#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Self-made man

 Self-made man
Poppy Z. Brite
Diable Vauvert
Prix éditeur
11.43 euros

Belle r´┐Ż´┐Żdition par le Diable Vauvert de l´┐Żauteur am´┐Żricaine Poppy Z. Brite. Ce recueil de nouvelles est un vrai petit bijou, et chacune des histoires se d´┐Żvore en moins de temps qu´┐Żil ne faut pour le dire. Le renouvellement est constant, la surprise et le frisson vous guettent ´┐Ż la moindre virgule et ´┐Ż chaque d´┐Żtour de page. L´┐Żattention se laisse subjuguer, et ne suspend que tr´┐Żs rarement son vol.

Pour ceux qui ne connaissent pas la dame, en deux-trois traits rapides : n´┐Że en 1967 ´┐Ż la Nouvelle Orl´┐Żans ; adepte de Baudelaire, Stephen King et Denis Cooper ; laur´┐Żate en 1994 du British Fantasy Award. Elle vend ´┐Ż dix-huit ans les droits de sa premi´┐Żre nouvelle, devient rapidement une des ma´┐Żtresses incontest´┐Żes d´┐Żune litt´┐Żrature de l´┐Żhorreur, pas tout ´┐Ż fait trash, pas tout ´┐Ż fait gore, mais quand m´┐Żme. Histoires de vampires, de mort, de violence, de sexe, de magie noire ; tout ´┐Ża n´┐Żest pas nouveau, mais quand m´┐Żme. Quand m´┐Żme, il faut lire Poppy Z. Brite. Le fabuleux Ames perdues est un must, et ne passez pas ´┐Ż c´┐Żt´┐Ż du Corps exquis, qui a suscit´┐Ż tant de remous lors de sa parution.

On se reconcentre : Self-made man : douze nouvelles, douze petites horreurs d´┐Żlicieuses ´┐Ż lire et ´┐Ż relire, ´┐Ż consommer sans crainte d´┐Żindigestion. Parce qu´┐Żune ´┐Żni´┐Żme relecture d´┐Żvoile un d´┐Żtail, une musique intriguante, une image vaguement rouge´┐Żtre ´┐Ż laquelle on n´┐Żavait pas pr´┐Żt´┐Ż attention. Parce que les douze font trembler et rire, qu´┐Żon se pince parfois le nez de d´┐Żgo´┐Żt. Parce que l´┐Żoriginalit´┐Ż des id´┐Żes, des propos et de la trame narrative sont incontestables. Parce qu´┐Żenfin, la traduction est plut´┐Żt r´┐Żussie. On a l´┐Ż un texte qui grouille.

Pour la premi´┐Żre nouvelle, le narrateur se pr´┐Żsente comme un asticot qui hante les cadavres humains anonymes et s´┐Żempare de leurs histoires personnelles. On n´┐Żen dira pas plus. Il y a aussi un conte gay plut´┐Żt r´┐Żussi, Le roi des chats. Un concentr´┐Ż d´┐ŻAmerican Psycho dans la nouvelle intitul´┐Że Self-made man, remak´┐Ż et et peinturlur´┐Ż, qui vous flanque autant la naus´┐Że que l´┐Żoriginal, l´┐Żinventaire chez Armani en moins. Un couple d´┐Żhomos hant´┐Ż par un fant´┐Żme, une autopsie pas banale dans Plat du Jour, bref, on vous le redit, vous ne risquez pas de vous ennuyer.

Pour vous convaincre, ces mots de Virginie Despentes : ´┐Ż Poppy Z. Brite incarne ce que les anglo-saxons ont accompli en litt´┐Żrature : donner des lettres de noblesse ´┐Ż leur culture underground ´┐Ż.

Louise de Visscher



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |