#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Trajectoire de l'idiot


Deuxi´┐Żme roman ´┐Ż la hauteur du premier ? Mieux que ´┐Ża : le jeune Thibault Lang-Willar se renouvelle brillamment. Jusqu'´┐Ż quand ? R´┐Żponses de l'int´┐Żress´┐Ż.

Votre premier roman, Chlore, a re´┐Żu le prix de la Vocation 2003. Est-ce que cette r´┐Żcompense vous a pouss´┐Ż ´┐Ż pr´┐Żf´┐Żrer la litt´┐Żrature ´┐Ż vos autres activit´┐Żs (paroles de chansons, critiques litt´┐Żraires, sc´┐Żnario) ? Aimeriez-vous "choisir" ?

J´┐Żai toujours pr´┐Żf´┐Żr´┐Ż la litt´┐Żrature ´┐Ż mes autres activit´┐Żs, la litt´┐Żrature est un socle´┐Ż le reste est divertissant. Choisir´┐Ż non non non, je prends tout, je suis comme la mort.

Trajectoire de l'Idiot, comme dans votre pr´┐Żc´┐Żdent ouvrage, met en sc´┐Żne un personnage principal attaqu´┐Ż par un environnement d´┐Żsincarn´┐Ż, hybride, ´┐Żclat´┐Ż. A quel point votre perception personnelle de l'espace correspond-elle ´┐Ż celle de vos personnages ?

En fait, je fais une hyperr´┐Żactivit´┐Ż au monde des signes dans le paysage´┐Ż Que ce soit les publicit´┐Żs ou les panneaux indicateurs de direction, les bandes blanches pour signaler qu´┐Żon a le droit de traverser ´┐Ż tel endroit et pas un autre, les rampes pour handicap´┐Żs en b´┐Żton qu´┐Żon construit sur le bord des plages, tout ce qui a ´┐Żt´┐Ż con´┐Żu pour que les hommes se croisent sans accident, avec un maximum de fluidit´┐Ż, tout ce qui rend la vie liquide, a tendance ´┐Ż me rendre parfaitement tarr´┐Ż. Je suis contre le principe m´┐Żme de fronti´┐Żre´┐Ż

Ce morcellement se poursuit dans votre style. Quelles ´┐Żtapes d'´┐Żcriture avez-vous suivies ?

A´┐Że, c´┐Żest compliqu´┐Ż. J´┐Żavais l´┐Żhabitude de prendre pas mal de drogues hallucinog´┐Żnes et d´┐Ż´┐Żcrire ensuite´┐Ż enfin les drogues ont cette vertu de faire entrevoir un autre pan de la r´┐Żalit´┐Ż, un peu comme l´┐Żexemple que donne Roger dans Trajectoire, quand il passe sa main dans les particules de poussi´┐Żres qui flottent dans la chambre, avec le soleil entre les rideaux. Il y a un monde invisible embo´┐Żt´┐Ż dans le n´┐Żtre. L´┐Ż, c´┐Żest le soleil qui sert de r´┐Żv´┐Żlateur ´┐Ż toutes ces choses microbiennes, ´┐Ż cette autre monde qu´┐Żon ne voit pas. Mais il y a un nombre incalculable de r´┐Żv´┐Żlateurs et autant de mondes embo´┐Żt´┐Żs. Et on est l´┐Ż, au milieu. On est ´┐Ż l´┐Żint´┐Żrieur d´┐Żune putain de poup´┐Że russe !
Bon l´┐Ż, par exemple, je n´┐Żai pas du tout r´┐Żpondu ´┐Ż la question, et c´┐Żest un peu le probl´┐Żme que j´┐Żai quand j´┐Ż´┐Żcris, je prend beaucoup de plaisir mais ´┐Ża part un peu n´┐Żimporte o´┐Ż et apr´┐Żs, je dois concilier tout ces ´┐Ż n´┐Żimporte o´┐Ż ´┐Ż. Et ´┐Ża c´┐Żest beaucoup de travail.

Quels moyens utilisez-vous pour "lier" le texte, qu'il ne fasse qu'un seul corps ?

Je bois beaucoup de lait.

La crise de la trentaine alimente beaucoup de films, de livres. Le sujet ne semble pas vous int´┐Żresser. Quel regard portez-vous sur les ´┐Żcrivains fran´┐Żais de cette g´┐Żn´┐Żration ?

De ma g´┐Żn´┐Żration tu veux dire´┐Ż Je pense que ce genre de bouquin occupe beaucoup de place dans les librairies et la m´┐Żdiasph´┐Żre. Surtout que ces trentenaires d´┐Żsabus´┐Żs vont devenir des quadrag´┐Żnaires compl´┐Żtement d´┐Żsesp´┐Żr´┐Żs et qu´┐Żils risquent de continuer ´┐Ż publier. Et ´┐Ża, ce n´┐Żest pas tr´┐Żs joyeux. Secr´┐Żtement, j´┐Żaimerais qu´┐Żils se suicident. La d´┐Żlivrance par le sac en plastique !

Votre ´┐Żcriture sugg´┐Żre de nettes influences am´┐Żricaines. Quelles ont ´┐Żt´┐Ż vos lectures en la mati´┐Żre ?

En fait j´┐Żai remarqu´┐Ż que plus le pouvoir politique d´┐Żun pays ´┐Żtait puissant, oppressant, plus la litt´┐Żrature qu´┐Żil engendrait me passionnait. Rien de tel qu´┐Żun r´┐Żgime bien despotique ou une petite dictature pour faire de bons ´┐Żcrivains´┐Ż J´┐Żai ador´┐Ż les russes de la premi´┐Żre moiti´┐Ż du si´┐Żcle´┐Ż Le Ma´┐Żtre et Marguerite de Boulgakov est un livre vraiment dingue´┐Ż c´┐Żest ´┐Ż la fois une histoire d´┐Żamour, un po´┐Żme philosophique, une parodie politique, tout ´┐Ża dans un cadre compl´┐Żtement fantasmagorique (enfin il y a quand m´┐Żme le diable, un chat g´┐Żant et Ponce Pilate dans ce truc !) Aujourd´┐Żhui la litt´┐Żrature am´┐Żricaine a clairement pris le pas (de la Beat Generation ´┐Ż Palahniuk, en passant par Don Dellilo), alors qu´┐Żen France, on traverse une p´┐Żriode sauvagement sinistre avec des pr´┐Żoccupations d´┐Żordres esth´┐Żtiques et morales, on est loin de l´┐Żenthousiasme et de la ´┐Ż folie ´┐Ż des surr´┐Żalistes.

Que vous apporte l'´┐Żcriture ?

Le salut. Enfin je pense que de lire ou d´┐Ż´┐Żcrire, ´┐Ża m´┐Ż´┐Żvite d´┐Żavoir ´┐Ż tuer. Et comme je suis un sentimental, ´┐Ża m´┐Żennuierait d´┐Żavoir ´┐Ż scalper une fille et de lui bouffer le cerveau. En fait, ´┐Ż bien y r´┐Żfl´┐Żchir, ´┐Ża m´┐Ż´┐Żvite la prison.

Quel serait le plus beau compliment que l'on pourrait vous faire ?

Un compliment´┐Ż j´┐Żinsiste, mais je suis vraiment un sentimental alors bon, il ne peut venir que de la femme que j´┐Żaime.

Nouvelles :
Station Carnage, NRF, 2003.
Petit journal d´┐Żun Psychotique du vol 547, NRF, 2005.

Romans :
Chlore, Deno´┐Żl, 2003.
Trajectoire de l´┐Żidiot, Deno´┐Żl, 2005.


Propos recueillis par Ma´┐Ża Gabily.

Propos recueillis par


 
Tristan Garcia
Thomas Pynchon
Jean-Marc Roberts
Richard Powers
Enrique Vila-Matas
William Gibson
Lise Beninc´┐Ż
Julien Blanc-Gras
Bernard Soubiraa
Claro
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |