#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
A l´┐Ż´┐Żpreuve de la m´┐Żmoire

 La m´┐Żmoire vaine
Isaac Rosa
Christian Bourgois
Prix éditeur
25.00 euros

Une Espagne franquiste plus vraie que nature ressurgit sous la plume d´┐Żun Ib´┐Żre pourtant bien trop jeune pour en avoir lui-m´┐Żme souffert. Alors ´┐Ż quoi bon r´┐Żveiller les fant´┐Żmes d´┐Żun pass´┐Ż si douloureux ? Peut-´┐Żtre justement parce que l´┐Żoubli serait plus dangereux encore pour l´┐Żavenir ?

Si l´┐ŻEspagne a fait son deuil de la dictature, la plaie du pass´┐Ż et les traumatismes laiss´┐Żs par l´┐Żancien r´┐Żgime restent ouverts. Sinon, comment expliquer le besoin d´┐Żun jeune auteur de revenir sur une p´┐Żriode si r´┐Żcente qu´┐Żelle rel´┐Żve encore ´┐Ż peine de l´┐Żhistoire, et profond´┐Żment obscure et d´┐Żrangeante pour un compatriote des Phalangistes ? Cette ´┐Żquivoque qui place le franquisme ´┐Ż la limite de l´┐Żobjet d´┐Ż´┐Żtude historique et du simple souvenir en fait un sujet d´┐Ż´┐Żcriture id´┐Żal. Mais comment l´┐Żexprimer sans partialit´┐Ż ni recourir aux lieux communs ?
Partant de la myst´┐Żrieuse disparition de Julio Denis (accessoirement pseudonyme de Julio Cort´┐Żzar), un professeur de litt´┐Żrature m´┐Żdi´┐Żvale ´┐Ż l´┐Żuniversit´┐Ż de Madrid, lors d´┐Żune manifestation ´┐Żtudiante fortement r´┐Żprim´┐Że, et avant d´┐Żembo´┐Żter le pas ´┐Ż un jeune sympathisant communiste, Isaac Rosa questionne l´┐Żhistoire ainsi que le devoir de m´┐Żmoire et la potentielle contribution du romanesque ´┐Ż ces oeuvres.

A la crois´┐Że des ´┐Żcritures
Si les faits divers alimentent nombre de romans et de sc´┐Żnarios, certains sujets requi´┐Żrent un traitement plus m´┐Żticuleux et prudent que d´┐Żautres, ouvrant sur une r´┐Żflexion plus large sur le rapport de l´┐Ż´┐Żcriture ´┐Ż l´┐Żhistoire en g´┐Żn´┐Żral. D´┐Żentr´┐Że de jeu, Isaac Rosa d´┐Żmystifie le processus de cr´┐Żation litt´┐Żraire en ironisant sur une conception utilitariste de l´┐ŻHistoire per´┐Żue avant tout comme stimulant litt´┐Żraire. Loin des images d´┐ŻEpinal maintes fois reproduites, Isaac Rosa puise dans les ´┐Żv´┐Żnements oubli´┐Żs pour tenter de trouver la voix et le ton justes en prenant soin de ne jamais succomber aux clich´┐Żs. Mais au lieu de se contenter de nous communiquer le produit romanesque de ses r´┐Żflexions, il nous en d´┐Żvoile toutes les ´┐Żtapes de l´┐Ż´┐Żlaboration. D´┐Żo´┐Ż une oscillation et un t´┐Żtonnement apparent qui d´┐Żvoilent les ´┐Żtapes d´┐Żun v´┐Żritable "work in progress" d´┐Żinvestigation historique et litt´┐Żraire.

Lecteurs en d´┐Żroute
Lectrices, lecteurs, restez concentr´┐Żs et mobilis´┐Żs. Car la passivit´┐Ż n´┐Żest pas de mise face ´┐Ż ce roman qui bouleverse les conventions narratives. Si distanciation il y a, c´┐Żest bien de la part de l´┐Ż´┐Żcrivain lui-m´┐Żme, qui n´┐Ża de cesse de se questionner quant ´┐Ż la forme ´┐Żcrite la plus adapt´┐Że pour traiter d´┐Żun tel sujet. En cons´┐Żquence de quoi le lecteur, lui, n´┐Ża droit qu´┐Ż´┐Ż un r´┐Żpit limit´┐Ż. Tant´┐Żt apostroph´┐Ż et moqu´┐Ż quant ´┐Ż ses attentes convenues en mati´┐Żre de p´┐Żrip´┐Żties et de psychologie, tant´┐Żt ballott´┐Ż entre des genres aussi divers que l´┐Żencart historique, le rapport ou l´┐Żinterview journalistique ou la notice encyclop´┐Żdique (car l´┐Ż´┐Żcriture n´┐Żest pas l´┐Żapanage du romanesque qui se nourrit d´┐Żailleurs amplement du reste).
Si l´┐Żon sort quelque peu d´┐Żconcert´┐Ż de cet ensemble labyrinthique et touffu o´┐Ż pointe sans cesse l´┐Żironie de l´┐Ż´┐Żcrivain manipulateur, la cause en est un surcro´┐Żt d´┐Żhonn´┐Żtet´┐Ż de notre jeune prosateur, soucieux d´┐Ż´┐Żveiller les consciences de ses contemporains. Convaincu qu´┐Żil n´┐Ży a pas qu´┐Żune fa´┐Żon d´┐Ż´┐Żcrire sur un pass´┐Ż trouble et surtout que la v´┐Żrit´┐Ż n´┐Żest pas si simple, il bouscule la bien pensance et les id´┐Żes re´┐Żues les plus ´┐Żl´┐Żmentaires, entrechoquant, ´┐Ż la premi´┐Żre personne du singulier, les paroles des opprim´┐Żs, des miliciens et de simples quidams, nous invitant ´┐Ż constater qu´┐Żaucune n´┐Żest d´┐Ż´┐Żvangile. Pastiche ´┐Żrudit ou r´┐Żquisitoire contre la bonne conscience et appel efficace ´┐Ż la lucidit´┐Ż et ´┐Ż la vigilance ? On h´┐Żsite, un temps seulement, avant de mesurer la force de ce roman, puisque c´┐Żest ainsi qu´┐Żil est libell´┐Ż, et se h´┐Żter de le relire pour en d´┐Żcrypter toutes les ficelles.

´┐Ż Il y a des gens qui sont capables de traverser l´┐Żexistence sans la marquer ni ´┐Żtre marqu´┐Żs par elle. Je n´┐Żai jamais compris cette extr´┐Żme discr´┐Żtion, cette attitude de quelqu´┐Żun qui semble vivre parce qu´┐Żil n´┐Ży a rien d´┐Żautre ´┐Ż faire. ´┐Ż Assur´┐Żment, telle n´┐Żest pas la posture d´┐ŻIsaac Rosa qui ne semble pas pr´┐Żt ´┐Ż se r´┐Żsoudre au silence. Et ce n´┐Żest pas nous qui allons nous en plaindre. Car pour que la m´┐Żmoire vive et ne flanche pas, c´┐Żest ´┐Ż de telles plumes que l´┐Żon souhaiterait pouvoir plus souvent se frotter.

Laurence Bourgeon



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |