#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
L´┐Żodyss´┐Że de Monsieur Tanner

 Vous plaisantez, monsieur Tanner
Jean-Paul Dubois
L´┐ŻOlivier
Prix éditeur
16.00 euros

Depuis sa sortie en janvier, on lisait partout que le dernier
Dubois ´┐Żtait hilarant. 200 pages plus tard, on confirme. Mais on
aurait aim´┐Ż plus.


A l´┐Żautomne 2004, Une vie fran´┐Żaise, dernier et excellent
opus de l´┐Żanimal Dubois, raflait successivement le prix du
roman Fnac et le Femina. Succ´┐Żs et r´┐Żcompenses m´┐Żrit´┐Żes. Un
an et demi plus tard, on a l´┐Żimpression qu´┐Żil s´┐Żest un peu,oh,
juste un petit peu, endormi sur ses lauriers.

Les douze travaux de Tanner

Comme Monsieur Tanner le dit lui-m´┐Żme au d´┐Żbut du roman,
personne probablement ´┐Ż part lui, n´┐Żaurait de nos jours accept´┐Ż
d´┐Żh´┐Żriter d´┐Żune immense et inconfortable maison campagnarde.
Quand en plus elle se r´┐Żv´┐Żle ´┐Żtre une quasi ruine, que fait-on ?
Des travaux ! Tel est le point de d´┐Żpart de cette v´┐Żritable odyss´┐Że
du b´┐Żtiment dont le h´┐Żros, aussi infortun´┐Ż que son anc´┐Żtre
Ulysse, se mesurera ´┐Ż bien des obstacles avant d´┐Żarriver ´┐Ż son
Ithaque personnelle : la r´┐Żfection totale de sa demeure.
L´┐Żimagination de Jean-Paul Dubois va en effet se d´┐Żcha´┐Żner aux
d´┐Żpends du pauvre Monsieur Tanner : des apprentis couvreurs
usant du jardin de leur client comme chenil personnel et qui
provoqueront par leur nullit´┐Ż professionnelle la destruction de la
maison, des ´┐Żlectriciens russes fervents catholiques c´┐Żl´┐Żbrant
des messes entre deux branchements, du plombier sautillant,
complet sosie du regrett´┐Ż Louis de Fun´┐Żs, ou du peintre en
b´┐Żtiment, ayant rat´┐Ż sa vocation d´┐Żartiste et qui, ´┐Ż d´┐Żfaut de
talent, en a gard´┐Ż les caprices, rien ne sera ´┐Żpargn´┐Ż ´┐Ż l´┐Żinnocent
et probablement trop coulant, propri´┐Żtaire. On ne d´┐Żvoilera pas
les meilleurs anecdotes de cette galerie de personnages
loufoques qui vont investir successivement la maison de
Monsieur Tanner, faisant dire ´┐Ż ce dernier : ´┐Ż dans la
corporation, ce devait ´┐Żtre un rite initiatique, une sorte de
p´┐Żlerinage. On allait chez Tanner comme l´┐Żon se rendait ´┐Ż La
Mecque ou ´┐Ż Compostelle. Et seuls les plus m´┐Żritants, les plus
atteints aussi, les plus cingl´┐Żs surtout, avaient le droit d´┐Żeffectuer
ce p´┐Żriple. ´┐Ż
La dr´┐Żlerie de ces m´┐Żsaventures n´┐Ża d´┐Ż´┐Żgale
que le talent de celui qui les raconte.

Dans la jungle, terrible jungle´┐Ż
La jungle o´┐Ż ´┐Żvolue Monsieur Tanner est de fait autrement plus
sauvage que celle servant parfois de d´┐Żcor aux documentaires
animaliers qu´┐Żil r´┐Żalisait. On utilisera de fait l´┐Żimparfait car
d´┐Żsormais ne compte plus que le chantier o´┐Ż ´┐Ż vous n´┐Ż´┐Żtiez
plus qu´┐Żune sorte d´┐Żinsecte vou´┐Ż ´┐Ż la construction ou ´┐Ż la
r´┐Żhabilitation de la ruche, un animal industrieux d´┐Żbarrass´┐Ż de
tout souci de plaisir et de reproduction, gros frelon b´┐Żtisseur,
transpirant, fatiguant mais jamais ne bandant ´┐Ż
. Et oui, les
travaux, ´┐Ża vous tue m´┐Żme une libido !
Mais voici aussi la limite de ce pourtant tr´┐Żs plaisant roman, qui
ne se consacre qu´┐Ż´┐Ż la description des fameux travaux. Bien s´┐Żr,
la folie semblant s´┐Żabattre sur tous les intervenants de ce
chantier nous fait souvent rire aux ´┐Żclats, et l´┐Żon passe un tr´┐Żs
agr´┐Żable moment de lecture, mais l´┐Żensemble manque un peu
de profondeur, d´┐Żun propos v´┐Żritable. On pourra dire qu´┐Żon est
de mauvaise foi, que l´┐Żusage d´┐Żun style vraiment dr´┐Żle et sans
cynisme est l´┐Żapanage de quelques happy few dont il est bon
d´┐Żentendre encore la voix au milieu de trop nombreux romans se
prenant au s´┐Żrieux. C´┐Żest vrai. Mais au sujet d´┐Żun roman de
Jean-Paul Dubois, on se sentait aussi le droit d´┐Ż´┐Żtre plus
exigeant. Et de souhaiter qu´┐Żil soit plus que simplement
distrayant.

Ma´┐Ża Gabily



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |