#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Rencontre avec Sparkle Hayter


Sparkle Hayter publie le quatri´┐Żme volet des aventures de Robin Hudson : Le Dernier Macho Man. ´┐Ż nouveau, la c´┐Żl´┐Żbre journaliste va ´┐Żtre emp´┐Żtr´┐Że dans une folle histoire et va ´┐Ż tout simplement - sauver le monde. Rencontre.

Vous vendez beaucoup moins de livres en France qu´┐Żaux ´┐Żtats-Unis, pensez-vous que les Fran´┐Żais ne sont pas dr´┐Żles ?

Mon sens de l´┐Żhumour est effectivement plus britannique ou canadien, mais je crois que tout le monde peut rire de mes histoires. Les Fran´┐Żais sont dr´┐Żles, j´┐Żadore Moli´┐Żre par exemple´┐Ż

Dr´┐Żle d´┐Żexemple´┐Ż Vos personnages ont tous des particularit´┐Żs ´┐Żtranges, sont-ils finalement plus importants que l´┐Żintrigue ?

Oui, j´┐Żinvente d´┐Żabord les personnages et apr´┐Żs ce sont eux qui cr´┐Żent l´┐Żhistoire et la changent constamment ; c´┐Żest pareil dans la vie : on rencontre quelqu´┐Żun et ce qui ´┐Żtait pr´┐Żvu ne l´┐Żest plus.

´┐Żtes vous dr´┐Żle dans la vie ? Pouvez-vous me faire rire ?

´┐Ża doit ´┐Żtre spontan´┐Ż parfois je suis triste, et souvent les gens dr´┐Żles ont ce c´┐Żt´┐Ż triste´┐Ż vous savez, ma m´┐Żre ´┐Żtait d´┐Żpressive, et du coup je cherchais tout le temps ´┐Ż faire rire mon p´┐Żre. Mais je voulais ´┐Żtre une s´┐Żrieuse journaliste ! Et je l´┐Żai fait, j´┐Żai vu des choses atroces en Inde ou en Afghanistan´┐Ż

Ma question ´┐Żtait : pouvez-vous me faire rire !

C´┐Żest souvent comme ´┐Ża, il suffit de demander pour qu´┐Żon fasse le contraire.

Vous vivez dans un h´┐Żtel ? Comment faites-vous ? Je trouve ´┐Ża plus difficile que d´┐Ż´┐Żtre auteur ´┐Ż succ´┐Żs !

Surtout dans le mien ! Le Chelsea Hotel est un rep´┐Żre d´┐Żartistes, d´┐Ż´┐Żtranges boh´┐Żmiens. J´┐Ży trouve beaucoup d´┐Żinspiration. Dylan Thomas y vivait. Abel Ferrara, Ethan Hawke et Milos Forman sont mes voisins´┐Ż enfin Milos vient de partir car sa fianc´┐Że n´┐Żaimait pas l´┐Żendroit.

´┐Ż mon avis, c´┐Żest vous qui avez fait fuir la fianc´┐Że de Milos Forman´┐Ż

Je n´┐Żai pas ce pouvoir (rires).

Votre h´┐Żro´┐Żne essaye d´┐Żsesp´┐Żr´┐Żment d´┐Ż´┐Żtre une personne meilleure, elle est tr´┐Żs honn´┐Żte avec elle-m´┐Żme. Pensez-vous que ses aventures resteront int´┐Żressantes si elle devient M´┐Żre T´┐Żr´┐Żsa ?

Non jamais ! Elle veut ´┐Żtre une personne meilleure, mais elle est humaine donc elle conna´┐Żt ses failles. Et d´┐Żun point de vue litt´┐Żraire une h´┐Żro´┐Żne parfaite n´┐Ża aucun int´┐Żr´┐Żt. Le mieux est qu´┐Żelle croit progresser et se ratatine tout le temps !

Robin est-elle vraiment le fils de Robin des bois ? ( Robin Hudson = Robin Hood´┐Żson)

Non, c´┐Żest dr´┐Żle. C´┐Żest un hasard total, et pourtant ils ont plein de points communs´┐Ż ils veulent aider les autres, sauver le monde !

Dans votre livre, elle y arrive. Mais il y a un autre probl´┐Żme qu´┐Żelle g´┐Żre plut´┐Żt mal : sa vie sentimentale. Pensez-vous que Robin des bois avait le temps d´┐Żavoir une vie sentimentale ?

Non, tout comme mon h´┐Żro´┐Żne. Elle y pense tout le temps, mais se laisse toujours embarquer dans des histoires incroyables. ´┐Ż vrai dire, c´┐Żest un moyen de fuir, elle a un gros probl´┐Żme avec l´┐Żintimit´┐Ż. Mais elle va tout r´┐Żgler dans le prochain ´┐Żpisode qui se passera ´┐Ż Paris !

Vous dites que c´┐Żest dur de trouver un homme bien, je suppose que vous n´┐Żincluez pas les Fran´┐Żais ´┐Ż

Ah ! Les Fran´┐Żais sont raffin´┐Żs, et poss´┐Żdent une culture du plaisir. Contrairement aux Am´┐Żricains qui conservent un c´┐Żt´┐Ż tr´┐Żs primitif, conqu´┐Żrant. Finalement, les mentalit´┐Żs amoureuses ont un lien tr´┐Żs ´┐Żtroit avec l´┐Żhistoire des pays.

Robin ressemble ´┐Ż Rita Hayworth. Pensez-vous vraiment qu´┐Żelle peut trouver son Orson Welles´┐Ż je suis d´┐Żsol´┐Ż, mais je la vois plut´┐Żt avec Jerry Lewis.

Ah non ! Mais un m´┐Żlange des deux, ´┐Ża peut ´┐Żtre pas mal : il faut le trouver celui-l´┐Ż !

J´┐Żai lu que vous teniez vos id´┐Żes d´┐Żun mec qui vit ´┐Ż Cleveland. Je l´┐Żai rencontr´┐Ż avant de venir et il ne voit pas de quoi vous parlez.

(rires) Ah oui c´┐Żest une blague que je raconte quand on me demande d´┐Żo´┐Ż viennent mes id´┐Żes´┐Ż je crois qu´┐Żun jour, un mec de Cleveland va d´┐Żbouler et me coller un proc´┐Żs pour d´┐Żtournements d´┐Żid´┐Żes !

Qui verriez-vous interpr´┐Żter le r´┐Żle de Robin ?

Incontestablement Joan Cusak, c´┐Żest la meilleure actrice am´┐Żricaine.

Je dois vous dire que je suis ´┐Żpuis´┐Ż : votre h´┐Żro´┐Żne parle tout le temps ! C´┐Żest le genre de fille ´┐Ż poser des questions aux chauffeurs de taxi ! N´┐Ż´┐Żtes vous pas fatigu´┐Że de vivre avec elle ?

Oui, elle m´┐Ż´┐Żpuise´┐Ż surtout quand je suis 24h/24h avec elle. Je l´┐Żadore, mais heureusement qu´┐Żil y a beaucoup d´┐Żautres personnages. Elle cherche tout le temps ´┐Ż faire parler les autres. Et souvent ils se taisent car ils r´┐Żalisent qu´┐Żils sont d´┐Żpressifs !

Pouvez-vous imaginer votre vie sans l´┐Ż´┐Żcriture ?

Non ! Je peux m´┐Żimaginer faire d´┐Żautres choses mais ´┐Żcrire est le c´┐Żur de tout.

Qu´┐Żest-ce que vous pr´┐Żf´┐Żrez dans l´┐Ż´┐Żcriture : ´┐Żtre seule devant une page blanche ou rencontrer des journalistes stupides comme moi ?

J´┐Żaime les deux, mais ´┐Ża d´┐Żpend ´┐Żvidemment du journaliste´┐Ż ou de la feuille !

Pourriez-vous ´┐Żcrire un livre dramatique ?

Oui, j´┐Ży ai pens´┐Ż. Avec tout ce que j´┐Żai vu quand j´┐Żai travaill´┐Ż pour CNN. Mais le comique, c´┐Żest pareil, je pense vraiment qu´┐Żil s´┐Żagit des deux faces de la m´┐Żme pi´┐Żce. Je laisse surgir l´┐Żabsurde des choses tragiques que je peux voir´┐Ż

Enfin, pour bien finir, je dois vous dire que j´┐Żadore cette phrase : ´┐Ż Je suis assez intelligente pour me rendre compte quand je suis stupide. ´┐Ż

Oui plus j´┐Żapprends, plus je me rends compte du peu que je sais. Et c´┐Żest la cl´┐Ż de mon h´┐Żro´┐Żne, plus elle progresse dans ses folles histoires, moins elle comprend ce qui se passe!

Propos recueillis par David Foenkinos


 
Tristan Garcia
Thomas Pynchon
Jean-Marc Roberts
Richard Powers
Enrique Vila-Matas
William Gibson
Lise Beninc´┐Ż
Julien Blanc-Gras
Bernard Soubiraa
Claro
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |