#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Toutes pour une

 L'Une de l'autre
Nadia Xerri-L.
Actes Sud
Prix éditeur
15.00 euros

C´┐Żest ´┐Ż regret que Zone-Litt´┐Żraire manque g´┐Żn´┐Żralement de temps pour ´┐Żvoquer l´┐Ż´┐Żcriture th´┐Ż´┐Żtrale. Mais quand l´┐Żauteur est jeune, talentueuse, et publie sa premi´┐Żre ´┐Żuvre, on peut se mobiliser pour que sa parole soit entendue par le plus grand nombre.

De formation litt´┐Żraire et th´┐Ż´┐Żtrale, Nadia Xerri-L., 35 ans, ´┐Żcrit et met en sc´┐Żne ses propres textes. Actes Sud-Papiers a publi´┐Ż en avril sa premi´┐Żre ´┐Żuvre, un triptyque constitu´┐Ż de trois courtes pi´┐Żces, construites comme autant de moments de la vie d´┐Żune (jeune) femme.
Comme Sofia Coppola au cin´┐Żma - qui souhaitait avec Virgin Suicides, Lost in Translation et Marie-Antoinette, mettre en images trois stades du sexe faible, de la jeune fille ´┐Ż la jeune femme ´┐Ż Nadia Xerri-L. s´┐Żint´┐Żresse ´┐Ż l´┐Ż´┐Żtre f´┐Żminin, ´┐Ż sa fa´┐Żon de ressentir, de s´┐Żexprimer, ou de se taire, bref, ´┐Ż son intimit´┐Ż.

Dans son triptyque, deux femmes bless´┐Żes se partagent la premi´┐Żre et la derni´┐Żre affiche. Tout d´┐Żabord Ava, qui dans Solo d´┐ŻAva, est la jeune femme veuve. Son monologue s´┐Żancre dans la d´┐Żtresse de la perte, de l´┐Żapr´┐Żs-Lui et finit par questionner les convenances : est-ce obsc´┐Żne d´┐Żavoir toujours le go´┐Żt de la nourriture quand on a perdu celui de la vie ?
Bo´┐Żtes et solitudes abrite le personnage de la jeune femme quitt´┐Że. Bien s´┐Żr, elle souffre : elle le dit ; elle se souvient d´┐ŻEux : il lui r´┐Żpond parfois ´┐Ż une des voix de son esprit perdu ; elle attend (des)esp´┐Żrante un retour : il ne reviendra pas.
Entre ces soliloques, deux jeunes femmes, deux s´┐Żurs qui s´┐Żaffrontent et s´┐Żadorent, se s´┐Żparent et se retrouvent. L´┐ŻUne de l´┐Żautre (jou´┐Ż au th´┐Ż´┐Żtre de la Villette ´┐Ż Paris en mai dernier) est un pur moment de bonheur. Revenues dans la maison familiale ´┐Ż l´┐Żheure de l´┐Żh´┐Żritage, Lila et Dahlia se rappellent l´┐Żenfance et r´┐Żglent leurs comptes avec tendresse. Qu´┐Żil est parfois dur ´┐Ż vivre l´┐Żamour filial, qu´┐Żils sont souvent difficiles ´┐Ż tenir ces r´┐Żles d´┐Ża´┐Żn´┐Że et de cadette... Mais le plus intenable finalement n´┐Żest-ce pas la vie l´┐Żune sans l´┐Żautre ?

Dans cette premi´┐Żre ´┐Żuvre, la langue travaill´┐Że et vivante nous s´┐Żduit, son ton alternativement tranchant ou lancinant, sa travers´┐Że r´┐Żguli´┐Żre par d´┐Żheureuses r´┐Żf´┐Żrences musicales. Toujours poignante, la f´┐Żlure commune est l´┐Ż qui s´┐Żexprime ou se devine mais la vie ne dispara´┐Żt pas. Comme autant de visages de la f´┐Żminit´┐Ż, ces quatre jeunes femmes sont un peu toutes les femmes et aucune ´┐Ż la fois, comme si les multiples ´┐Żclats f´┐Żminins qui les composaient ne l´┐Ż´┐Żtaient que d´┐Żune fa´┐Żon, propre ´┐Ż chacune. Gageons que Nadia Xerri-L. ne souhaitait pas viser ´┐Ż l´┐Żuniversalit´┐Ż de ses h´┐Żro´┐Żnes mais ´┐Ż leur humanit´┐Ż. Pari r´┐Żussi. A quand les hommes ?

Ma´┐Ża Gabily



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |