#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le´┐Żons de Snobnambulisme

 Bel de nuit, G´┐Żrald Nanty
Elisabeth Quin


Venez remonter le temps: quelques ann´┐Żes mais tant de changements que nos t´┐Żtes s´┐Ż´┐Żtourdissent ! Elisabeth Quin nous invite ´┐Ż visiter ces tendres ann´┐Żes ´┐Ż peine ´┐Żteintes et d´┐Żj´┐Ż ´┐Żminemment regrett´┐Żes que l'histoire de G´┐Żrald Nanty fait perdurer.

Cet homme est n´┐Ż deux fois. La premi´┐Żre, trop triste ´┐Ż son go´┐Żt, fut effac´┐Że par la deuxi´┐Żme naissance : ´┐Ż quinze ans o´┐Ż il d´┐Żcida de plus jamais passer de nuits angoissantes. Plut´┐Żt ne pas dormir. C´┐Żest ce qu´┐Żil fait depuis quarante ans. "Choisir la nuit, c´┐Żest opter pour l´┐Żenfance et le f´┐Żminin", r´┐Żsume admirablement Elisabeth Quin. ´┐Ż travers les moments intenses de son existence, ses rencontres poignantes, ses amours, ses amis, on explore des pans d´┐Żune ´┐Żpoque d´┐Żj´┐Ż mythique. G´┐Żrald Nanty, c´┐Żest un f´┐Żtard inv´┐Żt´┐Żr´┐Ż, c´┐Żest Dionysos qui s´┐Żinvite dans les beaux quartiers de la capitale, c´┐Żest le repr´┐Żsentant d´┐Żune tribu qui d´┐Żpose aux pieds de la d´┐Żesse Nuit leur vie enti´┐Żre en offrande.
Les membres de cette tribu de ´┐Ż trafiquants d´┐Żheures suppl´┐Żmentaires ´┐Ż, sont les rois d´┐Żune nuit qui ne finit jamais et qui appelle dans ses entrailles les rires les plus francs et les regards plus d´┐Żsesp´┐Żr´┐Żs : "Pour les sans-sommeil,{´┐Ż} une nuit blanche en vaut deux noires ; comme en musique, est-ce un hasard ?" On ne se lasse pas de ce r´┐Żcit d´┐Żune ´┐Żpoque o´┐Ż l´┐Żon vivait d´┐Żamour du risque et de cernes paillet´┐Żs. Quelle balade ! On revoit le Flore d´┐Żantan, moyenne d´┐Ż´┐Żge : 25 ans, la rue Saint Beno´┐Żt surpeupl´┐Że, les fant´┐Żmes de Duras et Sagan qui s´┐Ży prom´┐Żnent. Certaines figures incontournables et d´┐Żj´┐Ż oubli´┐Żes revivent avec la
vivacit´┐Ż de l'auteur comme Jacques Rigaut, Zouzou´┐Ż. La Bande du Drugstore n´┐Ż´┐Żtait pas encore un film et les journ´┐Żes contre le Sida n´┐Żexistaient pas. Elisabeth Quin saisit une ´┐Żpoque, un brin d´┐Żhistoire qui en dit long sur notre pr´┐Żsent d´┐Żcolor´┐Ż. Attendrissant, ce portrait r´┐Żunit l´┐Żespace de 330 pages, une journaliste matinale et un oiseau de nuit qui ne partagent que quelques heures en commun entre leurs deux sommeils. La langue d´┐ŻElisabeth Quin s´┐Żadapte et ´┐Żpouse tous les doutes et les souvenirs de G´┐Żrald Nanty avec ´┐Żmotion et participe avec brio ´┐Ż ce glissement de m´┐Żmoire sur les nouvelles g´┐Żn´┐Żrations qu´┐Żop´┐Żre cet ´┐Żternel enfant toutes les nuits dans son bar le Mathy´┐Żs.
Bel hommage ´┐Ż cet homme qui a v´┐Żcu mille vies et mille nuits, ce livre est aussi une jolie r´┐Żv´┐Żrence ´┐Ż toutes ces ann´┐Żes m´┐Żmorables et mythiques o´┐Ż l´┐Żon inventa la discoth´┐Żque, rien que ´┐Ża ! A m´┐Żditer attentivement apr´┐Żs la lecture de livre : "L´┐Żhomme qui se couche ´┐Ż l´┐Żaube poss´┐Żde une nuit d´┐Żavance sur le jour de sa mort".

Olivia Michel



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |