#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Route dangereuse

 La Route
Cormac McCarthy
´┐Żditions de l'Olivier
Prix éditeur
21.00 euros

En France, l´┐Żann´┐Że 2008 s´┐Żouvre sur une double actualit´┐Ż pour l´┐Ż´┐Żcrivain am´┐Żricain Cormac McCarthy. Avant de retrouver au cin´┐Żma Non, ce pays n´┐Żest pas pour le vieil homme adapt´┐Ż par les fr´┐Żres Coen (sortie le 23 janvier), plongez-vous dans son dernier roman, La Route.

Un homme et un enfant avancent avec difficult´┐Ż. L´┐Żhomme est v´┐Żtu d´┐Żhabits loqueteux et porte une barbe hirsute. Il pousse devant lui un caddie rempli d´┐Żobjets h´┐Żt´┐Żroclites. Le gar´┐Żon qui marche ´┐Ż ses c´┐Żt´┐Żs est d´┐Żune extr´┐Żme maigreur. Il observe son p´┐Żre en silence. Sous leurs pas chancelants, la route semble s´┐Ż´┐Żtendre ´┐Ż l´┐Żinfini. Le paysage qui les entoure offre une vision dantesque : des arbres calcin´┐Żs, des villages d´┐Żsert´┐Żs et, partout, de la terre br´┐Żl´┐Że. Ce qui reste de vie dans cette antichambre de l´┐Żenfer est recouvert d´┐Żune neige de cendres qui n´┐Żen finit pas de tomber, faisant peu ´┐Ż peu dispara´┐Żtre le monde sous un ´┐Żpais manteau de mort.

Dans son dernier roman, couronn´┐Ż l´┐Żan pass´┐Ż par le prestigieux Prix Pulitzer, Cormac McCarthy s´┐Żattaque ´┐Ż un sujet traditionnellement r´┐Żserv´┐Ż au genre fantastique et ´┐Ż ses d´┐Żriv´┐Żs : la fin des temps. Pourtant, h´┐Żros invincibles, monstres terrifiants et autres cr´┐Żatures surr´┐Żelles ne sont pas de mise. Ici, l´┐ŻApocalypse s´┐Żobserve ´┐Ż hauteur d´┐Żhomme. C´┐Żest donc sans filet que nous suivons les traces d´┐Żun p´┐Żre et de son fils se dirigeant p´┐Żniblement vers les c´┐Żtes du Sud sans trop savoir ce qu´┐Żils y trouveront. ´┐Żpuis´┐Żs, sans la moindre ressource, ils traversent des contr´┐Żes jonch´┐Żes de cadavres en putr´┐Żfaction. Outre les difficult´┐Żs qu´┐Żils ´┐Żprouvent pour se nourrir et se r´┐Żchauffer, les deux marcheurs doivent ´┐Żgalement ´┐Żchapper ´┐Ż une tribu de survivants anthropophages qui ´┐Żcume le territoire en qu´┐Żte de chair fra´┐Żche.

´┐Ż Ne crains pas ce que tu vas souffrir. ´┐Ż (Apocalypse chapitre 2, verset 10)

Comment en sont-ils arriv´┐Żs l´┐Ż ? Que s´┐Żest-il pass´┐Ż au juste ? McCarthy ne l´┐Żexplique qu´┐Ż´┐Ż demi-mot : ´┐Ż En ce temps-l´┐Ż d´┐Żj´┐Ż, tous les magasins d´┐Żalimentation avaient ferm´┐Ż et le meurtre r´┐Żgnait partout sur le pays. Le monde allait ´┐Żtre bient´┐Żt peupl´┐Ż de gens qui mangeraient vos enfants sous vos yeux et les villes elles-m´┐Żmes seraient entre les mains de hordes de pillards au visage noirci qui se terraient parmi les ruines et sortaient en rampant des d´┐Żcombres, les dents et les yeux blancs, emportant dans des filets en nylon des bo´┐Żtes de conserves carbonis´┐Żes et anonymes, tels des acheteurs revenant de leurs courses dans les ´┐Żconomats de l´┐Żenfer. ´┐Ż Sur la route, les jours se tra´┐Żnent sans date ni calendrier et les nuits font parfois la part belle aux r´┐Żves d´┐Żantan, aux r´┐Żminiscences qui rendent le r´┐Żveil encore plus douloureux : ´┐Ż Quand tu r´┐Żveras d´┐Żun monde qui n´┐Ża jamais exist´┐Ż ou d´┐Żun monde qui n´┐Żexistera jamais et qu´┐Żapr´┐Żs tu te sentiras de nouveau heureux, alors c´┐Żest que tu auras renonc´┐Ż. ´┐Ż

Les nombreux silences qui ´┐Żmaillent le r´┐Żcit et les dialogues, tels des instants suspendus au-dessus de l´┐Żhorreur, sont aussi l´┐Żoccasion pour le lecteur de reprendre son souffle. Le rythme des paragraphes suit celui que s´┐Żimposent l´┐Żhomme et l´┐Żenfant dans leurs p´┐Żr´┐Żgrinations, maintenant ainsi le lecteur ´┐Ż quelques m´┐Żtres derri´┐Żre eux. Le roman de McCarthy fait partie de ces livres rares qui nous ´┐Żjectent litt´┐Żralement de la r´┐Żalit´┐Ż pour nous donner ´┐Ż voir le spectacle effarant d´┐Żarri´┐Żre-mondes inimaginables.

Ellen Salvi



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |