Zone Littéraire: Chroniques et actualité littéraire

Switch to desktop

Portrait de Christophe Paviot

à lire : Le ciel n'aime pas le bleu et Les villes sont trop petites ( le Serpent à Plumes)

s'auto-décrit comme : quelqu'un de tellement droit qu'il finit
par en être tordu.

nous le décrivons comme : fabuleusement drôle, sarcastique et sensible

son « maître » en littérature : Régis Jauffret.

où et comment il écrit : chez lui, dans un petit appartement
confortable. Inconfortablement assis sur un tabouret du bar.

livre du moment sur la table de chevet : pas de table de chevet.
Mais aime quand même beaucoup Histoire d'amour de Régis Jauffret, qu'il lui arrive de relire.

scène érotique ou amoureuse préférée dans le cinéma : dans Lost Highway de D. Lynch, quand le jeune mec sort de prison. Il se retrouve seul dans son jardin, il réfléchit, enfoncé dans un Transat. Il y a l'herbe, il y a le mur et surtout Insensatez, la musique de Jobim. Tout le film en fait est très érotique. De l'érotisme mystérieux.

la musique la plus touchante : Joe Hisaishi, Antonio Carlos Jobim, The Married Monk, la pop anglaise, Weezer, et les français à texte.

un coin de Paris : les jardins du Palais Royal, parce qu'on s'y sent bien enfermé.

ce qu'il déteste en lui : les ongles et les cheveux qui poussent. Et la mémoire qui s'en va.

ce qui le flatte le plus : prendre une belle vague en "wind" alors que
ses potes rangent leur planche dans le couchant, ils le surprennent sur la lèvre et ont soudain très envie de retourner à l'eau.

le moment le plus embarrassant de sa vie : sa naissance.

son plus gros mensonge : qu'il adore la violence.

si il était invisible : "mais je suis invisible !"

s'il était du sexe opposé : "Je ne sucerais pas les hommes qui mettent leurs mains dans mes cheveux pendant que je les suce. Et pour le physique, je ressemblerais à Hope Sandoval, la chanteuse.

phrase fétiche : "Un missile "coeur-coeur" puis un missile "coeur-mémoire" éclatent sur mon visage. J'efface les quelques larmes qui s'agrippent. C'est pas le temps qui est de la merde, c'est ce qu'il y a dedans, c'est la vie."

projets à court terme : "aimer une fille qui m'aimerait."

Florian Zeller


Christophe Paviot
Ed.
0 p / 0 €
ISBN:
Dernière modification le Sunday, 26 April 2009 14:54

Zone Littéraire - 2011 - Tous droits réservés

Top Desktop version