#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
L´┐Żinsoutenable frivolit´┐Ż de l´┐Ż´┐Żtre

 L´┐Żhomme ralenti
J.M. Coetzee
Le Seuil
Prix éditeur
20.00 euros

Apr´┐Żs les d´┐Żboires et la d´┐Żcadence d´┐Żun homme marqu´┐Ż par le scandale dans Disgr´┐Żce , le prix Nobel de litt´┐Żrature 2003 part sur les pas d´┐Żun autre homme seul. Cap sur l´┐ŻAustralie cette fois, terre neuve et creuset de nationalit´┐Żs par excellence

Un seul ´┐Żtre vous heurte, et tout est boulevers´┐Ż. Ainsi en va-t-il de Paul Rayment, homme certes vieillissant mais n´┐Żanmoins encore tr´┐Żs alerte, qui se fait un beau jour renverser de sa bicyclette par un jeune chauffard inconscient. ´┐Ż soixante ans pass´┐Żs, la jambe qu´┐Żil y perd et l´┐Żamputation qui s´┐Żensuit ont des accents de requiem. D´┐Żsormais infirme, refusant d´┐Żailleurs toute proth´┐Żse, il voit se profiler la perspective d´┐Żune r´┐Żclusion ´┐Ż perp´┐Żtuit´┐Ż dans une impotence imminente. Passant par diff´┐Żrentes phases de misanthropie aggrav´┐Że, de pessimisme inconsolable, de parano´┐Ża, et avoir remerci´┐Ż une s´┐Żrie d´┐Żaides soignantes toutes trop condescendantes ou incomp´┐Żtentes, Paul Rayment parvient n´┐Żanmoins ´┐Ż consid´┐Żrer la possibilit´┐Ż d´┐Żune convalescence. Tout cela gr´┐Żce aux bons soins de Marijana Jokic, fra´┐Żchement arriv´┐Że de sa Croatie natale. Bien malgr´┐Ż elle, cette auxiliaire de vie dou´┐Że et patiente outrepasse son r´┐Żle de simple r´┐Ż´┐Żducatrice dans l´┐Żesprit du malade qui projette en elle les manques accumul´┐Żs tout au long de sa vie et dont une pr´┐Żsence f´┐Żminine attentionn´┐Że ´┐Ż ses c´┐Żt´┐Żs lui fait finalement prendre conscience.

´┐Ż Rite de passage ´┐Ż
Tel un ´┐Żlectrochoc, cet accident a priori mortif´┐Żre prend en effet des reflets salvateurs. C´┐Żest au c´┐Żur de sa plus profonde vuln´┐Żrabilit´┐Ż, pressentant le cr´┐Żpuscule de sa vie, que Paul Rayment red´┐Żcouvre les vertus du contact humain, et manifeste une aptitude pour une certaine sensualit´┐Ż. Lui dont l´┐Żexistence a ´┐Żt´┐Ż marqu´┐Że par le sceau de la solitude et de l´┐Żisolement plus ou moins volontaire (coup´┐Ż de ses racines europ´┐Żennes, sa seule union a d´┐Żbouch´┐Ż sur un divorce), r´┐Żalise soudainement le c´┐Żt´┐Ż vain d´┐Żune existence sans filiation. ´┐Ż quoi bon vivre si c´┐Żest pour dispara´┐Żtre sans laisser de trace ? Photographe et collectionneur obsessionnel, c´┐Żest en n´┐Żgatif, ´┐Ż l´┐Żimage des clich´┐Żs qu´┐Żil a m´┐Żticuleusement accumul´┐Żs, qu´┐Żil semble avoir v´┐Żcu jusqu´┐Ż´┐Ż pr´┐Żsent. Pure illusion pourtant et pi´┐Żtre substitut ´┐Ż la tendresse et ´┐Ż la fiert´┐Ż paternelle que ces fant´┐Żmes d´┐Żexistences dont il conna´┐Żt si peu de choses. Aussi, lorsque la famille Jokic rentre dans sa vie va-t-il s´┐Ży agripper telle une sangsue avant de r´┐Żaliser qu´┐Żune pi´┐Żce rapport´┐Że de son ´┐Żge ne peut se permettre d´┐Ż´┐Żgo´┐Żstement bouleverser l´┐Żint´┐Żgration sociale de cette famille en terre nouvelle. Difficile d´┐Żaccepter qu´┐Żen dehors du legs de sa collection de photographies ´┐Ż la biblioth´┐Żque, le tout orn´┐Ż d´┐Żun cartel glorifiant la m´┐Żmoire du
g´┐Żn´┐Żreux donateur, rien ne lui survivra lorsqu´┐Żil s´┐Ż´┐Żclipsera. Apr´┐Żs s´┐Ż´┐Żtre dissimul´┐Ż derri´┐Żre l´┐Żobjectif de son appareil, Paul Rayment semble en effet dispos´┐Ż ´┐Ż troquer ses habits de solitaire intempestif pour une existence plus r´┐Żelle et tangible. Les charmes de madame Jokic ne sont ´┐Żvidemment pas innocents dans cet ´┐Żveil des sens et des sentiments, la rencontre avec Elizabeth Costello appara´┐Żt tout aussi cruciale.

L´┐Żangoisse de la page blanche

Quel est donc le r´┐Żle de cette myst´┐Żrieuse femme, ´┐Żcrivain de son ´┐Żtat ? Manipulatrice, ange gardien, double f´┐Żminin envahissant ou amie bienveillante ? Plus qu´┐Żun clin d´┐Ż´┐Żil au lecteur fid´┐Żle qui se souviendra sans aucun doute du pr´┐Żc´┐Żdent roman ´┐Żponyme de Coetzee, elle est l´┐Ż´┐Żl´┐Żment perturbateur et myst´┐Żrieux qui cherche ´┐Ż introduire un peu de substance dans le r´┐Żel, d´┐Żancrer la vie de cet homme dans le monde vivant. Outre la proximit´┐Ż g´┐Żn´┐Żrationnelle, ces deux personnages partagent une obsession commune ´┐Ż marquer de leur empreinte leur environnement proche afin de se m´┐Żnager une post´┐Żrit´┐Ż plus ou moins glorieuse. Un terreau aussi vierge que la terre australienne ne pourrait ´┐Żtre plus propice. C´┐Żest donc sous l´┐Ż´┐Żgide de cette troublante marraine litt´┐Żraire, double f´┐Żminin en qu´┐Żte d´┐Żinspiration, que Paul Rayment apprend (mais un peu tard ?) ´┐Ż devenir le personnage principal de sa vie et r´┐Żveiller son ´┐Ż c´┐Żur embusqu´┐Ż ´┐Ż. ´┐Żvolution d´┐Żailleurs subtilement accompagn´┐Że par un r´┐Żcit au sein duquel le ´┐Ż je ´┐Ż l´┐Żemporte progressivement sur le ´┐Ż il ´┐Ż, les dialogues sur la narration indirecte pure et donc la distanciation de cet homme par rapport ´┐Ż son ´┐Żtre propre. Prouesse parvenant m´┐Żme ´┐Ż trouver dans l´┐Żamputation les germes d´┐Żune renaissance. Une deuxi´┐Żme chance lui est offerte. Encore faut-il qu´┐Żil la saisisse´┐Ż ´┐Ż Je me suis laiss´┐Ż d´┐Żpasser par le temps, par l´┐Żhistoire ´┐Ż. Constat banal d´┐Żune lucidit´┐Ż tardive, c´┐Żest ´┐Żgalement sur un r´┐Żle oubli´┐Ż de la litt´┐Żrature que Coetzee met l´┐Żaccent. Dans un pays dit sans histoire, ´┐Ż quelles branches un d´┐Żracin´┐Ż peut-il se raccrocher si ce n´┐Żest ´┐Ż ses doubles romanesques ? Souvenons nous donc avec eux que ´┐Ż c´┐Żest la passion qui fait marcher le monde ´┐Ż.


Laurence Bourgeon



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |