#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le mariage et ses petits tracas´┐Ż

 Une pi´┐Żce mont´┐Że
Blandine Le Callet
Stock
Prix éditeur
17.00 euros

Blandine Le Callet choisit de nous raconter un mariage,
elle n´┐Żest pas seulement dans l´┐Żair du temps. Dans la v´┐Żrit´┐Ż
aussi. Le ton est s´┐Żrieux, le miroir, ressemblant.


Il ´┐Żtait difficile de choisir parmi les premiers romans de la
rentr´┐Że celui qui serait l´┐Ż´┐Żlu de Zone-litt´┐Żraire pour inaugurer
2006. Et puis on est tomb´┐Że sous le charme de Blandine Le
Callet, de sa plume, fluide, de ses personnages, si humains, de
ses histoires, simples, mais pas tant que ´┐Ża.

Pour le meilleur et pour le pire
B´┐Żreng´┐Żre et Vincent se marient. B´┐Żreng´┐Żre aimerait que tout
soit parfait. Elle est pr´┐Żte ´┐Ż tout pour ´┐Ża, m´┐Żme ´┐Ż des choses
pas tr´┐Żs honorables. Vincent au contraire s´┐Żen fout un peu de la
c´┐Żr´┐Żmonie. Certains invit´┐Żs aussi d´┐Żailleurs. Jean-Philippe est
surtout l´┐Ż pour faire plaisir ´┐Ż sa femme, Sylvie. Mais elle
dispara´┐Żt pendant le d´┐Żner : que fait-elle ? Ou plut´┐Żt, avec qui
est-elle ? Damien lui est venu pour se taper une moche, ou
alors une vieille belle, selon ce qu´┐Żil trouvera, il n´┐Żest pas
regardant. Quant ´┐Ż Marie, c´┐Żest le canard boiteux de la famille :
sa cadette, B´┐Żreng´┐Żre, fait aujourd´┐Żhui un beau mariage
(comme ses autres s´┐Żurs), tandis que cette pauvre Marie, qui
n´┐Ża jamais su s´┐Żhabiller, n´┐Ża apparemment pas appris non plus
´┐Ż se trouver un mari. A moins que ce ne soit toute autre chose´┐Ż
Et ´┐Ża continue. Famille, invit´┐Żs, enfant, vieillarde, mari´┐Żs, pr´┐Żtre
m´┐Żme, tous prennent la parole le temps d´┐Żun chapitre, le temps
de traverser une intimit´┐Ż.
Pi´┐Żces d´┐Żun m´┐Żme puzzle, les personnages que convoque
Blandine Le Callet autour de la pi´┐Żce mont´┐Że, ´┐Ż cette
pyramide grotesque ´┐Ż
sens´┐Że symboliser ´┐Ż la pr´┐Żtention
de ceux qui s´┐Żimagine que l´┐Żamour va durer toujours ´┐Ż
sont
autant d´┐Żinstantan´┐Żs de vie, de bouts de destins. Aucun, ou
presque, ne trouvera ici sa r´┐Żsolution, on les croise, le temps
d´┐Żune messe, d´┐Żune valse, d´┐Żune photo, on commence ´┐Ż les
conna´┐Żtre et puis ils disparaissent dans la foule. Un peu de fait,
comme dans ces mariages o´┐Ż le hasard d´┐Żun plan de table
nous fait parler toute une soir´┐Że ´┐Ż des inconnus qu´┐Żon ne
reverra plus jamais. Ici, chacun ses pr´┐Żoccupations, mais
quand m´┐Żme, l´┐ŻAmour, l´┐ŻAutre, ne sont jamais loin. Et la crainte ´┐Ż
c´┐Żt´┐Ż.

Jusqu´┐Ż´┐Ż ce que la mort vous s´┐Żparent
Parce que la vraie question que pose l´┐Żauteur, c´┐Żest ´┐Ża : est-ce
qu´┐Żon arrivera vraiment ´┐Ż tenir jusque l´┐Ż ? Est-ce que la pi´┐Żce
mont´┐Że ne va pas s´┐Ż´┐Żcrouler ? Qu´┐Żest l´┐Żamour face ´┐Ż tout ce qui
l´┐Żattaque, le malm´┐Żne, le blesse ? L´┐Żengagement survit-il ´┐Ż la vie
?Chacune des voix qu´┐Żon entend dans ce livre, chaque histoire
qu´┐Żelles racontent, les sentiments qui y passent ´┐Ż en vrac : les
doutes, les mensonges, les actes manqu´┐Żs, les non-dits, la
peur, la jalousie, le secret´┐Ż - tendent ainsi vers ce but qu´┐ŻEluard
avait si bien ´┐Żcrit : ´┐Ż le dur d´┐Żsir de durer ´┐Ż*. Vincent et
B´┐Żreng´┐Żre n´┐Ż´┐Żchapperont pas ´┐Ż la r´┐Żgle, lui agit´┐Ż par d´┐Żultimes
doutes, elle laissant tomber le masque d´┐Żtestable de l´┐Żh´┐Żte
perfectionniste pour se r´┐Żv´┐Żler dans sa fragilit´┐Ż de femme, bien
plus poignante.Le kal´┐Żidoscope existentiel que construit
Blandine Le Callet, d´┐Żune ´┐Żcriture efficace et sans fioritures,
donne ´┐Ż voir de bien jolies individualit´┐Żs, certaines bless´┐Żes ´┐Ż
jamais, certaines en proie au doute, certaines qui avancent
malgr´┐Ż leurs f´┐Żlures. Toutes nous touchent. Et on est heureux
d´┐Żavoir ´┐Żt´┐Ż invit´┐Żs ´┐Ż partager leur f´┐Żte.

* Paul Eluard, in Derniers Po´┐Żmes d´┐Żamour, ´┐Żd. Seghers
.

Ma´┐Ża Gabily



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |