#102 - Du 01 septembre au 20 septembre 2007

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Prix Wepler: la s´┐Żlection  
  Goncourt: deuxi´┐Żme tour  
  Cr´┐Żation du prix Kadhafi international de litt´┐Żrature (d´┐Żmocratique?)  
  Quant au M´┐Żdicis...  
  Le cru Renaudot 2007  
  Goncourt : demandez la premi´┐Żre s´┐Żlection !  
  Goncourt en course  
  Fareheit 451 ´┐Ż Lagrasse, suite  
  Umbral parmi les ombres  
  Zizanie chez P.O.L  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Tabula non rasa

 Divisadero
Michael Ondaatje
L'olivier
Prix éditeur
21.00 euros

Un peu comme l´┐ŻHana du Patient anglais, cette Anna´┐Żci se fait l´┐Żentremetteuse d´┐Żun r´┐Żcit o´┐Ż celui de sa vie se trouve m´┐Żl´┐Ż ´┐Ż celui de l´┐Ż´┐Żcrivain ´┐Ż qui elle consacre ses recherches. O´┐Ż tout rapprochement n´┐Żest pas totalement fortuit´┐Ż

Ils formaient un trio atypique, d´┐Żapparence bancale et pourtant tellement solide. Anna, seule fille directe de ce fermier californien chez qui tous grandiront ; Claire, sa jumelle de naissance mais pas de sang, recueillie ´┐Ż la maternit´┐Ż pour l´┐Ż´┐Żter de la pauvret´┐Ż de sa m´┐Żre-c´┐Żlibataire ; et Coop, seul gar´┐Żon de cette prog´┐Żniture-mosa´┐Żque, adopt´┐Ż avant que les deux ´┐Ż s´┐Żurs ´┐Ż ne voient le jour, et surtout avant le d´┐Żc´┐Żs de la m´┐Żre. Sous cette houlette patriarcale quelque peu biais´┐Że, ils vont grandir, se c´┐Żtoyer, se d´┐Żcouvrir et s´┐Żaffirmer dans une atmosph´┐Żre aussi apaisante qu´┐Żenrichissante. Claire apprivoise sa claudication en excellant dans l´┐Ż´┐Żquitation ; Anna d´┐Żcouvre la vie lointaine en se plongeant dans des romans d´┐Żhorizons divers ; tandis que Coop remplit son r´┐Żle de fid´┐Żle second masculin et aide le p´┐Żre aux champs et au moulin. Ce qui pourrait ressembler ´┐Ż une paisible petite maison dans la prairie perd toutefois de sa placidit´┐Ż lorsque, ´┐Ż seize ans bien r´┐Żvolus, Anna s´┐Ż´┐Żprend de Coop qui ne reste pas indiff´┐Żrent ´┐Ż ces marques d´┐Żaffection. Lorsque le p´┐Żre s´┐Żen aper´┐Żoit, l´┐Ż´┐Żquilibre est violemment bris´┐Ż et le noyau familial (´┐Ż jamais ?) bris´┐Ż et disloqu´┐Ż.

Divisadero : Diviser ou distinguer ?
Lorsque l´┐Żon a tout perdu, comment se reconstituer un univers propre et le repeupler peu ´┐Ż peu ? C´┐Żest tout le d´┐Żfi qui se pr´┐Żsente ´┐Ż cette fratrie d´┐Żsormais s´┐Żpar´┐Że. Coop ´┐Żpouse rapidement la marginalit´┐Ż, trouvant dans l´┐Żunivers du jeu un monde au sein duquel il peut cr´┐Żer ses propres r´┐Żgles (dans des limites certaines). Claire, plus conforme au droit chemin, s´┐Żefforce d´┐Żapporter l´┐Żassistance juridique aux plus d´┐Żmunis dans un cabinet d´┐Żavocats de San Francisco. Quant ´┐Ż Anna, apr´┐Żs avoir fui ses racines, elle a opt´┐Ż pour une carri´┐Żre de chercheuse et d´┐Żenseignante. Sans doute par passion. Mais certainement aussi parce qu´┐Żil est plus confortable d´┐Żexhumer les archives d´┐Ż´┐Żtrangers que de se confronter ´┐Ż son propre pass´┐Ż. Elle se plonge ainsi dans les traces et les cr´┐Żations de l´┐Ż´┐Żcrivain Lucien Segura, au point d´┐Żinvestir temporairement les terres qu´┐Żil a habit´┐Żes et de se lier avec certaines de ses anciennes connaissances. Car c´┐Żest elle, avant tout, que l´┐Żon suit dans un va et vient entre le temps de l´┐Żaction, le temps de la narration et celui du souvenir.

L´┐Ż´┐Żternel retour
Car ´┐Ż vouloir brouiller les pistes et effacer les traces de son enfance, elle ne fait qu´┐Żactiver les r´┐Żsonances et les fulgurances de ce qu´┐Żil y a de plus intime et de plus crucial dans sa propre exp´┐Żrience. Par des ´┐Żchos inconscients, elle r´┐Żv´┐Żle ainsi les ´┐Żl´┐Żments et les personnages fondateurs de son ´┐Żtre, de ses choix et de ce qu´┐Żelle est devenue. Et cela sans aigreur. Car si elle est r´┐Żsolue ´┐Ż ne plus les revoir, du moins jusqu´┐Ż´┐Ż pr´┐Żsent, elle ne s´┐Żemp´┐Żche pas de nourrir une certaine nostalgie ´┐Ż leur ´┐Żgard et de leur souhaiter le meilleur avenir possible.
Une fa´┐Żon de t´┐Żmoigner ´┐Ż quel point, m´┐Żme en prise ´┐Ż la plus profonde amn´┐Żsie, notre pass´┐Ż ne nous quitte jamais et les plus belles rencontres demeurent ind´┐Żl´┐Żbiles.
C´┐Żest d´┐Żailleurs toute la force de ce r´┐Żcit que de convoquer des personnages de si´┐Żcles, d´┐Żoccupation et de milieux diff´┐Żrents, mais qui, aussi solitaires ou introvertis qu´┐Żils puissent para´┐Żtre, sont des ´┐Żtres passionn´┐Żs. Un singulier optimisme ´┐Żmerge donc de cette lecture qui se double d´┐Żune r´┐Żflexion sur la m´┐Żmoire, la transmission et l´┐Ż´┐Żcriture litt´┐Żraire oscillant entre art de l´┐Żesquive et source d´┐Żintrospection.
´┐Ż L´┐Żart nous est donn´┐Ż pour nous emp´┐Żcher de mourir de la v´┐Żrit´┐Ż ´┐Ż disait Nietzsche sous les auspices duquel Michael Ondaatje a ´┐Żcrit ce nouveau roman. Plus qu´┐Żun palliatif, c´┐Żest un vrai morceau de litt´┐Żrature qui nous est offert.

Laurence Bourgeon



 
La Fille du boucher
Lynda Barry 
Je suis morte et je n´┐Żai rien appris
Solenn Coll´┐Żter 
corps volatils
Jakuta Alikavazovic 
Pop Heart
Barbara Isra´┐Żl 
P´┐Żle sang bleu
Aliz´┐Ż Meurisse 
Hors Jeu
Bertrand Guillot 
Et maintenant dansez
Andr´┐Żs Barba 
Fin de l'histoire
Fran´┐Żois B´┐Żgaudeau 
Technosmose
Mathieu Terence 
Divisadero
Michael Ondaatje 
Journal intime
Nathalie Rheims 
Le stagiaire amoureux
Thierry Du Sorbier 
La Zone d'inconfort
Jonathan Franzen 
Les pirates ! Une aventure avec les baleines
Gideon Defoe 
Expiration
Anna Borrel 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2007  Zone littéraire |