#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Heureux qui comme Ulysse?

 Le retour
Bernhard Schlink
Gallimard
Prix éditeur
19.00 euros

Enfant, Peter Debauer avait fait des ´┐Ż romans pour le plaisir et le divertissement de qualit´┐Ż ´┐Ż ses compagnons de vacances. Une addiction de lecture qui ne l´┐Ża jamais quitt´┐Ż, ouvrant la voie ´┐Ż une odyss´┐Że historique et familiale, au sein de laquelle son parcours refl´┐Żte ´┐Żtrangement ses lectures.

Pendant les vacances, alternant les promenades au grand air et la lecture de romans populaires que ses grands-parents corrigeaient, le jeune Peter a ainsi fait son apprentissage de la vie et de l´┐Żhistoire par des r´┐Żcits relativement vraisemblables de soldats au front, sur les champs de bataille ou sur la route du retour. Des r´┐Żcits r´┐Żp´┐Żtitifs qui auraient pu le lasser, mais qui, bien au contraire, le fascinaient, tant par la dimension ´┐Żpique des aventures qui y ´┐Żtaient narr´┐Żes que par une certaine grandeur qu´┐Żil trouvait ´┐Ż tous ces h´┐Żros masculins. Lui faisant l´┐Żeffet d´┐Żune v´┐Żritable drogue, ils ont cr´┐Ż´┐Ż chez lui un ´┐Żtrange rapport de d´┐Żpendance.
Il n´┐Żest pas rare en effet, pour un enfant, de s´┐Żidentifier ´┐Ż un h´┐Żros au point de t´┐Żcher de transposer ou d´┐Żadapter certains de ses faits et gestes ´┐Ż sa propre vie. Il est plus rare en revanche que cette obstination perdure autant ´┐Ż l´┐Ż´┐Żge adulte.

Un jour, il lit l´┐Żhistoire d´┐Żun soldat qui, de retour chez lui, trouve sa femme mari´┐Że ´┐Ż un autre. La fin manque, laissant le myst´┐Żre planer sur la r´┐Żaction de cet homme. Au lieu de s´┐Żen accommoder, la r´┐Żsolution de cette histoire l´┐Żobs´┐Żde au point qu´┐Żil ressent comme une n´┐Żcessit´┐Ż vitale d´┐Żen conna´┐Żtre la fin. Simple lubie ou pressentiment d´┐Żune d´┐Żcouverte plus personnelle et inattendue ? Quelle identification, quelle proximit´┐Ż Peter a-t-il trouv´┐Ż dans ces textes de qualit´┐Ż litt´┐Żraire pourtant sans pr´┐Żtention?

Surdit´┐Ż mondaine
Obs´┐Żd´┐Ż par le destin de ce soldat dont la place au foyer s´┐Żest trouv´┐Że usurp´┐Że, il m´┐Żne une v´┐Żritable enqu´┐Żte priv´┐Że visant ´┐Ż reconstituer son parcours, voulant conna´┐Żtre le fin mot de son histoire. Comme si elle ´┐Żtait le s´┐Żsame qui lui permettrait de prendre sa propre vie en main. Un acharnement surprenant par le s´┐Żrieux du d´┐Żvouement avec lequel il se lance dans ce jeu de pistes, instaurant par l´┐Ż m´┐Żme une identit´┐Ż troublante entre un ´┐Żcrit a priori purement fictif et la r´┐Żalit´┐Ż de l´┐ŻHistoire. Comme m´┐Ż par un instinct sup´┐Żrieur, il quitte compagne et enfant pour calquer son destin sur celui du soldat inconnu et d´┐Żcouvrir des indices qui bouleverseront sa vie.
En qu´┐Żte d´┐Żune r´┐Żv´┐Żlation dont il ignore lui-m´┐Żme la teneur, il prend
des risque : ´┐Ż demeurer obstin´┐Żment tourn´┐Ż vers le pass´┐Ż, il se peut qu´┐Żil n´┐Żait un jour plus personne vers qui retourner.

Retour vers le pass´┐Ż, construction des origines
Au-del´┐Ż de la narration romanesque pure, il est question d´┐Żidentit´┐Ż, de filiation, de mensonge, d´┐Żusurpation et m´┐Żme de constructivisme, th´┐Żorie selon laquelle la r´┐Żalit´┐Ż en tant que telle n´┐Żexisterait pas et ne serait que le reflet de l´┐Żinterpr´┐Żtation qu´┐Żen font les individus ´┐Ż partir de leurs lectures des romans et des ´┐Żv´┐Żnements´┐Ż Une mise en abyme ´┐Żtourdissante dans laquelle l´┐Żon tend ´┐Ż s´┐Żembourber lorsque Bernhard Schlink l´┐Żentrecroise d´┐Żune th´┐Żorie juridique´┐Ż Si le p´┐Żriple souffre de quelques longueurs lorsqu´┐Żil s´┐Żaventure outre-Atlantique, c´┐Żest presque un manifeste,au final, que l´┐Żon a le sentiment de tenir entre ses mains ; en faveur du pourvoir de la litt´┐Żrature et d´┐Żune responsabilisation des auteurs. Surtout, dans cette histoire o´┐Ż les liens et go´┐Żts litt´┐Żraires semblent sup´┐Żrieurs ´┐Ż ceux du sang, c´┐Żest une vision de la litt´┐Żrature comme sympt´┐Żme et rem´┐Żde ´┐Ż une carence, une inaptitude aux relations humaines et ´┐Ż la construction de sa vie. L´┐Ż o´┐Ż Le liseur comblait un d´┐Żficit intellectuel et culturel chez celle qu´┐Żil cultivait, le h´┐Żros du Retour s´┐Żefforce de compl´┐Żter sa filiation et l´┐Ż´┐Żdifice de son existence.

Laurence Bourgeon



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |