#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le monde de Billia, Chapitre 1

 La sorci´┐Żre et le caillou
Laurent Billia
L'Harmattan
Prix éditeur
16.00 euros

Quand le roman et la po´┐Żsie fusionnent, on peut s´┐Żattendre
au pire comme au meilleur´┐Ż Dans La sorci´┐Żre et le
caillou
, Laurent Billia parvient ´┐Ż r´┐Żunir les contraires. Une
curiosit´┐Ż.


Il existe parmi nous des lecteurs qui doutent de leur capacit´┐Ż de
lecture´┐Ż Des lecteurs que l´┐Żon pourrait qualifier de complex´┐Żs,
ou de mal assur´┐Żs. Des personnes qui, parfois, ont tendance ´┐Ż
se dire que tel ou tel ouvrage sera toujours hors de leur port´┐Że.
Que ce roman l´┐Ż, elles ne pourront jamais s´┐Ży coller : on peut
citer ´┐Ż cet effet la Recherche de Proust, qui a d´┐Żmoralis´┐Ż
les g´┐Żn´┐Żrations d´┐Ż´┐Żtudiants´┐Ż L´┐Żinaccessibilit´┐Ż litt´┐Żraire est-elle
une illusion ou une r´┐Żalit´┐Ż ? Peut-on r´┐Żellement se sentir
exclu(e) d´┐Żune ´┐Żuvre, de son pouvoir, de ses attractions ?
Peut-on s´┐Żav´┐Żrer herm´┐Żtique au talent, voire au g´┐Żnie ? Nous
dirons plut´┐Żt que certaines ´┐Żuvres, difficiles d´┐Żacc´┐Żs,
demandent une attention particuli´┐Żre pour pouvoir s´┐Ży plonger
avec d´┐Żlice. C´┐Żest le cas ici. Apr´┐Żs un premier roman, Le
Huan
(sorti en 2003), Laurent Billia signe une ´┐Żuvre dense,
qui m´┐Żle accents oniriques et asp´┐Żrit´┐Żs s´┐Żv´┐Żres. Partout, le style
abonde d´┐Żimages et de r´┐Żf´┐Żrences, d´┐Żall´┐Żgories et
d´┐Żilluminations.

H´┐Żros imaginaires ?

Le h´┐Żros s´┐Żappelle Le Caillou, et la sorci´┐Żre du titre n´┐Żest jamais
r´┐Żellement nomm´┐Że comme telle ´┐Ż on la devine, plut´┐Żt. Diffus,
confus, les personnages n´┐Żont de consistance qu´┐Żau sein de la
trame, prise dans sa globalit´┐Ż. En clair, on n´┐Żentre pas dans
La sorci´┐Żre et le caillou comme dans un vulgaire roman
de gare : sans aller jusqu´┐Ż´┐Ż dire qu´┐Żun dictionnaire est ´┐Ż garder
pr´┐Żs de soi durant sa lecture, on avancera tout au moins que
son ´┐Żcriture exige un ´┐Żil aiguis´┐Ż. La plume de Billia est exquise,
c´┐Żest un fait´┐Ż On n´┐Ża m´┐Żme de cesse de relire et de recopier
des morceaux de phrases,
tellement les explosions de po´┐Żsie ponctuent les pages de cette
histoire. Sorte de polar macabre et improbable, le roman ´┐Ż mais
en est-il seulement un ? ´┐Ż tra´┐Żne son lecteur dans un non-dit
constant et perp´┐Żtuel : comme s´┐Żil fallait s´┐Żaccrocher aux lignes
et aux paragraphes pour ne pas en perdre le fil. Tenace, le
lecteur patiente et finit m´┐Żme par s´┐Żenorgueillir de lire pareille
´┐Żuvre. Omniscient, Billia semble prendre un malin plaisir ´┐Ż
brouiller les pistes, ´┐Ż dire puis dissimuler, ´┐Ż ´┐Żblouir. Il
m´┐Żtaphorise la moindre des situations et tient le lecteur pour
seul t´┐Żmoin de son intrigue : omnipr´┐Żsent, il ne le fera jamais
participer en tant qu´┐Żacteur.
Quelle est la recette des grands romans ? Existe-t-elle
r´┐Żellement ? N´┐Żest-elle pas plut´┐Żt d´┐Żcelable dans le regard du
lecteur ? Y aurait-il des cat´┐Żgories de lecteurs ? On finit par opter
pour un vieil adage ´┐Ż celui qui veut que tous les go´┐Żts sont dans
la nature ´┐Ż et on se dit que ce Caillou et cette sorci´┐Żre
passionneront sans aucun doute un autre lecteur, avide de sel
et de flammes. Quant ´┐Ż nous, on pr´┐Żf´┐Żrera d´┐Żautres sources de
chaleur.

Julien Canaux



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |