#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
En passant par Riga

 Vie et mort de Samuel Rozowski
Myriam Anissimov
Deno´┐Żl
Prix éditeur
18.00 euros

Un voyage ´┐Ż Riga fait ressurgir chez une jeune femme nombre de souvenirs sur sa vie pass´┐Że. Tr´┐Żs vite, l´┐Żanecdotique et le personnel s´┐Żeffacent pour laisser place au r´┐Żcit d´┐Żun destin embl´┐Żmatique de la communaut´┐Ż juive de l´┐Żapr´┐Żs-guerre et ´┐Ż une r´┐Żflexion sur le poids de l´┐ŻHistoire.

Qui est Samuel Rozowski ? Le titre laissait pr´┐Żsager qu´┐Żil occuperait une place centrale dans le roman. Or, il est d´┐Żabord question de tout sauf de lui. Cette femme qui a tout loisir de se rem´┐Żmorer ses escapades et ses rebellions adolescentes ´┐Żvoque ainsi son enfance ´┐Ż Lyon, au sein d´┐Żune famille juive d´┐Żanciens r´┐Żsistants au cours de la seconde guerre mondiale. D´┐Żelle on ne saura finalement pas grand chose en dehors de ses r´┐Żves de jeunesse, de ses convictions et de ses combats. Est-elle simplement devenue une ´┐Żpouse aimante qui suit son mari au gr´┐Ż de ses tourn´┐Żes europ´┐Żennes ? Une seule certitude, la frivolit´┐Ż semble bien l´┐Żavoir quitt´┐Ż. Et c´┐Żest par sa voix, non pas totalement apais´┐Że mais plus temp´┐Żr´┐Że, que l´┐Żon suit un r´┐Żcit entre m´┐Żmoire et t´┐Żmoignage d´┐Żune ´┐Żpoque vers les ann´┐Żes 1980-90. Car l´┐Żon comprend vite qu´┐Żelle a connu l´┐Żhomme du titre et que les frasques adolescentes qui nous ont ´┐Żt´┐Ż cont´┐Żes ne sont pas sans lien avec le destin bien plus m´┐Żdiatique qui sera celui de Samuel Rozowski.
Tous deux sont en effet des enfants de la guerre ou de l´┐Żimm´┐Żdiat de l´┐Żapr´┐Żs-guerre. Trop jeunes pour faire eux-m´┐Żmes acte de r´┐Żsistance, ils ont toutefois rapidement eu connaissance des actes de leurs parents, ´┐Ż la fois juifs et r´┐Żsistants. Cumuler ces deux statuts suffit, r´┐Żtrospectivement, ´┐Ż les ´┐Żlever au rang de h´┐Żros dans leur m´┐Żmoire. Impossible de demeurer inactif et muet face ´┐Ż un tel h´┐Żritage. D´┐Żautant plus que ne cessent de s´┐Żaccumuler les r´┐Żv´┐Żlations sur la d´┐Żportation et l´┐Żextermination des Juifs. Se pose alors la question du choix et du mode d´┐Żaction. Tous deux rebelles ´┐Ż leur heure, dans leur inad´┐Żquation au syst´┐Żme scolaire, ils se sentent, inconsciemment dans un premier temps, touch´┐Żs et investis d´┐Żune mission de m´┐Żmoire, de justice, afin de prolonger les actes de bravoure de leurs parents. Tant pour justifier leur vie en tant que descendance d´┐Żune g´┐Żn´┐Żration marqu´┐Że par la mort, que pour faire ´┐Żclore la v´┐Żrit´┐Ż sur le sort de leurs parents au cours de la seconde guerre mondiale, et ce ´┐Ż travers l´┐ŻEurope enti´┐Żre, il appara´┐Żt n´┐Żcessaire pour l´┐Żun comme pour l´┐Żautre de se trouver une cause, un combat.

La fabrique d´┐Żun h´┐Żros

Pour Samuel Rozowski, ce sera donc la d´┐Żlinquance et les trafics ´┐Ż plus ou moins grande ´┐Żchelle. Des rapines qui ne sont pas sans lien avec le rachat de la m´┐Żmoire de ses anc´┐Żtres. Par ses hold-up et autres braquages, il ´┐Ż se figurait ´┐Żtre une sorte d´┐Żange de la Mort de la tradition juive ´┐Ż, vengeant ainsi les innombrables spoliations subies par sa communaut´┐Ż. Et ce jusqu´┐Ż´┐Ż son incarc´┐Żration pour meurtre qui, si elle met fin ´┐Ż ses actions d´┐Żauto justice, le porte sur le devant de la sc´┐Żne judiciaire et m´┐Żdiatique ; l´┐Żabsence de preuves en faisant un martyre des Juifs. Car la r´┐Żalit´┐Ż de son innocence ou de sa culpabilit´┐Ż importe finalement assez peu. Bien plus cruciale est sa capacit´┐Ż ´┐Ż attirer l´┐Żattention publique sur lui, le promouvant en v´┐Żritable porte-parole de la m´┐Żmoire juive finalement bien plus efficace que l´┐Żaccumulation de ses larcins. Il est surtout embl´┐Żmatique de ce besoin pour une communaut´┐Ż discrimin´┐Że de se forger une ic´┐Żne qui porte leur cause sur la sc´┐Żne publique et leur sert d´┐Żexutoire.

Vie et mort de Samuel Rozowski donc. La notion de naissance se voit d´┐Żembl´┐Że ´┐Żvacu´┐Że car elle est par essence contingente, accidentelle. H´┐Żritier malgr´┐Ż lui du poids de la Shoah, il se voit investi d´┐Żune mission, d´┐Żun devoir qui le d´┐Żpasse rapidement. Sa vie, comme sa mort d´┐Żailleurs, comme pour tant d´┐Żh´┐Żritiers de cette g´┐Żn´┐Żration, sont seuls de son ressort. En se conformant ´┐Ż un certain id´┐Żal romantique r´┐Żvolutionnaire, il a choisi de se faire justice lui-m´┐Żme. Et si son innocence demeure fortement douteuse, son parcours pointe avant tout le d´┐Żcalage crucial entre les temps de l´┐ŻHistoire, de la justice et de la m´┐Żmoire, qui p´┐Żse encore sur un

Laurence Bourgeon



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |