#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les super h´┐Żros d´┐ŻAnna Rozen

 Vieilles peaux
Anna Rozen
Le Dillettante

Anna Rozen semble se trouver toujours l´┐Ż o´┐Ż le c´┐Żur bouillonne. En cette fin d´┐Żhiver on retrouve la romanci´┐Żre avec son dernier livre,Vieilles peaux , au Dilettante, mais ´┐Żgalement la traductrice chez Na´┐Żve dans le texte d´┐ŻAndrew Kaufman, Tous mes amis sont des super h´┐Żros. Deux livres au travers desquels elle peut exercer, ´┐Ż sa guise, ses super-pouvoirs de mise en lumi´┐Żre des plus infimes v´┐Żrit´┐Żs de nos existences.


Vielles peaux, ou comment appr´┐Żhender les affres du temps

Derri´┐Żre cette magnifique couverture froiss´┐Że, se cachent trois d´┐Żlicieuses nouvelles piquantes, humoristiques et ´┐Żmouvantes ´┐Ż souhaits. Encore une fois Anna Rozen touche juste, contourne les clich´┐Żs et questionne habilement.Arch´┐Żologue des d´┐Żtails quotidiens, elle d´┐Żterre d´┐Ż´┐Żmouvantes et frappantes v´┐Żrit´┐Żs dans nos actes les plus insignifiants et dans nos d´┐Żsesp´┐Żrantes monotonies. Parce que voil´┐Ż ce que nous d´┐Żlivre la romanci´┐Żre bien confortablement install´┐Że dans ces vieilles peaux : C´┐Żest cette somme de d´┐Żtails vils qui fait la pr´┐Żciosit´┐Ż de la vie. Il y a d´┐Żabord l´┐Żhistoire de Cressida Bloom : Romanci´┐Żre ´┐Ż succ´┐Żs, elle s´┐Żinqui´┐Żte d´┐Żsormais de sa post´┐Żrit´┐Ż. Elle s´┐Ż´┐Żpuise en castings infructueux et nous amuse terriblement. Aucun candidat ne correspond au r´┐Żle de passeur de m´┐Żmoire et son id´┐Że folle se r´┐Żv´┐Żle ´┐Żtre une source de d´┐Żsordre dans son existence. Avec cette Cressida Bloom ´┐Ż la fois dr´┐Żle et exasp´┐Żrante, Anna Rozen touche du doigt le questionnement immanquable de la post´┐Żrit´┐Ż qui vient titiller tout auteur qui prend conscience du temps qui passe. Autre d´┐Żcor pour la seconde nouvelle, l´┐Żhistoire de Marthe et Fernand, un couple de septuag´┐Żnaires touchants qui savourent leurs habitudes de vie. Hymne ´┐Ż la monotonie, Big Brother s´┐Żinvite chez monsieur et madame tout-le-monde. Et alors, quoi ? Qui peut savoir vraiment o´┐Ż se trouve le bonheur, apr´┐Żs tout ? Enferm´┐Żs dans leurs habitudes clownesques et leur petit rien de vie, ces deux-l´┐Ż se supportent depuis quarante ans. Troublant, presque d´┐Żsuet, ce couple est aussi touchant et d´┐Żsesp´┐Żr´┐Ż.
Enfin, Anna Rozen finit ce beau trio de textes sur un exercice de style saisissant. P´┐Żrilleux, proche des Microfictions de Jauffret, cette derni´┐Żre partie tr´┐Żs dense est prenante car c´┐Żest ici que l´┐Żon capte le plus la personnalit´┐Ż de notre auteur. Et ´┐Ża a le m´┐Żrite d´┐Ż´┐Żtre passionnant d´┐Żs lors que l´┐Żon vient de savourer ses deux amples nouvelles. L´┐Żauteur joue ´┐Ż un dr´┐Żle de jeu qui consiste ´┐Ż d´┐Żbuter toutes ses phrases par : Je suis. Tout l´┐Żexercice consiste ´┐Ż justement souligner tout ce qu´┐Żelle n´┐Ż est pas dans ses enqu´┐Żtes et ses observations d´┐Żauteur. Singuli´┐Żre ´┐Żtude, elle est dans l´┐Żobservation brute, elle est tour ´┐Ż tour une fille grosse, une personnalit´┐Ż connue, un objet insignifiant, et si peu elle-m´┐Żme. Dans la peau de tous ces mirages, elle tente d´┐Żhabiter un peu plus g´┐Żn´┐Żreusement la sienne, justement´┐Ż Une adorable folle en somme !Une folle adorable qui pose sur la vie qui grouille et les g´┐Żn´┐Żrations qui s´┐Żentrechoquent un regard percutant et une ´┐Żcriture jouissive et ´┐Żmouvante.

Tous mes amis sont des super h´┐Żros, l´┐Żhumour d´┐ŻAndrew Kaufman distill´┐Ż par Anna Rozen


Les personnages de Vieilles peaux sont inscrits dans une banalit´┐Ż touchante qu´┐Ż Anna Rozen a habill´┐Że subtilement de son cynisme et de sa dr´┐Żlerie pour y faire ressortir une belle ´┐Żmotion. Ceux de ce petit recueil du Canadien Andrew kaufman, auteur, r´┐Żalisateur et producteur de radio pourraient fonctionnent de la m´┐Żme mani´┐Żre. Ironique et sensible, ce texte curieux propose une galerie de portraits loufoques .Sous une apparente forme d´┐Żexercice de science-fiction, les pages r´┐Żv´┐Żlent peu ´┐Ż peu une humanit´┐Ż super-tremblante et le langage de Kaufman introduit ´┐Ż une jolie r´┐Żflexion sur les affres de l´┐Żamour. Super-path´┐Żtiques ou super-sensibles, les h´┐Żros sont finalement les ´┐Żtres humains les plus faillibles et malheureux. Est-ce un hasard si Anna Rozen a traduit ce roman ? Son style, que l´┐Żon retrouve assur´┐Żment dans cette traduction, s´┐Żadapte parfaitement ´┐Ż la dr´┐Żle de personnalit´┐Ż des super h´┐Żros de l´┐Żauteur. Ce sont les m´┐Żmes super-h´┐Żros que les siens, parents ´┐Żloign´┐Żs de Marthe et Fernand, ou de super-´┐Żgocentrique-Cressida.
Tom, le seul v´┐Żritable h´┐Żros de cette histoire est le seul personnage ´┐Ż ne pas ´┐Żtre un super h´┐Żros. Comme Jean-Pierre souffrait parfois des super-pouvoirs de sa sorci´┐Żre bien-aim´┐Że, lui, souffre des super-amis de sa bien-aim´┐Że,la d´┐Żnomm´┐Że Super-Perfectionniste. Dans cette communaut´┐Ż de supers, aucun pouvoir ne rend heureux car il semble que le bonheur habite l´┐Ż o´┐Ż le c´┐Żur peut encore ´┐Żtre f´┐Żbrile, l´┐Ż o´┐Ż le sentiment parvient se glisser. Epidermique ´┐Żgalement, ce petit livre est dr´┐Żle et attachant. A quoi sert de courir´┐Ż Super-Amphibien, le gentil super-ami de Tom, nous ´┐Żclaire ´┐Ż sa fa´┐Żon : Il peut vivre aussi bien sur terre que sous l´┐Żeau, d´┐Żaccord, mais sinc´┐Żrement, quel int´┐Żr´┐Żt ?

Olivia Michel



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |