#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
La g´┐Żmellit´┐Ż ´┐Ż fleur des mots

 Comme deux cerises
Eva Almassy
Stock (vice-versa)
Prix éditeur
12.04 euros

On a un peu peur de le toucher, de se l´┐Żapproprier du bout des doigts.

Il y a la douceur de la couverture comme une peau de cerise vermeil et le d´┐Żsarroi de la double inscription. Eva Almassy n´┐Żaime pas avoir le dernier mot. Elle est de celles qui, industrieuses, flirtent avec la duplicit´┐Ż et les concordances de genres. Elle vivote dans un d´┐Żdale d´┐Żhistoires comme si, au fond, elle ne savait pas choisir. Entre celle-l´┐Ż et son amie. Entre ce personnage et celui-ci.

Elle a le go´┐Żt des autres et la lucidit´┐Ż cart´┐Żsienne. Enthousiaste, et ´┐Żmotive sans jamais rejeter vraiment ce petit bout gris de r´┐Żel.

Comme deux cerises est un roman en deux pulsations. Celle des siamoises Lucie et F´┐Żlicie Pellerin au d´┐Żbut du si´┐Żcle dernier. Puis, on tourne l´┐Żouvrage, libre, ´┐Żberlu´┐Ż par ce geste simple qui n´┐Ża pas coutume d´┐Żaccompagner la lecture. De l´┐Żautre c´┐Żt´┐Ż, une autre couverture. C´┐Żest fin de si´┐Żcle et Richard Miller, un dessinateur plut´┐Żt n´┐Żophyte, a rencontr´┐Ż Alix Loury et croisera plus tard sa soeur jumelle Alice.

A chaque fois, c´┐Żest une histoire de qu´┐Żte d´┐Żidentit´┐Ż. Les soeurs Pellerin vivent dans le m´┐Żme corps. Une sensation que peu connaissent et sont en mesure d´┐Żappr´┐Żhender. On se demande parfois si Eva Almassy n´┐Ża pas une soeur.

Eve ? Elle aurait pu s´┐Żappeler Eve. Sinon comment expliquer ce tact, cette gr´┐Żce ´┐Ż d´┐Żcrire l´┐Żimbrication charnelle des peaux et des esprits, la fusion de deux corps qui scinde par hasard deux destins sans jamais leur laisser le choix ?

Richard Miller. Une autre histoire. Il a toutes les facettes de l´┐ŻEpicurien qui vie sa vie, facile. Il n´┐Żest ni intrigue, ni intrigant, plut´┐Żt un puzzle en phase d´┐Żassemblage. Richard Miller ne montre pas, il agit. Seulement l´┐Żamour a rat´┐Ż sa destination. Il aime Alix, elle aime les femmes. Il rencontre Alice sa soeur jumelle et le doute survient. Pourrait-il dans l´┐Żembrasement aveugle des corps oublier cette non-identit´┐Ż de l´┐Ż´┐Żtre aim´┐Ż, diluer son d´┐Żsir dans une forme identique en sachant que ce n´┐Żest pas elle mais la m´┐Żme autrement ? Richard Miller, dans une acrimonie contre la nature des choses, se laisse aller ´┐Ż oublier au pays des merveilles d´┐ŻAlice, l´┐Żaim´┐Że et trop aim´┐Że, la femme aux doigts d´┐Żesth´┐Żte, Alix.

Voil´┐Ż la trame. On ne saurait tout d´┐Żvoiler car comme dirait l´┐Żautre, la voracit´┐Ż est parfois beaucoup plus obsc´┐Żne que l´┐Żimpudeur. Il faut aller chercher tout au fond des pages avec un cour en ´┐Żmoi pour un suc que peu savent distiller, le talent de parvenir ´┐Ż combiner tempo du r´┐Żcit et saveur languissante des verbes. Elle a cette force, la narratrice d´┐ŻAlmassy. Elle nous laisse nous lover au creux des vagues de mots pour nous revigorer juste apr´┐Żs dans la violence, la passion ou le d´┐Żsir fou. Elle se pose des questions et d´┐Żcrypte le monde au fur et ´┐Ż mesure qu´┐Żelle le raconte. Il n´┐Ży a que des ´┐Żlots de pudeur saupoudr´┐Żs de cette irr´┐Żsistible vitalit´┐Ż, comme une mise ´┐Ż nu de notre identit´┐Ż.

Car c´┐Żest au fond le double aspect de cette identit´┐Ż que Comme deux cerises entend mettre en lumi´┐Żre. Elle nous p´┐Żtrit de son fondement absolutiste, nous permettant l´┐Żacc´┐Żs aux privaut´┐Żs terrestres mais n´┐Żest jamais conquise, acquise, comprise, compl´┐Żtement int´┐Żgr´┐Że.

L´┐Żidentit´┐Ż nous guette, nous pr´┐Żc´┐Żde et nous suivra. Avec assurance et en clair-obscur. Comme se doivent de l´┐Ż´┐Żtre toutes les Eva Almassy. Des ´┐Żtoiles montantes.

Céline Mas



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |