#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le petit cheval ´┐Ż bascule

 L´┐Żhomme qui marchait avec une balle dans la t´┐Żte
Philippe Pollet-Villard
Flammarion
Prix éditeur
20.00 euros

Un trio de braqueurs, une s´┐Żrie de cambriolages ´┐Ż main arm´┐Że rondement men´┐Żs, jusqu´┐Ż´┐Ż ce que tout bascule. Philippe Pollet-Villard signe son premier ´┐Ż roman cin´┐Żmatographique ´┐Ż rocambolesque dans l´┐Żunivers de la p´┐Żgre parisienne. Atypique et surprenant...

"Petit ´┐Ż petit, c´┐Żest devenu clair pour tout le monde, j´┐Ż´┐Żtais devenu un gangster." Jean-Pierre Da Piedra, c´┐Żest "ce type ´┐Żtrange qui passe du centre bouddhiste aux attaques ´┐Ż main arm´┐Że" . En compagnie de Bruno et Gros Marc, ses acolytes, il multiplie les petits braquages. Sa voie est toute trac´┐Że, des comptoirs aux coffres des banques : de l´┐Żargent ´┐Ż facile ´┐Ż, ´┐Ż br´┐Żler outranci´┐Żrement fa´┐Żon Tony Montana : bars, filles et tout le toutim.
Mais dans ce genre de profession, il faut s´┐Żattendre ´┐Ż tomber un jour ou l´┐Żautre. Dans le cas de Jean-Pierre, ce sera avec une balle dans la t´┐Żte et une peine de 15 ans de prison ferme. Sorti du coma, il est incarc´┐Żr´┐Ż ´┐Ż la Centrale de Poissy. Il finit par s´┐Żen ´┐Żvader, s´┐Żoctroie six mois de farniente sur la c´┐Żte d´┐Żazur en compagnie d´┐Żune jolie donzelle. Le gangster endosse alors le r´┐Żle d´┐Żun pompier, parce que ces gens-l´┐Ż sont insoup´┐Żonnables, mais finit par se faire reprendre.
Au fur et ´┐Ż mesure, les ´┐Żpisodes de sa vie rocambolesque se succ´┐Żdent sur les chapeaux de roue.

Jean-Pierre qui roule

Entre le film noir des ann´┐Żes 40 et le road-movie moderne, L´┐Żhomme qui marchait avec une balle dans la t´┐Żte rel´┐Żve du cin´┐Żma. L´┐Żhistoire d´┐Żfile sous nos yeux comme une suite de s´┐Żquences mont´┐Żes, gr´┐Żce ´┐Ż une ´┐Żcriture elliptique rythm´┐Że. Port´┐Ż par la voix off du personnage principal, le lecteur p´┐Żn´┐Żtre dans son univers : la p´┐Żgre parisienne et suit son parcours de pr´┐Żs.
La vie de ce dernier est saisie sur le vif dans un long travelling avant, entrecoup´┐Ż de flash back. Les yeux de Jean-Pierre figent sa r´┐Żalit´┐Ż. C´┐Żest ´┐Ż travers son regard que nous avan´┐Żons : ´┐Ż close to close ´┐Ż. Un r´┐Żcit tr´┐Żs personnel de ses tribulations de gangster.

Tournez man´┐Żge

Cette fameuse balle qu´┐Żil re´┐Żoit dans la t´┐Żte transforme son ´┐Żtre. Physiquement et c´┐Żr´┐Żbralement amoindri, il marche au ralenti. Plong´┐Ż dans une sorte de brouillard, il est d´┐Żcal´┐Ż du pr´┐Żsent. Mais ´┐Ż dire vrai, Jean-Pierre a toujours ´┐Żt´┐Ż un peu fou.
Il a toujours dit que la vie c´┐Żest un gros bastringue qui tourne . ce man´┐Żge bien huil´┐Ż avec plein de petits v´┐Żhicules pos´┐Żs dessus : le petit camion de pompier ; le cheval noir, la fus´┐Że´┐Ż. C´┐Żest un peu comme jouer au cow-boys et aux indiens ou au gendarme et au voleur. On choisit sa place. Il y a ceux qui savent tout de suite laquelle, et les autres. La premi´┐Żre cat´┐Żgorie, Jean-Pierre sent tr´┐Żs vite qu´┐Żil ne veut pas y appartenir. Il cherche. Vivre... Au gangster se m´┐Żle donc le philosophe. Un homme-enfant d´┐Żaction et d´┐Żanalyse rong´┐Ż par le vide et l´┐Żennui, en qu´┐Żte de sens. Une association ´┐Żtrange et d´┐Żcal´┐Że qui fait de lui un dr´┐Żle d´┐Żillumin´┐Ż et donne ´┐Ż ce premier roman toute sa fra´┐Żcheur et son originalit´┐Ż.

Bascule des valeurs

Ce qui int´┐Żresse Philippe Pollet Villard est moins de d´┐Żcrire l´┐Żunivers de la p´┐Żgre que de montrer la folie du monde. Il s´┐Ż´┐Żcarte d´┐Żun banal r´┐Żcit policier st´┐Żr´┐Żotyp´┐Ż pour donner vie ´┐Ż une histoire tragi-comique ´┐Żtonnante. Ici toutes les valeurs sont renvers´┐Żes : le bien, le mal, le juste´┐Ż Par le truchement du regard na´┐Żf de Jean-Pierre, l´┐Żauteur fait tourner le man´┐Żge complexe de la vie dans la graisse qui fume. Le grand panorama du monde en dessous.

Doreen Bodin



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |