros


Il s´┐Żagit ici d´┐Żun texte court, tr´┐Żs ´┐Żmotionnel, sur le destin d´┐Żune fillette dont la m´┐Żre a sombr´┐Ż dans la folie. Morte, ou Comment basculer ´┐Ż son tour dans le tourbillon de la destruction.

La narratrice d´┐Żcouvre, adolescente, que sa m´┐Żre n´┐Żest pas d´┐Żc´┐Żd´┐Że lors de sa naissance ainsi qu´┐Żelle l´┐Ża toujours cru, mais qu´┐Żelle a ´┐Żt´┐Ż intern´┐Że peu apr´┐Żs pour y finir ses jours. Les causes ? la perte tragique d´┐Żun premier f´┐Żtus, alors qu´┐Żelle se trouvait abandonn´┐Że des siens et sans soutien, a litt´┐Żralement fait mourir sa raison. La Mamie, grand-m´┐Żre de la narratrice, l´┐Żenvoie ensuite comme un paquet de linge sale ´┐Ż l´┐Żasile : une deuxi´┐Żme mort. Lorsque cette m´┐Żme Mamie fait ´┐Żtat ´┐Ż la jeune fille de l´┐Żhistoire v´┐Żritable, des ann´┐Żes apr´┐Żs, c´┐Żest un autre coup assassin qui est port´┐Ż. Morte, ou, si vous pr´┐Żf´┐Żrez, Comment on se sabote facilement de m´┐Żre en fille.

Rien d´┐Żextraordinaire dans ces quelques pages, si ce n´┐Ż´┐Żtait la description si juste de la profonde hypocrisie du monde adulte qui chuchote. Si ce n´┐Ż´┐Żtait l´┐Żoffrande, au moyen de tournures crues et br´┐Żves, de la nostalgie des paradis perdus de l´┐Żenfance. Si ce n´┐Ż´┐Żtait la sensation donn´┐Że d´┐Żune fragilit´┐Ż en sursis pas tout ´┐Ż fait dupe. Les intuitions et le savoir sont bel et bien inscrits dans la chair, dans la filiation, mais sont confirm´┐Żs et r´┐Żv´┐Żl´┐Żs au mauvais moment, avec les mauvais mots, avec des regards d´┐Żplac´┐Żs et ´┐Żgocentriques qui blessent.

Bien s´┐Żr, on pourra trouver que les mots sang, larmes, mort, douleur et autres du m´┐Żme registre, obstruent le texte aussi s´┐Żrement que l´┐Ż´┐Żpanouissement de la f´┐Żminit´┐Ż, notre th´┐Żme, y est enray´┐Ż par le non-dit. Mais raconter le poids du secret des origines avec justesse n´┐Żest pas ais´┐Ż, et le ton sonne ind´┐Żniablement vrai.

Quelques excellents passages : notamment lorsque la narratrice ´┐Żvoque sa pers´┐Żv´┐Żrance ´┐Ż mener une existence contamin´┐Że la culpabilit´┐Ż (si je n´┐Ż´┐Żtais pas n´┐Że´┐Ż) et par la terreur (leur prouver ´┐Ż tous, que je ne suis pas folle comme elle´┐Ż). La haine qui grandit en la fillette lors de la r´┐Żv´┐Żlation de la Mamie est troublante, puissante : toute la substance est l´┐Ż, dans le ressentiment qui ne peut s´┐Żextraire d´┐Żune charge qu´┐Żon lui a refil´┐Że, un jour, parce qu´┐Żil fallait bien la raconter, l´┐Żhistoire. Comment peut-on avoir honte de sa propre fille ? Et toute v´┐Żrit´┐Ż est-elle bonne ´┐Ż´┐Ż On vous laisse d´┐Żcider. Et prendre le soin de consulter le livre.


Emma Le Clair



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |